VOTE | 51 fans

#213 : Liberté, Illégalité, fraternité

Titre VO: Oona Wentworth
Scénariste : Sean Jablonski
Réalisateur : Michel M Robin et Greer Shepard
1ère diffusion américaine: 14 Septembre 2004
1ère diffusion française: 13 Janvier 2005
Casting: Karen Maruyama (Mme Rose), Famke Janssen (Ava Moore), Seth Gabel (Adrian Moore), Joey Slotnick (Merril Bobolit).

Merrill Bobolit, le concurrent de Sean et de Christian, est de retour. Il vient de s'associer avec Mme Rose, la propriétaire de plusieurs salons de beauté. Quant à Matt, il est puni par son père qui l'oblige à passer ses après-midi au cabinet. Cette punition semble finalement ne pas déplaire au jeune homme ...

Popularité


4.5 - 2 votes

Titre VO
Oona Wentworth

Titre VF
Liberté, Illégalité, fraternité

Vidéos

Promo 213

Promo 213

  

Ava / Adrian

Ava / Adrian

  

Merrill Bobolit

Merrill Bobolit

  

Plus de détails

Des femmes de ménages s'organisent une journée grande classe dans la maison de l'une de leur patronne, un chirurgien débarque et leur injecte du botox. Quelques jours plus tard, Mme Garcia se retrouve au cabinet McNamara et Troy, car le botox lui a bruler le front. Sean et Christian découvrent avec horreur que c'est Merrill Bobolit qui est l'auteur de ce carnage.

Générique

Les deux amis n'en reviennent pas de ce que Bobolit a pu faire, il fait des tarifs très bas, mais son botox est une chose extrêmement dangereuse. Christian décide de tenter d'aider Merrill a s'en sortir.

Au lycée, Matt et Adrian se disputent a cause d'un blouson et surtout parce qu'Adrian revend des médicament appartenant à Ava. Les deux garçons finissent pas se battent comme des chiffonniers.

Christian découvre que Merrill opère dans la cave d'un institut, avec une certaine Mme Rose. Merrill est devenu complètement drogué, et ne se rend même pas compte de ce qu'il fait. Mais Christian doit s'absenté quand Matt l'appel.

Au lycée, Ava et Christian sont dans le bureau du proviseur, les deux garçons sont menacés d'être exclu du Lycée. Ava réussit a négocier un lifting gratuit au proviseur par Christian afin qu'elle oublie tout ça. Christian est hors de lui, mais finit par accepter pour Matt.

Christian ne dit rien à Sean et opère le proviseur, mais quand Sean débarque et le surprend. Christian lui avoue que c’est pour Matt qu’il fait ça. Sean est en colère et lui demande de plus s’occuper de l’éducation de leur fils.

A l’école, dans les toilettes, Matt tombe sur Adrian, les deux garçons décident de faire une trêve. Un autre élève rentre et Adrian lui conseille d’utilisé un autre distributeur de savon que celui qui allait prendre.

Christian a réussit à motiver Merrill à se rendre dans un centre d’aide pour les drogués, il devient même son parrain. Bobolit est touché et le remercie quand il fait son speech devant toute l’assemblée. Après la réunion, une jeune femme s’approche d’eux et propose à Merrill de diner avec elle et des amis. Christian reçoit de nouveau un appel de Matt, mais lui dit de prévenir Sean.

Au lycée, Adrian à uriner dans le distributeur de savon, Trevor l’élève qui a utilisé le distributeur et ces parent trouvent la chose inadmissible. Sean est en colère également et face au comportement de son fils, il décide de le punir.

Ava décide également de punir Adrian, elle lui retire tout ces vêtements et effet personnel, et les donne au fils de son jardinier. Matt trouve qu’elle y va un peu fort, mais elle ne veut rien savoir. Elle dit à son fils d’aller se trouvé des vêtements au secours populaire.

Au cabinet, une jeune femme demande aux chirurgiens de la faire ressembler à Jennifer Lopez afin qu’elle puisse percer dans la musique. Elle aimerait être opérée gratuitement pour l’instant, et les payera lorsqu’elle sera devenue une star. Sean refuse son offre.

A la réunion, Christian n’est pas venu, Merrill angoisse et ne réussit pas le joindre. Anna la jeune femme qui l’avait abordée approche, mais malheureusement cette dernière ne fait qu’empirer l’angoisse de Bobolit qui décide de s’en aller.

Dans la salle de repos, Christian s’énerve contre Sean, il n’a pas aimé la façon dont il a rembarrée la jeune femme qui souhaitait ressembler à J.Lo, il aurait pu au moins faire plus de preuve d’humanité. Il ne reconnait plus son meilleur ami.

A l’institut, Merrill s’est re-drogué et opère la jeune femme qui voulait ressembler à J.Lo, mais il va beaucoup trop loin et finit par la tuer. Mme Rose décide de découper le corps de la victime pour s’en débarrasser plus facilement.

Au cabinet, Sean tombe sur Matt, sa punition est de venir donné un coup de main à la clinique. Père et fils on une discussion sympathique, et Matt propose à son père une soirée télé/pizza, Sean accepte avec grand plaisir.

Christian débarque à l’institut, et comprend que Merrill a replongé et découvre le massacre. Mme Rose s’enfuit alors, et Bobolit s’en prend à Christian. Il a décidé de lui voler son visage. Christian ruse un peu et gagne du temps en lui expliquant que Merrill doit d‘abord se découper son propre visage avant de le faire sur lui. Heureusement Merrill s’évanouit et une cliente arrive, Christian l’a échappé belle.

Chez Ava, Adrian est dans le noir, il supplie alors sa mère de l’aimer à nouveau. Ava lui dit toujours l’aimer mais pas comme il le veut et refuse de retournée dans le passé. Mais Adrian s’approche d’elle, et ils finissent par s’embrasser…

Scène 1 : Dans une maison

Une femme de ménage s’habille avec les vêtements de sa patronne ……………. Puis descend au rez de chaussé

Mlle Garcia : Buvez, les filles ! Que la fête commence !

Femme 2 : Oh, la vilaine, tu as pris le Valentino de Mme Busberger ?

Mlle Garcia : Tout comme sa maison, son alcool et ses bijoux. Cette pétasse est pleine aux as. Il est grand temps que tout le monde en profite.

Femme : Il est arrivé !

Plusieurs femmes sont assissent, des seringues sont disposé sur un plateau.

Scène 2 : Bureau de Sean

Sean : Mlle Garcia dîtes-nous ce que vous n'aimez pas chez vous.

Mlle Garcia : Ma stupidité, voyez vous-mêmes. Dans ce monde, on n'a rien sans rien, tout le monde le sait. Pourquoi j'en ai fait qu'à ma tête ?

Sean : C'est Barbara Busberger qui nous a envoyé Mlle Garcia, elle a eu la générosité de se proposer pour couvrir tous les frais médicaux.

Mlle Garcia : C'est ma patronne, elle a dit que j'aurais de vilaines cicatrices si j'allais à l'hôpital.

Sean : Mme Busberger m'a dit que vous étiez à une "Botox partie" mais pour vous dire la vérité, Mlle Garcia, ceci ne ressemble en rien à une injection de Botox.

Mlle Garcia : C'est pas vraiment du Botox.

Christian : Qu'est-ce qu'on vous a injecté alors ?

Mlle Garcia : Ma copine, Liliane et moi, elle est femme de ménage aussi, nous nous faisions faire les ongles chez Madame Rose, on parlait de nos patronnes, qu'elles avaient toujours l'air belles, qu'elles ne prenaient jamais une ride grâce à la chirurgie plastique et le Botox... Mme Rose, elle a dit qu'elle connaissait un médecin qui faisait lui-même son Botox et qu'il durait plus longtemps que les autres et qu'il était moins cher ! Quand Mme Busberger, elle est partie à Sazenia, j'ai organisé une petite réunion Botox. Il a dit qu'il pouvait s'occuper de nous six pour 600 dollars, ce qui n'est pas cher. Alors on a toutes économisé et on l'a engagé. On se sentait comme si on avait gagné au loto. On s'est toutes retrouvées comme ça.

Christian : Quelqu'un a contacté la police concernant ce médecin, ou Madame Rose ?

Mlle Garcia : On préfère ne pas avoir affaire à la police, si vous voyez ce que je veux dire. Parmi nous, il y a des clandestins...

Christian : Si ce charlatan ne fait pas de la retape pour du Botox, qu'est-ce qu'il vous injecte ?

Mlle Garcia : Il appelle ça du Bobotox, c'est un jeu de mots avec son nom. Il a un nom vraiment bizarre !

Christian : BoBotox ? ………….. Vous voulez dire Bobolit ?

Mlle Garcia : Oui, il s'appelle comme ça, Bobolit !

Générique

Scène 3 : Bloc opératoire, opération de Mlle Garcia.

………………………………………………………………….

Sean : C'est une nouvelle définition de tomber plus bas que terre, même pour un charlatan comme Bobolit !

Christian : Qu'est-ce que tu crois que Merrill met là-dedans ?

Sean : La substance ressemble à du silicone. Ce qui me fait peur, c'est le nombre de femmes qu'il a empoisonnées !

Liz : A 100 dollars l'injection, il a dû se construire une jolie petite clientèle. On ne peut pas leur en vouloir, à ces femmes, le cinéma, les magazines, la télé, on est constamment bombardés par des images qui façonnent nos rêves mais qui restent hors de notre portée. On veut toujours ce qu'on n'a pas, ça nous fait faire des trucs inimaginables !

Christian : Vous avez raison, tout ça, c'est à cause de moi !

Sean : De quoi tu parles ?

Christian : C'est ma faute, si on a retiré à Merrill sa licence, et maintenant il fait du mal à ces femmes !

Sean : On lui a retiré sa licence parce qu'il a opéré un chien...

Christian : ..ce qu'il n'aurait jamais fait si je ne le lui avais pas envoyé quand nous avons décliné l'opération! Même pour l'argent !

Sean : Bobolit n'a jamais pris soin de lui-même, il est comme ça depuis la fac. Il allait forcément se planter un jour ou l'autre !

Liz : Ce n'est pas juste de la négligence, c'est criminel!

Sean : Exactement ! Peu importe ce que cette femme nous a dit, il faut qu'on aille voir la police !

Christian : Non ! Tout ce que tu vas accomplir en allant à la police, c'est de faire déporter toutes ces femmes ! Si j'arrive à faire entendre raison à Merrill, je suis sûr que je peux lui faire tout arrêter ! ……. Je suis responsable de ce problème, je vais m'en charger !

Sean : Lame de 15 ?

Scène 4 : Lycée

Matt : Tu t'es monté un joli petit commerce ! Tu as volé ça ce matin aussi ?

Adrian : Ouais, pendant que ma mère et toi étiez en train de vous savonner les orifices dans la douche. Elle a une petite réserve de médicaments dans sa table de nuit.

Matt : J'ai cherché mon blouson, je peux savoir pourquoi tu le portes ?

Adrian : J'avais besoin d'un endroit où cacher ma marchandise. Je suis désolé mais j'ai des clients qui attendent.

Matt : J'ai jamais dit que tu pouvais emprunter mon blouson !

Adrian : J'ai jamais dit que tu pouvais emménager chez moi avec ma mère, alors calmos, l'ami ! En plus, elle m'a retiré de mon lycée pour me mettre ici, comme ça elle aurait moins de voyages à faire !

Matt : Ce sont des conneries, pauvre abruti ! Tu t'es fait expulser de ton lycée pour absentéisme ! Cette école est ta dernière chance pour passer ton bac !

Adrian : C'est toi, l'abruti, abruti ! Depuis que t'es là, ma mère est inexistante ! J'ai même plus d'argent pour le midi ! On va dire que c'est une avance sur ce que tu me dois.

Matt : Je ne te dois rien ! Rends-moi mon blouson !

Adrian : Il y a du sang dessus, maintenant ! Tu vas devoir payer pour le nettoyer

Ils se battent

Scène 5 : Dans un sous sol

Femme : Docteur ? Docteur, vous m'avez dit qu'il fallait laisser agir pendant 10 minutes, mais ça en fait au moins 20 !

Merrill : ...faut attendre...

Femme : C'est insupportable, mon visage brûle.

Merrill : Essuyez-vous. Un léger désagrément est normal la première heure.

Scène 6 : Salon de Mme Rose

Femme : Manucure ou pédicure ?

Christian : Bobotox.

Femme : Madame Rose fume sa cigarette derrière. Vous attendez !

Christian : J'ai un rendez-vous ! ……….

Merrill : Une compresse froide et de l'aspirine devraient faire l'affaire.

Femme : Merci.

Christian : Laissez-moi regarder, je suis un vrai médecin. Nom de Dieu !

Merrill : Ne l'écoutez pas, ça va aller, je suis le meilleur ! Madame Rose vous attend.

Christian : Voici ma carte, appelez-moi demain, on vous fera des soins gratuits.

Femme : Merci ……………………..

Christian : Joli cabinet, Merrill ! Ca fait longtemps que tu squattes ?

Merrill : Je savais bien que tu rappliquerais. Tu veux remuer le couteau dans la plaie ? Tu viens me regarder de haut ? Pas de bol, Christian, les affaires n'ont jamais été aussi bonnes !

Christian : Vraiment, car quand je suis allé à ta maison ce matin, le nouveau propriétaire m'a dit que c'était un bien saisi que la banque lui avait vendu.

Merrill : Le Bobotox est une révolution, Christian ! Pour la première fois, toutes les femmes, pas seulement les plus fortunées, ont la possibilité d'être belles ! La chirurgie plastique ne sera plus comme avant !

Christian : Ca, c'est clair ! Sean et moi avons dû retirer le cuir chevelu d'une de tes patientes.

Merrill : Madame Rose et moi améliorons sans cesse la formule.

Christian : Tu as mis au point cette saloperie avec une femme qui fait de la manucure ?

Merrill : Un empire de la manucure ! Elle a trois salons ! On s'est rencontrés au tribunal après que son salon de massage ait fait faillite ! Il y a une chose que tu m'as apprise, Christian... Le partenariat est la clef du succès, peu importe le business !

Christian : T'es au bord du gouffre, Merrill... Je suis là pour te proposer mon aide.

Merrill : Je n'ai pas le temps. Après le désastre avec Kimber, j'ai enfin trouvé l'âme sœur. Tu vois ? Je suis comme toi ! J'ai tout ce qu'il me faut !

Christian : Ca fait combien de temps que tu te dopes ?

Merrill : Je ne compte pas les six premiers mois ………………..

Christian : Je t'emmène avec moi, Merrill, je vais t'inscrire à un programme de réinsertion et tout va s'arranger. Tu peux t'en sortir et repartir à zéro.

Mme Rose : Notre business se porte très bien, gros con ! Qu'est-ce que tu fous, Bobolit, il y a des patients qui attendent !

Merrill : Christian, je te présente Madame Rose, elle n’est pas grande.

Mme Rose : Tu papoteras plus tard, Bobolit !

Christian : On ne papote pas, je viens m'occuper de lui ! Merrill ne se sent pas bien, je vais le ramener chez lui.

Mme Rose : Il ne sent pas bien ? Il a besoin d'un peu de gaz...

Christian : Vous plaisantez ? Il n'a pas besoin de ça, ça va le tuer ! Prends tes affaires, on se barre !

Mme Rose : Il reste là, il a une journée bien remplie aujourd'hui !

Christian : Ecoutez-moi bien, ce petit atelier n'est pas très légal ! ……… Je peux te rappeler, Matt ? Tu vas te faire expulser ?

Scène 7 : Lycée, Bureau du proviseur

Ava : Quelqu'un les a piégés, Mme Wentworth. Ce sont tous deux des non-conformistes attirants et arrivistes ! La cible parfaite pour des gens ignorants et envieux.

Mme Wentworth : Je crois que vous vous voilez la face, Mme Moore.

Ava : Mademoiselle.

Christian : Bonjour. Désolé, je suis en retard.

Mme Wentworth : Asseyez-vous, Mr McNamara.

Christian : Mon nom est Troy, Dr Christian Troy.

Mme Wentworth : Je ne comprends pas, je croyais que vous étiez son père.

Christian : C'est le cas, je suis son père biologique.

Matt : J'ai deux papas.

Mme Wentworth : A cause d'un divorce ? ……… Ah, d'accord, j'ai compris, deux papas. Emily Willis a deux mamans. C'est de plus en plus fréquent.

Christian : Le père de Matt est mon partenaire. Dr Sean McNamara !

Mme Wentworth : Je comprends.

Matt : Ils ne sont pas homos, Mme Wentworth . Ma mère a couché avec Christian avant d'épouser mon père.

Adrian : Techniquement, moi, je n'ai pas de père, mais Matt habite chez moi depuis qu'il baise ma mère, alors je fais comme si c'était lui, mon père.

Ava : C'est la vérité, Mme Wentworth, Matt et moi sommes ensemble. J'étais sa conseillère en vie.

Adrian : Vous voyez, Matt a un problème, c'est un éjaculateur précoce.

Mme Wentworth : Ca suffit, je gère des familles à problèmes quotidiennement et vous pouvez me faire confiance, chacune d'entre elle a une histoire à raconter mais aucune ne sort du lot. La règle c'est qu'on expulse les élèves qu'on trouve avec de la drogue pour 30 jours, point final.

Ava : Mme la principale, la solution que vous proposez pour une petite bagarre dans la cour de récréation est inacceptable. Je préférerais atteindre une solution plus raisonnable mais si nous n'y arrivons pas, je suis prête à appeler un avocat.

Mme Wentworth : Excusez-moi, Miss Moore, mais si je recevais un centime à chaque fois qu'un parent menaçait de m'attaquer en justice, j'écrirais des nouvelles dans ma maison de Key West tout en sirotant un verre de piñacolada.

Christian : Essayons de nous mettre d'accord, mesdames. Qu'est-ce que vous voulez pour fermer les yeux sur ce qu'il s'est passé ? Le lycée a t'il besoin d'une contribution pour améliorer son équipement informatique ? Un panneau d'affichage électronique flambant neuf pour les matches ?

Mme Wentworth : Ca m'amuse toujours de voir combien de parents pensent que l'argent peut remplacer l'éducation. Ce sont vos enfants qui vendent la mèche ! Il y a des lycéens dans cet école, des lycéens avec des capacités qui loupent tous les examens car leur seul pôle d'intérêt est la haute couture, les teintures de cheveux à 100 dollars et les blousons en cuir haut de gamme pour lesquels ils sont prêts à se battre, toutes ces capacités et opportunités que vous êtes sur le point de gâcher !

Ava : Ca doit être difficile de ne pas être amère. Les enseignants ne sont pas vus pour ce qu'ils valent vraiment dans notre société. Je pense que c'est pour cette raison que je suis devenue une conseillère en vie, afin de pouvoir être payée à ma juste valeur.

Mme Wentworth : S'il existe une école, inscrivez-moi tout de suite !

Ava : Vous êtes constamment stressée. Ca se voit sur votre visage ! Vous êtes épuisée, vous avez vu les poches sous vos yeux ? En fait quand vous avez fait mention de votre rêve de devenir écrivain tout à l'heure, pendant ces quelques instants, vous aviez rajeuni de 10 ans. Le Dr Troy est un plasticien international ! Vous le saviez ?

Scène 8 : Dans la cour du lycée

Christian : Je ne vais pas opérer cette femme ! Même un cynique dans mon genre ne peut pas faire ça !

Ava : Ne soyez pas borné ! Dans 6 mois, votre fils et le mien vont s'inscrire à la fac, on ne les acceptera jamais dans les meilleures universités avec une expulsion dans leur dossier !

Christian : Sean n'acceptera jamais !

Ava : C'est pour ça que j'ai conseillé à Matt de vous appeler !

Christian : Vous pensiez que je fermerais ma gueule ? Mal vu, ma petite !

Ava : Non, parce que vous êtes plus intelligent. Etre un parent modèle ne corrigera pas cette erreur. Et j'ai bien manipulé cette grosse conne !

Christian : J'ai dit non.

Ava : Ca m'épate qu'après tout ce temps, vous loupiez l'unique opportunité que vous ayez de vous comporter comme un père.

Christian : Il allait très bien jusqu'à ce qu'il vous rencontre ! Je sais que ces médicaments vous appartenaient. Je ferai tout pour l'éloigner de vous. Rien ne m'en empêchera.

Ava : J'aime Matt et son bien-être m'importe. Et contrairement à vous, je me fais du souci pour son avenir. Vous voulez protégez votre fils contre le véritable fléau de ce monde ? Le chômage et l'apathie ? Aidez-le à rentrer à l'université !

Scène 9 : Bloc opératoire, opération de Mme Wentworth.

…………………………………………….

Sean : Mon rendez-vous de 9h a été annulé, je peux te donner un coup de main.

Christian : C'est bon, ça va aller !

Sean : Qui as-tu là ? C'est pas...Comment elle s'appelle déjà ? La principale du lycée ou va Matt. Je l'ai vue à la réunion parents-élèves l'année dernière. Comment ça se fait que je n’étais pas au courant de cette intervention ?

Christian : Parce que j'espérais que tu n'aurais pas besoin de savoir.

Sean : Mon Dieu, Christian, tu as de drôles de goûts, une directrice d'école de 50 ans !

Christian : Inscris-le sur ma pierre tombale, "Ci-gît, Christian Troy, complètement imprévisible..."

Sean : Attends un peu, comment tu l'as rencontrée ? Julia et toi allez aux réunions de l'école, vous jouez au papa et à la maman ?

Christian : Julia n'a rien à avoir avec cette histoire, Sean. C'est Matt...

Sean : Qu'est ce qu'il se passe avec Matt ?

Christian : Il a eu des problèmes, il s'est battu et ils ont trouvé des médicaments dans son blouson. Ceci dit, ce n'étaient pas les siens.

Sean : Mais je connais Mme Wentworth, pourquoi elle t'a appelé toi au lieu de moi ?

Christian : C'est Matt qui m'a appelé !

Sean : Putain, pourquoi, toi, tu ne m'as pas appelé ?

Christian : Parce que j'essayais de te protéger, Sean. J'essayais de te laisser un peu tranquille.

Sean : Le Christian flambant neuf, celui qui pense aux autres ! Tu racontes que des conneries ! Tu es jaloux de ma relation avec mon fils, c'est pour ça que tu ne m'as pas appelé ! ………. Quelle était la punition ?

Christian : Elle voulait les expulser mais Eva l'a convaincue de fermer les yeux si je lui faisais cette petite opération.

Sean : Voici le nouveau régime, Christian. Tu peux conseiller Matt sur la façon d'appliquer de l'autobronzant, mais tout ce qui concerne son éducation, c'est moi qui m'en charge !

Scène 10 : Lycée, dans les WC

Adrian : T'es resté là, à écouter, hein ?

Matt : Non, je viens d'arriver.

Adrian : Tu veux deviner ce que je faisais ?

Matt : Non.

Adrian : Tu veux un indice ? Ma main droite était dans le coup.

Matt : T'es complètement allumé, tu le sais ça ?

Adrian : Allez, viens voir ! …………. Tu ne savais pas que je dessinais comme Picasso, hein ?

Matt : C'est super malin ! Tu ne te dis pas que ça va être facile de savoir que c'est toi qui l'as fait ? Arrête !

Adrian : Je trouve que j'ai bien réussi à reproduire ton visage quand tu jouis. Faut dire que je l'ai vu tellement de fois...

Matt : Tu sais que Christian a pris des risques pour nous sauver la peau ! Pourquoi tu ne fais pas quelque chose de sympa ? Au moins, être reconnaissant !

Adrian : Oui, c'est vrai, je devrais apprendre à m'exprimer d'une façon plus saine. Je t'envie, Matt. T'as deux papas qui prennent soin de toi, maintenant. Moi j'en ai pas !

Matt : Malgré ce que tu crois, Adrian, avoir deux pères, c'est pas facile tous les jours.

Adrian : T'as jamais vraiment eu de problèmes avant que l'identité de ton vrai père soit révélée ……… C'est un peu zarbe à dire, mais on est dans la même galère. Ce que j'essaye de te dire, c'est qu'on devrait peut-être essayer de vivre sans se taper dessus. Je pense que ce sera mieux pour tout le monde ……………………….

Matt : Très bien ! On fait une trêve ! …………….

Adrian : Trevor, utilise celui-ci, j'ai entendu dire que celui-là était vide.

Scène 11 : Réunion des drogués anonymes

Merrill : Salut, je m'appelle Merrill ! Je suis un toxicomane. Ce n'est que ma deuxième réunion, alors je ne vais pas vous embêter avec les envies urgentes que j'ai eues aujourd'hui ou le fait que c'est pas facile d'abandonner. Ce que je voudrais partager avec vous aujourd'hui, c'est la véritable raison pour laquelle je veux me débarrasser de mon addiction et reprendre le contrôle de ma vie. Christian Troy, messieurs, dames. Avant tout, si je suis ici, c'est grâce à lui ! ...et je veux dire que je n'aurais jamais perdu ma licence et mon business non plus... Sérieusement, c'est grâce à lui, que j'ai l'opportunité aujourd'hui de recommencer à zéro. Tu m'as redonné espoir, et je veux que tout le monde sache, que je t'aime.

Scène 12 : Réunion des drogués anonymes, fin de la réunion

Merrill : Vas-y on s'en fout de ça, allons bouffer quelque chose !

Christian : Je ne peux pas, j'ai une opération demain matin. Tu connais la chanson.

Merrill : Plus maintenant ! C'est pas grave. Je matais le petit lot là-bas, je vais lui demander si elle veut sortir.

Christian : Laquelle ? Il n'y a pas des règles sur le fait de sortir avec les gens du groupe ?

Merrill : Je ne veux pas coucher avec elle, Christian, je veux juste passer un peu de temps avec quelqu'un qui vit la même galère que moi. Une amie... ça se termine toujours en pipe...

Christian : Elle vient vers nous.

Femme : Salut.

Merrill : Merrill Bobolit. Vous êtes... ?

Anna : Anna, c'était un discours vraiment touchant.

Merrill : Merci, ça venait droit du cœur, j'ai vraiment ess...

Anna : ...ce qui m'a vraiment impressionnée, c'est votre histoire ! Je voulais vous connaître un peu plus. Voici mon numéro, je vais aller manger avec des amis ce soir, mais vous pouvez m'appeler après et on pourrait se voir pour ...... une tasse de café.

Christian : Elle a peut-être une sœur ? …………. Qu'est-ce qu'il se passe, Matt ? …………. Je ne peux pas t'aider, je suis désolé, il faut que tu appelles Sean.

Scène 13 : Lycée, bureau du proviseur

Mme Wentworth : Comme vous le savez, j'étais encore en convalescence lorsque cet acte révoltant a eu lieu. Les parents de l'enfant qui s'est lavé les mains avec l'urine sont très en colère.

Ava : Mme Wentworth, je ne comprends pas pourquoi Matt et mon fils sont soupçonnés de cette blague d'adolescent. Vous avez rajeuni de dix ans, au fait.

Mme Wentworth : Trevor Hayes, l'élève qui s'est lavé les mains avec l'urine a dit qu'Adrian et Matt se trouvaient dans les toilettes justes avant l'incident.

Adrian : Trevor Hayes est un menteur et un accro au crack!

Mme Wentworth : Il dit que vous lui avez indiqué là où se laver les mains, Adrian.

Ava : Preuves circonstancielles. Venez les garçons, on s'en va.

Sean : Assieds-toi ! As-tu uriné dans le distributeur à savon Matt ?

Matt : Rires

Sean : Cet acte d'agression n'a rien de drôle ! Dîtes-moi ce que vous trouvez de drôle !

Matt : Toute cette histoire est drôle, papa, c'est idiot !

Sean : Je t'ai posé une question, Matt ! Est-ce que tu es responsable ?

Matt : Non.

Sean : Adrian, est-ce que c'était toi ?

Adrian : Oh, il fait peur, ton autre papa.

Sean : On restera ici jusqu'à ce que j'obtienne une réponse.

Ava : N'essayez même pas de menacer mon fils ! ………………….

Adrian : Oui, j'ai uriné dans le distributeur à savon, vous voulez me donner une fessée ?

Sean : Votre fils est une preuve de plus qui montre le genre de personne que vous êtes, Ava ! J'aurais tendance à avoir de la pitié pour lui mais je ne suis pas son père. Je suis le tien ! Et voici les nouvelles règles ! Jusqu'à nouvel ordre, tu viendras travailler à la clinique tous les jours après les cours, je trouverai des petites tâches inutiles qui t'occuperont !

Matt : Je n'ai rien fait !

Sean : Oh que si, Matt ! La façon dont tu te comportes depuis quelque temps démontre bien ton besoin d'avoir des règles bien définies. Je vais t'en donner, moi ! Tu viendras tous les jours, pile à l'heure ! Sinon, tu finiras ta scolarité dans une école militaire que je choisirai moi-même !

Ava : Matt est trop vieux pour ce genre de punition ! Ignore ces menaces de macho, Matt, je vais entamer une procédure pour une émancipation légale.

Ava : Faites donc ça et pendant les deux mois que prendra la procédure, j'irai parler à la presse, et je vous décrirai comme une pédophile, un kidnappeur et une menace pour la société ! On verra combien de temps ça prendra avant que votre pseudo business batte de l'aile !

Ava : Je n'ai pas peur de vos menaces.

Sean : Vous devriez, Ava, vous devriez être terrifiée !

Scène 14 : Maison d’Ava

Adrian : Tu te crois malin ! Où tu les as mises ?

Matt : De quoi ?

Adrian : Je sors de la douche, je me prépare à m'habiller, mais ma commode, mon armoire, tout est vide !

Matt : Ca y est, c'est officiel, Adrian, t'es taré !

Adrian : Où tu as caché mes affaires ?

Ava : Entrez et voyez vous-même ! Adrian, je te présente Alfonson Tohoin Jr, tu as déjà dû le croiser, son père nettoie notre piscine.

Adrian : Tu portes ma chemise, l'ami ?

Ava : ...et ton pantalon, et tes chaussures, aussi ! C'est encore une chance, vous faites presque la même taille ! Et il ne parle pas notre langue, alors ça sert à rien de piquer une crise.

Adrian : Pourquoi est-ce qu'il porte mes vêtements, mère?

Ava : Parce qu'il les mérite plus que toi ! Tu étais au courant que son père et lui sont arrivés du Salvador il y a cinq ans, sans le sou ? Pour aider, Alfonso a deux emplois, toi, par contre, tu es un fils unique gâté, qui a toujours eu tout ce qu'il voulait ! Et tu ne t'en es jamais rendu compte. Le fait que tu continues à être une source de problèmes au lycée est inacceptable. J'ai réalisé que Sean avait peut-être raison. Te punir est peut-être bien le meilleur moyen ! Donc comme punition, j'ai donné tous tes vêtements !

Matt : Ava ? Qu'est-ce qu'il va mettre pour l'école ?

Ava : Il devrait pouvoir se dégoter quelque chose au secours populaire. Ils ouvrent dans une demi-heure …………………. Chéri, tu pourrais donner un coup de main à Alfonso, et amener ses sacs à la voiture ? Je lui ai promis de le reconduire chez lui.

Matt : Bien sûr.

Ava : Merci ………………

Adrian : Donc le fils du gars qui nettoie la piscine mérite plus que moi !

Ava : A partir de maintenant, tu fais ce que je dis, quand je le dis ! Et tu arrêtes de mettre en péril ma relation avec Matt, ou tu en subiras les conséquences !

Scène 15 : Bureau de Christian

Christian : Dîtes-moi ce que vous n'aimez pas chez vous, Mlle Navez.

Mlle Navez : Je ne suis pas Jennifer. Vous savez, J.Lo ? Je veux ressembler à J.Lo !

Sean : Puis-je savoir pourquoi ?

Mlle Navez : Déjà parce que sa vie est meilleure que la mienne.

Sean : Vous voulez dire que vous voudriez un plus gros derrière ?

Mlle Navez : Non, ça, c'est bon, c'est le reste que je veux changer. Je veux changer mon visage, mes seins, je veux de la liposuccion au niveau de la taille, comme ça, je pourrai porter les vêtements de la collection J.Lo. Je supporte très bien la douleur, alors vous pouvez tout faire d'un coup !

Sean : Miss Navez, notre métier ne consiste en rien à transformer les gens pour les faire ressembler à des stars. On laisse ce privilège à MTV.

Mlle Navez : Votre métier, c'est d'aider les gens ? Tous les gens que je connais me disent que j'ai la capacité d'avoir la même carrière que J.Lo, si je lui ressemblais un peu plus...

Sean : Vous êtes une jeune femme attirante, apparemment très motivée, vous n'avez pas besoin d'être J.Lo ! Vous ne pouvez pas être J.Lo. Vous êtes vous-même.

Mlle Navez : Vous ne comprenez pas ? Je n'ai pas ce qu'il faut ! On me rejette tout le temps !

Sean : Miss Navez, le genre de reconstruction faciale dont vous parlez nécessiterait un grand nombre d'interventions. Rhinoplastie, des implants pour pommettes, une abrasion dermatologique pour...

Christian : Je dirais de la mentoplastie pour une refonte du menton et un peu de liposuccion pour l'abdomen.

Sean : Les quelques interventions que nous venons de mentionner coûteraient dans les environs de 50000 dollars.

Mlle Navez : Oui, je m'en doutais un peu...Alors...Je vous paierai quand je serai célèbre...

Sean : Je suis désolé, je ne veux pas vous retenir plus longtemps, nous offrons nos services bénévolement seulement dans les cas où la vie du patient en dépend, ce qui, dans votre cas, n'est...

Mlle Navez : Bien sûr que si, ma vie en dépend ! Ceci représente tout ce pour quoi j'ai travaillé toute ma vie ! J'ai tellement de choses à offrir ! Je veux toucher le cœur des gens, mais on ne me laisse pas faire parce que je suis coincée dans ce corps.

Scène 16 : Réunion des drogués anonymes

Merrill : Christian, c'est Merrill ! Qu'est ce que tu branles ? C'est la réunion des parrains, c'est toi qui m'a parrainé, je ne peux pas réussir sans toi !

Anna : Ca va ? Tu n'as pas l'air d'aller !

Merrill : J'avais rendez-vous avec Christian mais...

Anna : Oh, non de Dieu, qu'est-ce qu'il peut être attirant. Et en plus il est chirurgien plastique, vous imaginez la vie qu'il doit mener ? Je me demandais bien à quoi je pensais quand je lui ai sorti le grand jeu... Franchement, un gars qui a tout pour lui n'en a rien à battre de gens comme nous.

Scène 17 : Salle de repos

Christian : Interromps-moi si j'ai tort, Sean, mais j'avais l'impression qu'en tant que partenaires, on était censés débattre des interventions bénévoles avant de prendre une décision !

Sean : Seulement les interventions viables. Depuis quand considère-t'on les interventions bénévoles sur les malades mentaux viables ?

Christian : Qu'est-ce qu'il t'arrive, partenaire ? Tu te prends pour le Tout Puissant ?

Sean : Vu qu'on parle de débat, tu avais l'intention de me parler de l'intervention de Miss Wentworth ? Felicia Navez ne souffre pas d'une maladie physiologique et elle n'est pas défigurée. Elle est envieuse, c'est tout.

Christian : Elle n'y peut rien si elle est née dans un monde obnubilé par les stars ! Ce dont cette petite a besoin est une petite discussion pour lui remonter le moral, tout ce que t'as trouvé à faire, c'est lui fermer la porte au nez !

Sean : Devenir quelqu'un d'autre n'apporte pas le bonheur total !

Christian : Il était une fois, à la fac, j'ai fait un rêve, j'ai rencontré un type, et je voulais lui ressembler, nous sommes partenaires aujourd'hui. Où est le mal ?

Scène 18 : Arrière boutique du magasin de Mme Rose

Merrill : Vous ressemblez de plus en plus à J.Lo ! …………….

Mme Rose : Hey ducon, doucement avec ça !

Merrill : Arrête de chouiner et joins-toi à moi !

Mme Rose : Tu ne penses pas que t'as pompé assez de graisse de son ventre ?

Merrill : e sais ce que je fais ! ………………

Mme Rose : Bobolit ! Bobolit ! T'es médecin, aide-moi ! Allez, docteur ! Fais quelque chose !

Merrill : La ferme ! …………… Elle est morte, ce n’est pas possible, Tout se passait comme sur des roulettes ! …………..

Mme Rose : Tiens-lui les jambes ! Tiens-lui les jambes !

Merrill : Tu fais quoi, là ?

Mme Rose : Ce sera plus facile de se débarrasser d'elle si elle est en morceaux !

Scène 19 : Clinique

Sean : Comment ça se passe ?

Matt : Quand j'en aurai fini avec les serviettes, j'irai déballer le matériel chirurgical.

Sean : Excellent !

Matt : Les tiroirs et les étagères sont un peu crades, papa... J'aimerais repasser demain et bien nettoyer tout ça.

Sean : Je ne comprends pas. Que se passe-t-il, je me préparais pour des reproches et une engueulade...

Matt : Je ne sais pas. Je crois que j'aime bien traîner dans le coin. Tu te souviens, quand j'étais petit, le week end, tu m'emmenais ici pour nourrir les poissons qui sont dans ton bureau.

Sean : Ouais...

Matt : Dis-moi, papa, les Morlands jouent ce soir, ça te dirait de se bouffer une pizza devant la télé, à la maison ? Evidemment, si tu n'avais rien de prévu...

Sean : Non, je n'avais rien de prévu... Ce sera  sympa.

Scène 20 : Arrière boutique du magasin de Mme Rose

Christian : Tu pars en voyage ?

Merrill : Qu'est-ce que tu fais là ? T'avais l'intention de venir à la réunion, aujourd'hui, connard ?

Christian : Je t'ai laissé un message, j'ai été retardé en salle d'op. Je t'ai appelé à plusieurs reprises, mais tu n'as pas répondu. J'avais peur que tu aies rechuté ………. T'es camé, hein ?

Merrill : Ouais, et j'ai adoré ! C'est la seule chose sur laquelle je puisse compter !

Christian : Qu'est-ce qu'il s'est passé, ici ? Pourquoi y a-t'il autant de sang sur la table ?

Merrill : C'est ta faute ! Si t'étais venu à la réunion, ça ne lui serait pas arrivé!

Christian : Qu'est-ce qu'il y a dans la valise, Merrill ? ……………………………….

Mme Rose : On va avoir besoin d'une autre valise ! …………………………………

Merrill : Salut, parrain !

Christian : Tu fais quoi, là, Merrill ?

Merrill : Tu connais la différence entre la jalousie et l'envie, Christian ? La jalousie, c'est quand tu réalises que quelqu'un a quelque chose que tu veux, et si tu travailles suffisamment dur, tu l'obtiendras! L'envie, c'est quand tu réalises que quelqu'un a quelque chose que tu ne pourras jamais posséder, même si tu t'y mets comme un forcené ! Tiens, prends-nous comme exemple ! On a tous les deux été diplômés de la même faculté, on s'est lancés dans un business florissant, on a eu tout, argent, gloire et le cul ! Mais t'as toujours réussi à faire mieux que moi ! Mais là, quand je te regarde de là d'où je suis, je viens de comprendre pourquoi ! Cette putain de belle gueule !

Christian : Où est Madame Rose ?

Merrill : Elle a pété une durite quand elle a vu tout le sang! Elle est sûrement arrivée à Tampa à l'heure qu'il est.

Christian : Qu'est-ce que tu as l'intention de faire, Merrill ?

Merrill : Quelque chose dont j'ai toujours rêvé ! Je me suis dit que si je ne pouvais pas avoir ta vie, je prendrai ton visage ! Arrête de bouger, je vais te trancher la gorge !

Christian : Ca ne marchera jamais, Merrill !

Merrill : Pourquoi ça ?

Christian : Personne n'a jamais réussi à faire une transplantation faciale avec succès. Tu perds ton temps !

Merrill : Tu crois que je n’en suis pas capable ? Putain, Christian, je suis un excellent chirurgien ! T’essaye simplement de me déconcentrer !

Christian : Je veux juste te rappeler que......ce qu'il y a de plus important......c'est que tu dois enlever la peau de ton visage avant tout.

Merrill : Je le savais ! Je me suis dit que je pourrais m'occuper de ça plus tard !

Christian : Mais tu n'auras plus le temps de greffer, les tissus de mon visage auront nécrosé. Tu veux vraiment être moi ? C'est comme ça que je ferais ! ……………

Merrill : Au revoir Merrill ………………..... Je ne me sens pas très bien...

Femme : Bonjour ?

Christian : Venez ici, Aidez-moi !

Scène 21 : Maison d’Ava

Ava : Adrian ? Pourquoi tu es assis dans le noir ?

Adrian : Je ne vais plus te laisser me traiter comme ça !

Ava : Ne me menace pas, Adrian.

Adrian : Pourquoi tu passes ton temps à me faire du mal, tu aimes ça ?

Ava : Je te donne ce dont tu as besoin... pas ce que tu veux.

Adrian : J'ai besoin de toi, c'est ça dont j'ai besoin. Je m'en veux tellement d'avoir agi comme un con. Mais habiter ici, avec Matt et toi, ça fait trop mal. Je veux que tu recommences à m'aimer !

Ava : Je t'aimerai toujours ! Rien n'est immuable, c'est quelque chose qu'on doit tous les deux accepté ! On ne peut pas retourner dans le passé !

Adrian : Je t'ai donné mon âme !

Ava : Non, plus jamais !

Adrian : S'il te plaît, maman...S'il te plaît !

 

FIN (Ecrit par Sophia81)

In a house

Ms. Garcia: Drink, Girls! Let the fun begin!

Woman 2: Oh, the ugly, you took the Ms. Valentino Busberger?

Ms. Garcia: Like his house, his alcohol and jewelry. This bitch is filthy rich. It is high time that everyone benefits.

Woman: It has arrived!

Office of Sean

Sean: Miss Garcia Tell us what you don't like about you.

Ms. Garcia: My stupidity, see for yourselves. In this world there are no free lunches, everyone knows. Why I made to my head?

Sean: It's Barbara Busberger who sent Ms. Garcia, she was generous enough to propose to cover all medical expenses.

Ms. Garcia: That's my boss, she said that I would have some nasty scars if I went to the hospital.

Sean: Ms. Busberger told me you were at a "Botox party" but to tell you the truth, Ms. Garcia, this is nothing like an injection of Botox.

Ms. Garcia: That's not really the Botox.

Christian: What you were then injected?

Ms. Garcia: My girlfriend, Lillian and I, it is also cleaner, we did nails done at Madame Rose, we talked about our bosses, that they always look beautiful, they never took a ride through plastic surgery and Botox. Ms. Rose said she knew a doctor who was his own Botox and it lasted longer than others and it was cheaper! When Ms. Busberger, it is a party to Sazenia, I organized a small meeting Botox. He said he could handle the six of us for 600 dollars, which is not expensive. So we all saved and was hired. We felt like we had won the lottery. It has recovered all like that.

Christian: Someone contacted the police about this doctor, or Ms. Rose?

Ms. Garcia: We prefer not to deal with the police if you see what I mean. Among us, there are illegal immigrants.

Christian: If this does not quack of retypes for Botox, what did he inject you?

Ms. Garcia: It's called the Bobotox is a pun on his name. His name is really weird!

Christian: BoBotox? Bobolit you mean?

Ms. Garcia: Yes, it is called like that, Bobolit!

Operating room, Miss Garcia operation.

Sean: This is a new definition to fall lower than the earth, even for a charlatan like Bobolit!

Christian: What do you think Merrill is there?

Sean: The substance like silicon. What scares me is how many women he has poisoned!

Liz: At $ 100 an injection, he had to build a nice little customer. You can not blame them, these women, movies, magazines, on TV, we are constantly bombarded by images that shape our dreams but who remain beyond our reach. You always want what you do not, it makes us do things unimaginable!

Christian: You're right, all this is because of me!

Sean: What are you talking about?

Christian: It's my fault, if it withdrew its license to Merrill, and now it hurts these women!

Sean: He withdrew his license because he operated a dog.

Christian: .. it would never have done if I had not sent him when we declined the transaction! Even for the money!

Sean: Bobolit never took care of himself, he is like that since college. It was bound to plant one day or another!

Liz: That's not fair to neglect is a crime!

Sean: Exactly! No matter what this woman told us we have to go to the police!

Christian: No! Everything you'll accomplish by going to the police is to deport all these women! If I do listen to reason Merrill, I'm sure I can make it all stop! I am responsible for this problem, I will load!

Sean: Blade 15

High School

Matt: You've assembled a nice little business! You stole it this morning too?

Adrian: Yeah, while my mother and you were trying to wash you the holes in the shower. She has a small supply of drugs in his nightstand.

Matt: I searched my jacket, I know why you wear?

Adrian: I needed a place to hide my merchandise. I'm sorry but I have clients waiting.

Matt: I never said you could borrow my jacket!

Adrian: I never said you could move home with my mother, then Calmos, friend! In addition, she pulled me out of my school to get me here so she would have fewer trips to do!

Matt: That's bullshit, poor jerk! You got your high school expelled for absenteeism! This school is your last chance to pass your exam!

Adrian: Is that you, the moron, moron! Since you've been there, my mother is nonexistent! I have even more money for lunch! We will say that it is an advance on what you owe me.

Matt: I do not owe you anything! Give me back my jacket!

Adrian: There's blood on it, now! You'll have to pay to clean it

They fight

In a basement

Woman: Doctor? Doctor, you told me he had to leave for 10 minutes, but it makes at least 20!

Merrill: We must wait ...

Woman: It's unbearable, my face burns.

Merrill: Wipe up. A slight discomfort is normal for the first time.

Ms. Rose Salon

Woman: Manicure or pedicure?

Christian: Bobotox.

Woman: Madam Rose smokes her cigarette behind. You wait!

Christian: I have an appointment!

Merrill: A cold compress and aspirin should do the trick.

Woman: Thank you.

Christian: Let me see, I am a real doctor. Dammit!

Merrill: Do not listen, it will go, I'm the best! Ms. Rose is waiting for you.

Christian: Here's my card, call me tomorrow, you will free care.

Woman: Thank you

Christian: Nice firm, Merrill! It's been long since you squat?

Merrill: I knew you reapply. Want to rub salt into the wound? You just look down on me? No bowl, Christian, business has never been better!

Christian: Really, because when I went to your house this morning, the new owner told me it was a well understood that the bank had sold.

Merrill: The Bobotox is a revolution, Christian! For the first time, all women, not just the wealthy, have the potential to be beautiful! Plastic surgery will be like before!

Christian: It is clear! Sean and I had to remove the scalp of one of your patients.

Merrill: Ms. Rose and I are constantly improving the formula.

Christian: You have developed this crap with a woman making manicure?

Merrill: An empire of the manicure! She has three living rooms! We met in court after his massage has gone bankrupt! There is one thing you taught me, Christian. The partnership is the key to success, regardless of the business!

Christian: You're on the verge of collapse, Merrill, I am here to offer you my help.

Merrill: I do not have time. After the disaster with Kimber, I finally found a soul mate. You see? I'm like you! I have everything I need!

Christian: It's been how much time you're dopes?

Merrill: I do not count the first six months.

Christian: I'm taking you with me, Merrill, I'll sign up for a rehabilitation program and everything will work out. Thou canst go out and start anew.

Ms. Rose: Our business is doing very well, big jerk! What are you doing, Boboli, there are patients who wait!

Merrill: Christian, I present to you Ms. Rose, she is not great.

Ms. Rose: You chat later Bobolit !

Christian: We do not gossiped, I just look after him! Merrill does not feel well, I'll take him home.

Ms. Rose: It does not feel well? It needs a little gas.

Christian: You kidding? He did not need it, it'll kill him! Take your things, we bar!

Ms. Rose: He stands there, he has a busy day today!

Christian: Listen to me, this small workshop is not very legal! I can remember, Matt? You'll get deported?

High School, Principal's Office

Ava: Someone has trapped, Ms. Wentworth. They are both attractive and Mavericks upstarts! The perfect target for the ignorant and envious.

Ms. Wentworth: I think you are the face veil, Ms. Moore.

Ava: Miss.

Christian: Hello. Sorry I'm late.

Ms. Wentworth: Sit down, Mr. McNamara.

Christian: My name is Troy, Dr. Christian Troy.

Ms. Wentworth: I do not understand, I thought you were her father.

Christian: This is the case, I am his biological father.

Matt: I have two dads.

Ms. Wentworth: Due to a divorce? Ah, okay, I understand, two dads. Emily Willis has two moms. It is increasingly common.

Christian: Matt's father is my partner. Dr. Sean McNamara!

Ms. Wentworth: I understand.

Matt: They are not gay, Ms. Wentworth. My mother slept with Christian before she married my father.

Adrian: Technically, I have no father, but Matt is staying with me since he kissed my mother, so I do as if it was him, my father.

Ava: It's the truth, Ms. Wentworth, Matt and I are together. I was her counselor in life.

Adrian: You see, Matt has a problem, it is a premature ejaculation.

Ms. Wentworth's enough, I manage problem families daily and you can trust me, each of them has a story to tell, but none stands out. The rule is that expelling students found with drugs for 30 days, period.

Ava: Madam Principal, the solution you propose for a small scuffle in the playground is unacceptable. I prefer to reach a more reasonable solution, but if we do not, I'm ready to call a lawyer.

Ms. Wentworth: Excuse me, Miss Moore, but if I received a cent each time a parent threatened to attack me in court, I would write stories in my house in Key West sipping a glass of Pinacolada.

Christian: Let us agree, ladies. What do you want to ignore what happened? The school has a contribution you it needs to improve its computer equipment? An electronic billboard for brand new games?

Ms. Wentworth: It always amuses me to see how many parents think that money can replace education. These are your children who snitch! There are students in this school, students with abilities that loupent all examinations because their only point of interest is high fashion, hair dye and $ 100 leather jackets premium for which they are willing to fight, all these capabilities and opportunities that you are about to spoil!

Ava: It must be hard not to be bitter. Teachers are not seen for what they are really worth in our society. I think that's why I became a counselor in life, to be paid my fair value.

Ms. Wentworth: If there is a school, sign me up immediately!

Ava: You're constantly stressed out. You can see it on your face! You're exhausted, you saw the bags under your eyes? In fact when you mentioned your dream of becoming a writer while ago, during those few moments, you younger than 10 years. Dr. Troy is an international artist! You knew?

At school

Christian: I will not make that woman! Even a cynic like me can not do that!

Ava: Do not be confined! In 6 months, your son and mine will enroll in college, we will never accept them into the best universities with an eviction in their files!

Christian: Sean will never accept!

Ava: That's why I recommend Matt to call you!

Christian: You thought I would close my mouth? Frowned, my dear!

Ava: No, because you're smarter. Being a parent model does not correct this error. And I have handled that fat bitch!

Christian: I said no.

Ava: It amazes me that after all this time, you miss the only opportunity you have to behave like a father.

Christian: It was fine until he meets you! I know that the drugs belonged to you. I will do everything to keep him away from you. Nothing will hinder me.

Ava: I like Matt and his well-being matters to me. And unlike you, I'm worried for her future. You want to protect your son against the scourge of this world? Unemployment and apathy? Help him to go to college!

Operating room, operation of Mrs. Wentworth.

Sean: My appointment was canceled 9am, I can give you a hand.

Christian: Okay, I'll be fine!

Sean: Who are you here? It is not. What's her name again? The principal of the school or will Matt. I saw the meeting between parents and students last year. How come I was not aware of this procedure?

Christian: Because I was hoping you would not need to know.

Sean: My God, Christian, you're funny taste, a school principal 50 years!

Christian: Write it down on my tombstone, Christian Troy, completely unpredictable.

Sean: Wait, how you met? Julia and you go to school meetings, you play the dad and mom?

Christian: Julia has nothing to do with this story, Sean. It's Matt.

Sean: What's happening with Matt?

Christian: He had problems, he fought and they found drugs in his jacket. That said, it was not his.

Sean: But I know Ms. Wentworth, why she called you you instead of me?

Christian: It's Matt called me!

Sean: Damn, why, thou hast not called?

Christian: Because I was trying to protect you, Sean. I tried to leave you a bit quiet.

Sean: The brand new Christian, who thinks of others! You tell that bullshit! You're jealous of my relationship with my son, that's why you have not called! What was the punishment?

Christian: She wanted to deport them but Eva convinced her to ignore him if I did this little operation.

Sean: Here's the new regime, Christian. You can recommend Matt on how to apply self-tanner, but everything about his upbringing, it's me who'll take care!

High School

Adrian: You're standing there, listening, eh?

Matt: No, I just arrived.

Adrian: You want to guess what I did?

Matt: No.

Adrian: You want a clue? My right hand was in on it.

Matt: You're completely on, you know that?

Adrian: Come on, come see! You did not know I was drawing like Picasso, eh?

Matt: It's super smart! You do not say it'll be easy to know that thou hast done? Stop!

Adrian: I think I have managed to reproduce your face when you enjoy. Must say I've seen so many times ...

Matt: You know that Christian took risks to save your skin! Why do not you do something nice? At least be grateful!

Adrian: Yes, yes, I should learn to express myself in a healthier way. I envy you, Matt. You got two dads who care for you now. I'm not me!

Matt: Despite what you believe, Adrian, having two fathers is not always easy.

Adrian: You've never really had any problems before the identity of your real father is revealed. Zarb is a bit to say, but we are in the same boat. What I'm trying to say is that we should perhaps try to live without getting hammered. I think it will be better for everyone.

Matt: Okay! We made a truce!

Adrian Trevor, use it, I heard that one was empty.

Meeting of Narcotics Anonymous

Merrill: Hi, my name is Merrill! I'm an addict. This is only my second meeting, so I will not bore you with the urgent desire that I had today or the fact that it is not easy to abandon. What I would like to share with you today is the real reason I want to get rid of my addiction and regain control of my life. Christian Troy, gentlemen, ladies. Above all, if I'm here is because of him! And I mean I never lost my license and my business either. Seriously, it was through him that I have the opportunity today to start anew. You have given hope, and I want everyone to know that I love you.

After few minutes

Merrill: Come on who cares about that, let's eat something!

Christian: I can not, I have an operation tomorrow morning. You know the song.

Merrill: No longer! That's okay. I matais the small lot there, I'll ask her if she wants out.

Christian: What? There are no rules about going out with people in the group?

Merrill: I do not want to sleep with her, Christian, I just want to spend some time with someone who lives in the same boat as me. A friend ... it always ends in pipe.

Christian: It comes to us.

Woman: Hi.

Merrill: Merrill Bobolit. You are?

Anna: Anna was a very touching speech.

Merrill: Thanks, it came straight from the heart, I really ...

Anna: what really impressed me is your story! I wanted to know you a little more. Here's my number, I'll go eat with friends tonight, but you can call me after and we could see for a cup of coffee.

Christian: She may be a sister? What's going on, Matt? I can not help you, I'm sorry, you have to call Sean.

In high school, the headmaster's office

Ms. Wentworth: As you know, I was still recovering when this outrageous act occurred. The parents of a child washed his hands with urine are very angry.

Ava: Ms. Wentworth, I do not understand why Matt and my son are suspected of this joke of a teenager. You have taken ten years to the point.

Ms. Wentworth: Trevor Hayes, a student who has washed his hands with urine said Adrian and Matt were in the toilet just before the incident.

Adrian Trevor Hayes is a liar and a crack addict!

Ms. Wentworth: It says that you have specified where to wash their hands, Adrian.

Ava: circumstantial evidence. Come boys, we're going.

Sean "Sit! Have you urinated in the soap dispenser Matt? This act of aggression is not funny! Tell me what you find funny!

Matt: The whole story is funny, Dad, it's silly!

Sean: I asked you a question, Matt! Is what you are responsible?

Matt: No.

Sean: Adrian, do it yourself?

Adrian: Oh, it's scary, your other dad.

Sean: We'll stay here until I get a response.

Ava: Do not even try to threaten my son!

Adrian: Yes, I urinated in the soap dispenser, you will give me a spanking?

Sean: Your son is more evidence that shows the kind of person you are, Ava! I tend to have pity for him but I am not her father. I'm yours! And here are the new rules! Until further notice, come work at the clinic every day after school, I find small tasks unnecessary busy!

Matt: I did nothing!

Sean: Oh, yes, Matt! The way you behave for some time demonstrates your need to have well defined rules. I'll give you, me! You come every day, right on time! Otherwise, you will end your education at a military school that I choose myself!

Ava: Matt is too old for this kind of punishment! Ignore the threats of macho, Matt, I will initiate proceedings for legal emancipation.

Ava: So be it and during the two months since the procedure takes, I'll talk to the press, and I would describe as a pedophile, a kidnapper and a threat to society! We'll see how long it will take before your business pseudo bat wing!

Ava: I'm not afraid of your threats.

Sean: You should, Ava, you should be terrified!

House of Ava

Adrian: You think you're smart! Where you've put them?

Matt: What?

Adrian: I leave the shower, I am preparing to dress, but my dresser, my closet, everything is empty!

Matt: That's it, it's official, Adrian, you're calibrated!

Adrian: Where did you hide my things?

Ava: Come in and see for yourself! Adrian, let me introduce Alfonson Tohoin Jr, you've faced the cross, his father cleans our pool.

Adrian: You're wearing my shirt, my friend?

Ava: and your pants and your shoes, too! It's still a chance, you are almost the same size! And he does not speak our language, so it is pointless to throw a tantrum.

Adrian: Why is he wearing my clothes, mother?

Ava: Because he deserves it more than you! You were aware that he and his father arrived from El Salvador five years ago, penniless? To help, Alfonso has two jobs, you, by cons, you're a spoiled only son, who always had everything he wanted! And you're not Worry never realized. The fact that you continue to be a source of problems at school is unacceptable. I realized that Sean was probably right. Punish you is perhaps the best way! So as punishment, I gave all your clothes!

Matt: Ava? What it will take to school?

Ava: He should be able to dig up something to help people. They open in half an hour. Honey, you could lend a hand to Alfonso, and bring his bags to the car? I promised to take him home.

Matt: Sure.

Ava: Thank you

Adrian: So the son of the guy who cleans the pool worth more than me!

Ava: From now on, you do what I say when I say! And you stop to jeopardize my relationship with Matt, or you will undergo the consequences!

Office of Christian

Christian: Tell me what you don't like youself, Miss Navez.

Miss Navez: I'm not Jennifer. You know, J. Lo? I want to look like J. Lo!

Sean: Can I ask why?

Miss Navez: Already because his life is better than mine.

Sean: You mean you want a bigger behind?

Miss Navez: No, that's good, it's the rest I want to change. I want to change my face, my breasts, I want liposuction at the waist, like this, I can wear clothes from the collection J.Lo. I tolerate pain very well, then you can do everything at once!

Sean: Miss Navez, our business consists of nothing to turn people to make them look like stars. We leave that privilege to MTV.

Miss Navez: Your job is to help people? All the people I know tell me that I have the ability to have the same career as J. Lo, if I like him a little more ...

Sean: You are a young attractive woman, seemingly motivated, you do not need to be J. Lo! You can not be J.Lo. You are yourself.

Miss Navez: You do not understand? I don't have what it takes! We reject me all the time!

Sean: Miss Navez, the kind of facial reconstruction you are talking about would require a large number of interventions. Rhinoplasty, cheek implants for a dermatological abrasion ...

Christian: I would say the mentoplastie for an overhaul of the chin and a little liposuction to the abdomen.

Sean: The few interventions that we have just mentioned would cost in the neighborhood of $ 50,000.

Miss Navez: Yes, I suspected a little. So, I'll pay you when I'm famous ...

Sean: I'm sorry, I do not want to detain you, we offer volunteer services only in cases where the patient's life depends on it, which in your case, is ...

Miss Navez: Of course if my life depends on it! This represents everything for which I worked all my life! I have so much to offer! I want to touch people's heart, but we do not let me because I'm stuck in this body.

Meeting of Narcotics Anonymous

Merrill: Christian is Merrill! What do you branles? It sponsors the meeting, it was you who sponsored me, I can not succeed without you!

Anna: Are you okay? You do not seem to go!

Merrill: I had an appointment with Christian but ...

Anna: Oh, not God, what it can be attractive. And there is more plastic surgeon, you can imagine the life he must lead? I wondered what I was thinking when I took it out the big game, frankly, a guy who has it all did nothing to fight for people like us.

Rest room

Christian: stop me if I'm wrong, Sean, but I felt that as partners, we were supposed to discuss the support from volunteers before making a decision!

Sean: Only viable interventions. Since when consider you one volunteer interventions on mentally ill viable?

Christian: What happened to you, partner? You think you're the Almighty?

Sean: Since we're talking about the debate, you had the intention to tell me about the intervention of Miss Wentworth? Felicia Navez does not suffer from a physical disease and is not disfigured. She is envious, that's all.

Christian: She can not help it if she was born in a world obsessed with celebs! What this needs is a little small talk to cheer him up, whatever you found to do is close the door in his face!

Sean: Become someone else does not bring complete happiness!

Christian: It was once, in college, I had a dream I met a guy, and I wanted to look like we're partners now. What is wrong?

Ms. Rose Store

Merrill: You look more and more to J. Lo!

Ms. Rose: Hey asshole, gently with that!

Merrill: Stop Chouin and attach yourself to me!

Ms. Rose: Don't you think you got pretty pumped his fat belly?

Merrill: I know what I do!

Ms. Rose: Boboli! Boboli! You're a doctor, help me! Come on, doctor! Do something!

Merrill: Shut up! She died, it is not possible, Everything went like clockwork!

Ms. Rose: Hold her legs! Hold her legs!

Merrill: What are you doing here?

Ms. Rose: It will be easier to get rid of her if she is in pieces!

At the Clinic

Sean: How's it going?

Matt: When I am done with the towels, I'll unpack the surgical equipment.

Sean: Good !

Matt: Drawers and shelves are a little dirty, Dad. I would board tomorrow and clean it all.

Sean: I don't understand. What happens there, I prepared for criticism and a shouting match.

Matt: I do not know. I think I like hanging around the corner. You remember when I was small, the weekend, you took me here to feed the fish that are in your office.

Sean: Yeah ...

Matt: Tell me, dad, Morland play tonight, how would you like to eat a pizza while watching TV at home? Obviously, if you had nothing planned.

Sean: No, I had nothing planned. It will be nice.

Ms. Rose Store

Christian: You're going on a trip?

Merrill: What are you doing here? You were planning to come to the meeting today, asshole?

Christian: I left you a message, I was delayed in OR. I called several times, but you did not answer. I was afraid you had relapsed. You're stoned, eh?

Merrill: Yeah, and I loved it! That's the only thing I can count!

Christian: What happened here? Why Is there so much blood on the table?

Merrill: It's your fault! If you were coming to the meeting, it would not be here!

Christian: What's in the bag, Merrill?

Ms. Rose: We're gonna need another suitcase!

Merrill: Hi, godfather!

Christian: What are you doing there, Merrill?

Merrill: You know the difference between jealousy and envy, Christian? Jealousy is when you realize that someone has something you want, and if you work hard enough, you will get! Envy is when you realize that someone has something you can never possess, even if you join as a madman! Here, take us as an example! We were both graduates of the faculty, it has embarked on a growing business, we had everything, money, fame and ass! But you always managed to do better than me! But then, when I look at you from where I am, I just figured out why! This fucking beautiful face!

Christian: Where is Mrs. Rose?

Merrill: She farted a hose when she saw all the blood! It is surely arrive in Tampa at the time it is.

Christian: What do you intend to Merrill?

Merrill: Something I always wanted! I told myself that if I could not have your life, I will take your face! Stops moving, I'll slit your throat!

Christian: It will never work, Merrill!

Merrill: Why?

Christian: No one has ever managed to do a face transplant successfully. You're wasting your time!

Merrill: Do you think I am not capable? Damn, Christian, I'm an excellent surgeon! T'essaye simply to distract me!

Christian: I just want to remind you that this is most important is that you must remove the skin of your face first.

Merrill: I knew it! I told myself that I could take care of that later!

Christian: But you will not have time to graft, tissue necrosis will my face. You really want to be me? That's how I would!

Merrill: Merrill bye. I'm not feeling very well ...

Woman: Hello?

Christian: Come here, Help me!

Home Ava

Ava: Adrian? Why are you sitting in the dark?

Adrian: I will not let you treat me like that!

Ava: Do not threaten me, Adrian.

Adrian: Why do you spend your time getting hurt, you love it?

Ava: I give you what you need, not what you want.

Adrian: I need you, that's what I need. I want so much for acting like an idiot. But living here, with Matt and you, it hurts too much. I want you to love me that again!

Ava: I will always love you! Nothing is immutable, it is something we must both agreed! You can not go back in time!

Adrian: I gave you my soul!

Ava: No, never!

Adrian: Please, Mom, Please!

Kikavu ?

Au total, 21 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

wolfgirl88 
18.06.2018 vers 04h

Siobhan62 
19.10.2017 vers 21h

kazmaone 
24.09.2017 vers 00h

Ali3nBrain 
14.05.2017 vers 13h

jonathan68 
16.12.2016 vers 12h

RonanBart 
05.10.2016 vers 15h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le hors-série de notre magazine HypnoMag, consacré à la série Roswell qui fête ses 20 ans !
HypnoMag | Hors-série 20 ans Roswell

Tentez de gagner une HypnoCard Collector Roswell grâce à notre jeu HypnoChance !
Tirage au sort le 15/10 | Collector Roswell !

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Julian McMahon interviewé par Télé Loisirs

Julian McMahon interviewé par Télé Loisirs
Julian McMahon a été interviewé par Télé Loisirs.  Il s'exprime sur la série Marvel's Runaways dans...

Dylan Walsh | Whiskey Cavalier bientôt sur TF1

Dylan Walsh | Whiskey Cavalier bientôt sur TF1
L'acteur Dylan Walsh est dans la série Whiskey Cavalier, qui sera diffusée sur TF1 à partir du 29...

Julian McMahon dans la série F.B.I.

Julian McMahon dans la série F.B.I.
Julian McMahon apparaît dans la série F.B.I. créée par Craig Turk & Dick Wolf. Il apparaît en effet...

Design Nip Tuck

Design Nip Tuck
Un tout nouveau design signé Spyfafa et placé sous le soleil de Miami est en ligne ! Merci pour sa...

Julian McMahon | Swinging Safari sortira en Amérique

Julian McMahon | Swinging Safari sortira en Amérique
Le film australien Swinging Safari réalisé par Stephan Elliott est sorti il y a un peu plus d'un an,...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

cinto, Hier à 18:03

vous avez des questions? posez-les à Henry VIII au sondage chez The Tudors. Merci pour votre vote. Et voyez la pdm, assez drôle!

cinto, Hier à 18:04

Changez le titre de la série Ma sorcière Bien Aimée en votant au sondage. Merci à ceux qui ont déja voté et à ceux qui vont le faire!

quimper, Hier à 20:45

Les quartiers Sherlock et Rizzoli & Isles proposent de nouvelles PDM. N'hésitez pas à passer

pretty31, Hier à 21:26

Les jeux d'Halloween vous attendent sur HypnoClap, et quelques chapeaux de sorcières sont encore disponibles pour "Un bonbon ou une cards ?"

pretty31, Hier à 21:26

qui vous permettra peut être de gagner ... Une HypnoCard ^^

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site