VOTE | 51 fans

#211 : L'amour est aveugle

Titre VO: Natasha Charles
Scénariste : Richard Levine
Réalisateur: Michael M Robin et Greer Shepard
1ère diffusion américaine: 31 Août 2004
1ère diffusion française: 06 Janvier 2005
Casting: Rebecca Gayheart (Natasha Charles), Vanessa Redgrave (Erica Noughton), Kelsey Lynn Batelaan (Annie McNamara), Kelly Carlson (Kimber Henry).

Natasha Charles, une non-voyante, souhaite se faire greffer des yeux artificiels. Alors qu'elle a rendez-vous avec un homme rencontré sur Internet, Christian s'inquiète. De son côté, Julia, qui vit désormais seule, se sent déboussolée. Une visite de sa mère ne va rien arranger ...


Popularité


3 - 2 votes

Titre VO
Natasha Charles

Titre VF
L'amour est aveugle

Vidéos

Promo 211

Promo 211

  

Christian / Natasha Charles

Christian / Natasha Charles

  

Plus de détails

Christian et Sean reçoivent Natacha Charles au cabinet. Elle est aveugle et souhaiterait se faire opérer des yeux. Les chirurgiens sont bluffés par la jeune femme, qui bien qu’elle n’est pas a vue, est douée d’un excellent sens de la déduction.

Générique

A l’école d’Annie, Julia est surprise de voir Sean, mais quand elle aperçoit Kimber, elle est fâchée contre lui. Sean s’en fiche et lui explique qu’il prend du bon temps. Julia ne le comprend plus. Il finit par être méchant et s’en va. Laissant Julia seule et bouleversée.

Christian accompagne Natacha chez l’oculiste afin de lui choisir ces yeux de verres. Les chirurgiens commence ensuite la première phase de l’opération pour Mlle Charles. De retour chez l’oculiste, Natacha choisit la couleur de ces prothèses.

Julia se rend dans un cabinet de chirurgie, et décide de se faire pratiquer une augmentation mammaire. Elle est prête à tout pour reconquérir Sean.

Tout c’est bien passée pour Natacha, elle explique à Christian qu’elle a même un rendez-vous galant, avec un homme rencontré sur internet. Christian tente d‘être bien veillant, mais Natacha lui explique qu’elle s’en sortira très bien.

Après son opération, Julia reçoit la visite de sa mère. C’est Matt qui l’a appelé, mais Julia ne supporte pas les remarque de Erica, et lui demande de la laisser seule.

Erica décide d’en parler à Christian et Sean, elle veut que Julia voit un psychiatre. Mais elle doit s’absenter et demande aux deux hommes de s’en charger. Sean voit rouge et lui explique que si Julia est si mal, c’est avant tout de la faute de sa mère et non de la leurs. Il lui demande de s’en charger elle-même.

Pendant une opération, Sean explique à Christian que l’avantage de ne plus être avec Julia, c’est qu’il peut être désagréable avec Erica. Christian lui demande d’aidée un peu Julia, Sean lui dit que tout les 2 on tout fait pour l’aidé, durant toutes ces années, qu’elle est devenue comme une larve. Julia doit apprendre à se débrouillée seul, Sean dit à Christian que si il veut jouer au héros, il n’a qu’a le faire sur quelqu’un d’autre.

Dans un restaurant, Christian guette au loin Natacha qui attend Ron, son rendez-vous. Ron décide d’aller au bar et demande à Christian ce qu’il pense de Natacha, car étant lui aussi aveugle, il aimerait savoir comment est la jeune femme. Christian lui ment et lui dit que Natacha est beaucoup plus vieille que lui. Déçu, Ron décide alors de s’en aller.

Erica rend de nouveau visite à sa fille, elle lui parle du psy, mais Julia n’est pas intéressée. Annie vient d ‘attraper des poux. Erica demande à sa fille de visiter un autre appartement, et souhaiterait l’aider financièrement. Julia refuse, et lui demande de la laisser tranquille.

Au restaurant, Christian rejoint Natacha, elle est reconnaissante qui l’es fait partir Ron. Elle prend alors la main de Christian, et perçoit un homme gentil, doux et effrayé, elle lui explique que c’est lui qui a besoin de secours, non pas elle. Christian est charmé par la jeune femme. Ils décident de se rendre chez lui. Ils finissent par coucher ensemble. Christian est très ému.

A la maison, Sean demande à Julia pourquoi elle est en retard. Elle lui explique qu’elle a dû acheter quelques produits pour Annie car elle a des poux. Julia demande alors l’avis de Sean sur sa nouvelle poitrine. Il lui explique que c’est du très bon travail. Julia se vexe quand elle constate que Sean n’en a rien à faire. Elle s’énerve et s’en va.

Plus tard dans la nuit, Julia qui a bu et pris quelque pilules se lève pour ramasser les morceau de verres, du verre qu’elle a cassée. Mais Julia ne tiens pas très bien debout, et finit par tomber en passant par sa baie vitrée…

Scène 1 : Bureau de Christian

Christian : Mlle Charles, dîtes-moi ce que vous n'aimez pas chez vous.

Mlle Charles : A vous de me le dire ! ……………….

Sean : Cette question ne porte pas sur ce que nous pensons mais sur le sentiment des patients par rapport à leur apparence......les choses qu'ils aimeraient changer afin d'améliorer la mauvaise image qu'ils ont d'eux-mêmes.

Mlle Charles : Vous savez ce qui est pire qu'une mauvaise image de soi-même ?

Christian : Ne pas avoir d'image de soi-même ?

Mlle Charles : Je suis impressionnée. Je ne pensais pas qu'un séducteur né comme vous aurait été capable de comprendre ça.

Sean : Qu'est-ce qui vous fait dire que c'est lui, le séducteur né ?

Mlle Charles : Eh bien, un homme brillant comme vous qui se parfume avec de l'Old Spice... on lui a forcément offert pour la fête des Pères. Et un homme qui a dépensé 185 dollars pour une bouteille de Creed ne se parfume pas avec pour faire plaisir à sa femme.

Sean : Ils devraient vous engager à la Criminelle.

Mlle Charles : Je suis dans l'élaboration......de missiles......de parfum. Deux de mes parfums sont devenus des bestsellers cette année, alors j'ai décidé d'améliorer un peu mon apparence avant le début de la saison de la drague.

Christian : Quel est le nom de votre parfum ? Il va falloir que j'en achète.

Mlle Charles : Ca ne serait pas juste.

Christian : Pour qui ?

Mlle Charles : Pour les femmes. C'est déjà assez difficile comme ça de vous résister alors si on y ajoute quelques phéromones...

Christian : Mlle Charles, êtes-vous en train de me draguer ?

Mlle Charles : Ca dépend. Suis-je assez belle pour vous draguer ? ………

Christian : Non.

Mlle Charles : Bien, donc changez ce qu'il faut changer. Transformez-moi en quelqu'un que vous voudriez draguer. Transformez-moi en une femme parfaite !

Sean : Nous ne sommes pas des cosmétologues, les changements que nous allons vous apporter seront permanents.

Christian : De plus, l'idée que nous avons tous de la beauté n'est pas la même. Vous savez, les goûts et les couleurs...

Mlle Charles : Faux. Etre mignon, ça, ce sont les goûts et les couleurs... La beauté se trouve dans l'âme. On ne peut pas la voir, mais quand elle est là vous le savez. Allez ! Vous êtes les plasticiens les plus réputés de Floride, donnez-moi une idée concise de la chose. Que changeriez-vous ?

Sean : Vos yeux... La pigmentation...

Christian : Ca fout les jetons...

Mlle Charles : Merci...Continuez...

Sean : Est-ce les séquelles d'une maladie ou d'un accident ?

Mlle Charles : Non, je suis née comme ça......dans l'obscurité, je n'ai aucun moyen de savoir si mon nez est trop gros, si mes lèvres sont trop fines...

Christian : A part vos yeux, vous êtes parfaite. Mais vous le savez déjà.

Sean : On peut vous recommander un excellent occulariste. On travaillera ensemble sur la couleur, la taille, la forme...

Mlle Charles : De quelle couleur seront-ils ?

Christian : Bleus peut-être, avec une nuance de vert...

Mlle Charles : Bleu... la couleur du ciel et de l'océan, très bien ! Vous souriez, n'est-ce pas ?

Christian : En fait, c'est plutôt un rictus... Vous n'êtes pas aussi forte que vous le pensez ! …….. Jeudi après-midi, ça vous dit ? Je peux prendre un rendez-vous pour vous.

Mlle Charles : Je prendrai mon rendez-vous moi-même. J'aime bien être indépendante. Mais j’aime aussi qu’ont me conduise …………

Générique

Scène 2 : Ecole d’Annie, vente d’objets

Julia : T'apprends à patiner ou t'as juste envie d'avoir une crosse ?

Sean : Tampa Bay Lightning, dédicacée par toute l'équipe. Seulement 350 dollars. Ca en vaudra bien plus une fois qu'ils auront gagné la coupe.

Julia : C'est bien que tu aies pu venir, je ne m'attendais pas à te voir ici. D'habitude tu détestes ce genre de choses.

Sean : C'est pour l'école d'Annie, je peux au moins faire ça !

Julia : J'y allais toujours toute seule avant...

Sean : Tout comme ce soir ……………………….

Kimber : Je suis allée voir tes feuilles d'inscription et la plupart des femmes n'osent pas écrire leur nom et prendre rendez vous, mais je crois bien avoir réussi à les convaincre, je leur ai dit que t'avais fait un boulot formidable sur moi ……………. Salut. Je devrais y aller, pour voir si tout se passe bien... T'es trop bon pour être gratuit !

Julia : J'arrive pas à croire que tu acceptes que ce bout de silicone se balade dans l'école d'Annie.

Sean : C'est elle qui m'a donné l'idée de proposer mes talents de chirurgien au plus offrant.

Julia : Mais tu n'aimes pas les gros seins !

Sean : Je crois que j'ai menti ! Désolé !

Julia : Je suis contente de ne pas avoir emmené Annie !

Sean : Oui, mais fais attention sinon, elle finira par te fuir, comme Matt.

Julia : Qu'est-ce qu'il t'est arrivé ?

Sean : Je passe du bon temps, Julia ! Vraiment ! Et ton air de sainte nitouche ne va pas me faire sentir coupable d'être venu avec Kimber. Car tu n'as plus le droit de jouer les saintes nitouches ! Tous les mecs sont en train de mater ses nichons et donneraient n'importe quoi pour être à ma place. Moi, au moins, je ne rentre pas chez moi, accompagné d'une épouse désagréable et aigrie.

Julia : Ca va être comme ça, maintenant ?

Sean : Réveille-toi, Julia, t'es toute seule.

Scène 3 : Prothésiste oculaire

Prothésiste : Methol metraculate, plus léger et plus facile à contrôler par les muscles des yeux. Et c'est quasiment incassable !

Mlle Charles : "Incassable", au cas où ils gicleraient de ma tête ?

Prothesiste : Non, mais ils peuvent tomber dans l'évier quand vous les nettoyez. J'ai récemment dû remplacer l'œil gauche d'un patient car il avait été mangé par son chien ……… Puis-je ?

Mlle Charles : Que faites-vous ?

Prothésite : Les yeux sont le miroir de l'âme, j'ai besoin de savoir qui se trouve derrière les yeux que je fabrique. C'est pourquoi je prends plus de temps que les autres. A mes yeux, c'est bien plus qu'une science, c'est un art ! Il y a 12 étapes, rien que pour la phase de la peinture. Chaque élément dans un œil requiert sa propre combinaison spéciale de couleur ! Pour recréer les veines rouges, on utilise parfois de très fines fibres de tissu, la ressemblance est étonnante !

Mlle Charles : Quand pensez-vous que je puisse les avoir ?

Prothésiste : Dès que vos yeux endommagés seront enlevés et que les implants seront mis en place.

Christian : Je peux la recevoir la semaine prochaine.

Prothésiste : Alors ce sera la semaine prochaine.

Scène 4 : Bloc opératoire, opération de Mlle Charles.

…………………………………………….

Scène 5 : Prothésiste Oculaire

Prothésiste : Dès que les implants orbitaux seront en place, il sera possible d'insérer l'œil artificiel et c'est à partir de ce moment-là, que vous et moi, serons prêts à travailler ! Vous passerez à l'atelier et je positionnerai cet appareil qui sert à faire des empreintes dans l'orbite. Ne vous inquiétez pas, vous aurez une drôle de sensation mais ça ne vous fera pas mal. Je vais l'utiliser pour faire une empreinte de la cavité orbitale. Quand l'empreinte sera sèche, lisse et de la taille exacte, elle servira de moule pour le véritable ajout en plastique qui deviendra votre nouvel œil. Ensuite, vient le moment de l'essayage. Et c'est là que se produit le miracle !

Mlle Charles : Le miracle ?

Prothésiste : Donner vie à ce qui en est dénué. Un simple bout de plastique et l'âme peut s'exprimer.

Mlle Charles : Ca a l'air tellement effrayant...Vous pensez que le jeu en vaut la chandelle ?

Prothésiste : Je n'ai jamais eu un seul client déçu. Je n'aime pas me mettre en avant, enfin si, j'aime bien car je suis le meilleur.

Christian : En effet et c'est pour ça que nous sommes là. Vous vouliez savoir ce que je vous recommanderais, et bien, voilà.

Prothésiste : Quelle est la couleur à laquelle vous pensiez ? …………….

Mlle Charles : Bleu ……. avec une nuance de vert.

Prothésiste : Bien !

Scène 6 : Dans un Cabinet

Julia : L'intérêt de la vie, ce sont les changements n'est-ce pas ? Les transformations. Et je vois cette période de ma vie comme une opportunité d'explorer d'autres possibilités. Mis à part le fait d'être une mère et une épouse, bien sûr.

Médecin : Vous ne m'aviez pas dit que vous étiez divorcée ?

Julia : Séparée.

Médecin : Si ça peut vous rassurer, 70% des femmes qui viennent me voir pour une augmentation de la poitrine sont divorcées ou ont entamé la procédure de divorce. Ca peut vraiment vous aider, c'est une façon d'affirmer votre puissance sexuelle. Certaines de mes patientes reçoivent leurs implants comme paiement pour leur divorce.

Julia : En voilà une bonne idée...Je devrais peut-être attendre qu'on entame la procédure...

Médecin : Voulez-vous bien déboutonner votre chemisier afin que je voies ce qu'il faudrait faire ……

Julia : Vous en avez déjà fait beaucoup ?

Médecin : Disons que depuis que j'ai commencé ce métier, la micromastia est devenue une épidémie.

Julia : Micromastia ?

Médecin : Les petites poitrines.

Julia : J'ai toujours pensé qu'ils étaient de taille normale. Micromastia ? On a l'impression que c'est une maladie !

Médecin : Dans notre culture, c'est souvent le cas. Les seins sont le symbole de notre fémininité, c'est la chose la plus proche que nous ayons d'un symbole phallique et croyez-le ou pas, nous vivons dans un monde où la taille est importante pour les deux sexes ! Je pense qu'on peut atteindre un bonnet C ou D, et garder la forme naturelle.

Julia : Je ne veux pas qu'ils soient énormes. Je veux dire, je les veux différents...Meilleurs...un nouveau "moi"...

Médecin : Je suis sûre que ça vous plaira, car vous le faites pour la bonne raison. Pour vous ! Ce qui est triste, ce sont les femmes qui le font, pensant qu'elles pourront récupérer leur mari...Ca me brise le cœur...

Scène 7 : Opération de Julia

Julia : Qu'est-ce que vous faites ?

Infirmière : Je surveille juste votre cœur, c'est la procédure. Essayez de vous décontracter.

Julia : Je devrais peut-être pas faire ça, j'ai deux enfants, la plus jeune n'a que 8 ans. Elle est chez mon mari, si quelque chose m'arrivait...

Infirmière : Ne vous inquiétez pas...Le Dr Koplee est la meilleure, elle n'a jamais raté une intervention ! …. Oui, c'est elle qui les a faits ! Ils sont bien, hein ?

Julia : En avoir de nouveau, ça change vraiment quelque chose dans votre vie amoureuse ?

Infirmière : 14 carats. Et il ne se lasse jamais !

Dr Koplee : Très bien, Julia, nous allons commencer ! Quand l'anesthésie va commencer à faire effet, vous allez avoir l'impression de flotter.

Julia : Je vais les regarder une dernière fois. Pour se rappeler du bon vieux temps...

Infirmière : Maintenant comptez de 10 à 0...

Julia : 10... 9... 8...

Scène 8 : Salle d’examens

Mlle Charles : J'adore Oceanea, leurs perches sont excellentes. Je ne sais pas, mais mon médecin vient d'arriver alors je vais lui demander. Est-ce que c'est trop tôt ou est-ce que je peux sortir samedi soir ?

Christian : Vous êtes une femme indépendante. Un rendez-vous galant ?

Mlle Charles : J'espère ! Il a répondu à mon annonce sur internet !

Christian : Vous n'aurez qu'à le rappeler quand j'aurai fini de vous examiner.

Mlle Charles : Ron, je peux te rappeler ? mon médecin super mignon veut me regarder plus profondément dans les yeux...Génial ! A plus tard …………..

Christian : Qu'est-ce qui ne va pas ?

Christian : Rien. Je vérifie vos glandes lacrymales.

Mlle Charles : Il y a quelque chose. C'est clair comme de l'eau de roche.

Christian : Un homme qui répond à une annonce internet ne recherche rien d'autre qu'une profonde relation impliquant son pénis.

Mlle Charles : Je crois que j'ai lu ça dans un fortune cookie, une fois !

Christian : Je pensais que vous étiez plus intelligente que ça.

Mlle Charles : Bizarre, j'ai une amie très intelligente, Janet, qui a rencontré son mari de cette façon !

Christian : Elle était aveugle ? Désolé... Je voulais juste dire que les hommes étaient des connards et le fait que vous soyez aveugle fait de vous une proie facile.

Mlle Charles : On a fini ?

Christian : Regardez-moi et essayez de bouger les yeux de gauche à droite. Il n'y a pas encore de mobilité mais les raccords musculaires ont l'air de tenir.

Mlle Charles : C'est bon ? …………..

Christian : Ecoutez, les hommes sont comme ça, c'est notre marque de fabrique, même si une petite partie de nous-mêmes attache de l'importance à votre âme, c'est toujours l'autre partie, celle qui veut coucher qui prend le dessus.

Mlle Charles : Je suis une grande fille, docteur. Je n'utilise pas de chien pour aveugle, je n'ai sûrement pas besoin qu'un docteur pour aveugle vienne me prêter main forte contre tous ces grands méchants pas beaux qui rôdent et qui cherchent à nous dévorer nous autres, pauvres petites aveugles !

Christian : Soyez prudente.

Mlle Charles : Vous connaissez le côté de positif de la cécité ? On n'a jamais peur de l'inconnu car on ne connait que ça. Tout repose sur le hasard, rencontrer ce type, traverser la rue, choisir des tenues assorties à mon sac à provisions. Je ne m'attends pas au grand amour, mais on ne sait jamais...

Scène 9 : Appartement de Julia

Julia : Une petite minute.

Erica : Matt n'exagérait vraiment pas ! Tu as vraiment l'air d'une pute camée, ma chérie !

Julia : Je n’arrive pas à croire que Matt t'aie appelée !

Erica : Je n’arrive pas à croire que toi, tu ne l'aies pas fait !

Julia : Il a dit autre chose, pourquoi j'étais partie ?

Erica : Parce que Matt a deux pères. Tu étais jeune, tu as fait une erreur, tu ne vas pas passer le reste de ta vie à te faire pardonner.

Julia : Pourquoi pas ? J'ai gâché la vie de mon mari !

Erica : Foutaises ! Tu as gâché la tienne en restant ! Sean ne veut plus rien avoir à faire avec toi ! Hourrah, tu es libre ! Bouge ton cul et arrête de dépendre des autres pour avoir des satisfactions !

Julia : Tu devrais vraiment avoir ton talk show !

Erica : Bon ! Je suis descendue au Rowly, tu vas vivre avec moi jusqu'à ce qu'on vous dégotte à toi et Annie, un endroit plus approprié. Dieu seul sait ce qui vit sous ces moquettes...

Julia : Evite de ranger mes affaires, mère, je n’ai pas besoin de tes conseils.

Erica : Continue à prendre des Xanax, et plus rien n'aura d'importance.

Julia : C'est du Vicodine, j'ai besoin de quelque chose pour la douleur. Je me suis fait mettre de faux seins.

Erica : Oh mon Dieu...je suis désolée...C'est bien, c'est bien, au moins t'as réagi ! Quand je te conseillais de t'améliorer, je ne faisais pas référence à la taille de tes soutiens-gorge.

Julia : Tu t'es fait faire un lifting, il n'y aucune différence !

Erica : Moi, je l'ai fait pour des raisons professionnelles, la seule raison professionnelle pour ton intervention est d'avoir un meilleur pourboire à la fin du striptease ! Tu es une fille intelligente et douée, Julia ! Pourquoi ton cerveau est-il en dernier sur ta liste de choses à améliorer ?

Julia : Parce que c'est la chose qui a le moins d'importance ! Il suffit d'être suffisamment intelligente pour savoir qu'une fois que ses enfants rentrent à la maison, ils ont besoin d'un petit câlin, d'un baiser et d'un peu de tendresse, bordel ! Ils n'ont pas envie qu'on leur dise qu'ils ont déconné, car je te parie tout ce que tu veux qu'ils le savent déjà !

Erica : Dis-moi de quoi tu as besoin !

Julia : Pour l'amour de Dieu, Erica, regarde un peu autour de toi ! Je mange des plats réchauffés, macaroni et fromage, je me suis pas lavé les cheveux depuis des lustres car je ne peux pas lever les bras, si je ne sors pas les poubelles bientôt, ça va devenir une décharge publique...

Erica : Pourquoi ne t'es-tu pas arrangée pour demander une aide à domicile avant de quitter l'hôpital ?

Julia : Parce que j'ai choisi de faire cette opération et je ne veux pas que Sean paye.

Erica : Je te ferai un chèque.

Julia : Laisse tomber ! Les intérêts seraient bien trop élevés ! Mais merci d'être passée ! Et si tu vois quelqu'un qui ressemble un tant soit peu à une mère, dis-lui que j'en aurais bien besoin d'une !

Scène 10 : Maison de Sean dans la cuisine

Erica : Des nichons !

Christian : De quoi vous parlez ?

Erica : Les nibards, ou la puissance des nichons ! Apparemment un QI de 160 ne suffit pas pour l'aider à surmonter cette épreuve sans l'aide d'une grosse poitrine.

Christian : Julia s'est fait mettre des implants mammaires ? J'y crois pas !

Sean : Pourquoi elle a fait un truc pareil ?

Erica : Sean, d'après Matt, vous sortez avec une actrice porno. Aucune femme ne se sentirait à la hauteur !

Sean : Qu'est-ce que vous voulez qu'on fasse ? Qu'on lui enlève et qu'on lui dise qu'ils étaient aussi bien avant ?

Erica : Julia est en pleine crise ! Vous avez vu où elle habite ? Où Annie habite quand elle n'est pas avec vous ?

Sean : Erika, vous n'êtes pas en train de suggérer que je lui retire Annie ?

Christian : Ecoutons ce qu'elle a à dire !

Erica : Je veux qu'on aille tous la voir, en laissant nos a priori et notre jugement au placard afin de lui exposer nos observations et nos soucis.

Christian : Vous voulez qu'on joue les sauveteurs ?

Sean : Non !

Erica : Non ? J'ai le nom du meilleur psychiatre du coin, j'ai joué de mes connaissances pour avoir un rendez-vous mais je ne peux pas m'assurer qu'elle ira !

Sean : Pourquoi ?

Erica : Parce que je ne serai pas là !

Sean : Bien sûr ! C'est excellent ! Votre fille est en pleine crise, Erica ! Qu'est-ce qu'il y a de plus important ?

Erica : Je dois aller à Los Angeles à la fin de la semaine pour donner une conférence !

Sean : Sur l'instinct maternel ?

Christian : Mais vous allez revenir ?

Sean : Vous ne pouvez pas mettre votre grain de sel et disparaître !

Erica : J'essaye de mettre en place un système d'aide avant de partir !

Sean : Vous voulez dire que vous vous en lavez les mains ?

Erica : Vous allez donc lui couper les vivres ? Comment pouvez-vous faire ça ? Elle est la seule à être punie ! Elle doit porter sa croix et vous aussi !

Sean : Et si j'essayais de vous sauver, vous?

Christian : Doucement, Sean.

Sean : Vous avez fait plus de mal à Julia que Christian et moi réunis ! Si elle est aussi disjonctée, c'est seulement à cause de vous ! Vous n'avez jamais vu en elle qu'un reflet de vous-même ! N'importe quoi, vous ne l'avez même jamais regardée ! Vous étiez trop occupée à travailler, à aider vos patients à résoudre leurs problèmes. Maintenant ce problème est le vôtre, Erica ! C'est vous qui l'avez foutue en l'air, c'est à vous de la soigner !

Scène 11 : Bloc opératoire

Sean : L'avantage de ne plus être avec Julia, c'est que j'ai plus besoin d'être gentil avec sa mère ! Tu penses que je suis un con ?

Christian : Je n'ai rien dit !

Sean : Tu veux essayer le plan d'Erika ?

Christian : J'ai blessé Julia ! C'est ma spécialité, je blesse et je disparais ! Si je peux faire quelque chose pour l'aider...

Sean : On l'a suffisamment aidée ! J'ai passé ma vie à lui porter secours, à l'aider, à l'encourager et t'as fait pareil ! Regarde où ça nous a menés ! On lui permis tellement de choses que maintenant c'est une larve ! Tu veux jouer les héros ? Trouve-toi quelqu'un qui en a vraiment besoin !

Scène 12 : Dans un bar – Restaurant, Christian surveille Mlle Charles de loin au bar.

……………………………………….

Ron : Natasha ?

Mlle Charles : Ron, salut !

Christian : Nom de Dieu...

Barman : Qu'est-ce qu'il y a de drôle ?

Christian : Moi. Je suis vraiment un connard... Un petit dernier !

Scène 13 : Appartement de Julia

Julia : Annie, arrête, c'est pas évident quand tu bouges !

Annie : Ca gratte fort !

Julia : Chérie, tu peux ouvrir ? C'est ta grand-mère ………

Erica : Ahh, elle est là ! Comment vas-tu, chérie ? Il y a un charmant petit appartement à Mont Collins, j'ai pris rendez-vous pour que tu le visites demain à 11h.

Julia : Je ne cherche pas d'appartement, mère. Quand j'irai mieux, je vais ranger un peu ce taudis et ça sera parfait.

Erica : Ca ne coûte rien de le visiter. Si tu ne l'aimes pas, il y en a d'autres. Tiens. J'ai appelé le département de Columbia, j'ai réussi à t'avoir un rendez-vous avec le meilleur psy de l'Etat, il se trouve qu'il s'est spécialisé dans les dépressions.

Julia : Je ne suis pas déprimée, mère, je suis séparée. Oh mon dieu, j'en ai attrapé un !

Annie : Tu vas devoir me raser la tête ?

Erica : Te raser la tête, pour quoi faire ?

Julia : Il y a des poux à l'école.

Annie : Tu me tires les cheveux !

Julia : Il y en a partout !

Erica : Ca va être quoi la prochaine fois, la gale ? Tu penses bientôt atteindre le fond du puits ?

Julia : Tu n'as pas besoin d'habiter dans le tiers monde pour avoir des poux ! Ce n'est pas un signe de saleté !

Erica : Ce n'est pas une référence ! Tu n'en as jamais eu, toi !

Julia : Chérie, déshabille-toi et laisse tes affaires par terre dans la salle de bain, je vais te faire couler un bain. Tu penses pouvoir me donner un coup de main pour enlever les draps ? ….. Fais une pile avec les oreillers et les draps, il faut les laver séparément.

Erica : Pourquoi on s'en débarrasserait pas ?

Julia : Non, ça va aller, je vais tout nettoyer à l'eau bouillante.

Erica : Tu veux prendre le risque de recontaminer ta fille.

Julia : Les draps coûtent de l'argent !

Erica : C'est moi qui régale !

Annie : Maman !

Julia : Fais une pile avec tout ça, bordel !

Erica : Très bien ! Joue les gros bras ! Ca ne te suffit pas de traverser l'océan à la nage, il faut que tu le fasses avec un rocher de 40 kilos sur le dos ! Oh mon Dieu ! Je pense que j'en ai senti un !

Julia : Mère, tu n'as pas de poux !

Erica : Où est-ce qu'Annie a mis sa tête ?

Annie : Maman ?

Erica : Quelque chose est en train de me ramper dans les cheveux !

Julia : Rentre à ton hôtel et prends donc un bon bain chaud, on se verra demain !

Erica : En fait, le responsable de la conférence a appelé. Mon planning a changé. Je dois partir dans la matinée.

Annie : Maman, tu viens ?

Julia : Bon... Vas-y et prends soin de toi ! Au moins, ça, tu sais le faire ! ……………

Scène 14 : Dans le Bar – Restaurant

Ron : Excusez-moi. Vous voyez la fille aveugle qui est toute seule, là-bas ?

Christian : Je la vois. Celle avec qui vous étiez tout-à-l'heure ?

Ron : Oui. Elle est bonne ?

Christian : Elle est attirante, en effet.

Ron : Vous pouvez lui donner une note, 8 sur 10, 9 sur 10 ? Elle est bien gaulée ? Elle a des gros nichons ?

Christian : Pour vous dire la vérité, elle doit avoir, au moins 10, voire 15 ans de plus que vous.

Ron : La menteuse ! Elle m'a dit qu'elle en avait 30 !

Christian : Vous savez, les femmes mentent sur leur âge... Elle pensait sûrement que ça passerait inaperçu car vous êtes aveugle.

Ron : Qu'elle aille se faire foutre ! Rendez-moi un service, ok ? Dîtes-lui que ma mère vient d'avoir une attaque et que j'ai dû partir !

Christian : Vous n'avez rien de mieux ?

Ron : C'est elle qui a menti ! Pas moi ! ……………………..

Christian : J'avais raison pour le saumon ?

Mlle Charles : Qu'est-ce que vous faites ici ?

Christian : La même chose que vous.

Mlle Charles : Vraiment ? Je ne suis pas là pour espionner les gens, je suis accompagnée.

Christian : Plus maintenant.

Mlle Charles : Dieu merci ! Quel connard ! Ses sujets de conversation se résumaient aux qualificatifs que ses petites amies utilisaient pour décrire son corps.

Christian : Pourquoi ne m'avez vous pas dit que la personne avec qui vous aviez rendez-vous était aveugle ?

Mlle Charles : Il était aveugle ? Je ne l’ai pas demandé et je ne considère pas la cécité comme une caractéristique. Pourquoi êtes-vous venu ?

Christian : Pour vous protéger des abrutis ! Dans mon genre.

Mlle Charles : Vous pouvez partir maintenant …………….

Christian : Je ne veux pas. Je trouve ça bien que vous ne puissiez pas me voir, c'est comme si je repartais à zéro.

Mlle Charles : Savoir faire « table rase », Aucun a priori …… Donnez-moi votre main. Vous saviez que chaque personne a une odeur spéciale ? Et que chaque odeur a trois parties distinctes, ou "notes" comme on dit dans le métier.

Christian : C'est une blague.

Mlle Charles : C'est pas une blague. Il y a une note aigüe, une note médium et une note grave. La plupart des gens ne sont conscients que de leur note aigüe. La façon dont ils veulent être perçus, leur image. La couche médium est une zone neutre, qui sépare les aigus externes des graves "interdits".

Christian : Pourquoi "interdits" ?

Mlle Charles : C'est ce qui effraye le plus les gens. Leur véritable identité.

Christian : Et moi, de quoi ai-je peur ? Je suis déjà au courant que je suis un salaud.

Mlle Charles : Vous êtes sûr ? Peut-être, avez-vous peur de découvrir que vous n'êtes pas le salaud que vous croyez. Je vois quelqu'un de gentil et doux. Et effrayé. Je pense que vous êtes peut-être celui qui a besoin de secours.

Scène 15 : Appartement de Christian

………………….

Mlle Charles : Qu'est-ce que tu fais ?

Christian : Je te regarde, c'est tout.

Mlle Charles : Ferme les yeux. Je veux que tu me voies vraiment.

Ils font l’amour …………………………………………………………………………………

Scène 16 : Maison de Sean, dans le salon

Julia : Salut.

Sean : Salut.

Julia : Annie est crevée, elle est directement allée dans sa chambre pour s'allonger avant de dîner.

Sean : Tu es rentrée plus tard que d'habitude.

Julia : J'ai dû m'arrêter pour acheter deux, trois choses. Ca n'a pas été de tout repos. Tiens.

Sean : Un shampoing anti-poux ?

Julia : Ce shampoing contient des insecticides alors ne l'utilise pas trop souvent.

Sean : Annie a des poux ?

Julia : Elle n'en a plus, enfin j'espère. Il faut laisser agir pendant 10 minutes et rincer.

Sean : Comment ça se fait qu'elle a des poux ?

Julia : Il y a trente-deux élèves dans sa classe, ce genre de choses arrive ! Tu ne dis plus rien ?

Sean : Notre fille a des poux, qu'est-ce que tu veux que je te dise ?

Julia : Ma poitrine. Je me la suis fait refaire.

Sean : Ta mère me l'a dit.

Julia : T'aimerais les voir ?

Sean : Non.

Julia : Je voudrais que tu les voies. Je pense que le Dr Kopplee a fait du bon travail, mais je me sentirais mieux si tu les regardais, juste pour être sûre.

Sean : La symétrie est parfaite. L'inclinaison est naturelle. Incision supérieure, c'est une très bonne idée...Le Dr Kopplee est une professionnelle. Elle sait ce qu'elle fait.

Julia : Tu les aimes ?

Sean : Peu importe ce que je pense. Ce qui est important, c'est ce que le patient ressent.

Julia : Va te faire foutre, Sean ! Je me fous de ce que tu penses ! Je me fous de ce que tout le monde pense !

Scène 17 : Appartement de Julia

Des pilules sont étalées a coté d’une bouteille de vin. Julia est assise dans un fauteuil, elle vas pour posé son verre sur la table, il tombe et se brise, elle se lève, vacille et passe a travers la baie vitrée, elle reste inconsciente étendue sur le sol, au milieu des débris de verre.

Fin (Ecrit par Sophia81)

Office of Christian

Christian: Miss Charles, tell me what you don't like about youself.

Ms. Charles: To you tell me!

Sean: This question is not about what we think but the feeling of patients from their appearance they would change things to improve the bad image they have of themselves.

Ms. Charles: You know what's worse than a bad image of yourself?

Christian: Do not have a picture of yourself?

Ms. Charles: I'm impressed. I do not think a seducer was born as you can understand that.

Sean: What makes you say that he is the seducer born?

Ms. Charles: Well, a brilliant man like you who cleans himself with Old Spice he was always available for Father's Day. And a man who spent $ 185 for a bottle of Creed perfumes do not with to please his wife.

Sean: They should commit to the Criminal.

Ms. Charles: I'm in the development of missiles perfume. Two of my perfumes have become best sellers this year, so I decided to improve my appearance a little before the start of the season sweep.

Christian: What is the name of your perfume? I'll have to buy.

Ms. Charles: It would not be fair.

Christian: For whom?

Ms. Charles: For women. It's already hard enough to resist you, so if we add some pheromones.

Christian: Miss Charles, are you telling me flirt?

Ms. Charles: It depends. Am I beautiful enough for you flirt?

Christian: No.

Ms. Charles: Well, so change what needs to change. Turn me into someone that you would be dredged. Turn me into a perfect woman!

Sean: We're not cosmetologists, the changes we'll make will be permanent.

Christian: Also, the idea that we have all the beauty is not the same. You know, tastes and colors.

Ms. Charles: False. Being cute, that, these are the tastes and colors ... The beauty is in the soul. You can not see it, but when it's there you know. Go! You are the most famous artists of Florida, give me a concise idea of the thing. What would you change?

Sean: Your eyes. Pigmentation.

Christian: It cares tokens.

Ms. Charles: Please, continue.

Sean: Is this the legacy of an illness or accident?

Ms. Charles: No, I'm born like that in the darkness, I have no way of knowing if my nose is too big, so my lips are too thin.

Christian: Besides your eyes, you are perfect. But you already know.

Sean: We can recommend an excellent occulariste. We will work together on the color, size, shape.

Ms. Charles: What color are they?

Christian: Blue perhaps with a shade of green.

Miss Charles: Blue, the color of the sky and the ocean, very good! You smile, is not it?

Christian: Actually, it's more a grimace. You're not as strong as you think! Thursday afternoon, anyone? Can I make an appointment for you.

Ms. Charles: I take my appointment myself. I like being independent. But I like What I lead.

School Annie

Julia: teaches you how to skate or did you just want to have a butt?

Sean: Tampa Bay Lightning, autographed by the entire team. Only $ 350. It will be worth more once they won the cup.

Julia: I'm glad you could come here, I did not expect to see you here. Usually you hate this stuff.

Sean: That school of Annie, I can at least do that!

Julia: I always went alone before.

Sean: Like tonight.

Kimber: I went to see your entry forms and most women do not dare to write their name and make an appointment, but I think I have managed to convince them, I said you did a great job on me. Hello. I should go, to see if everything goes well ... You're too good to be free!

Julia: I can not believe that you accept that this piece of silicon will walk into the school of Annie.

Sean: She gave me the idea to offer my talents as a surgeon to the highest bidder.

Julia: But you do not like big boobs!

Sean: I think I lied! Sorry!

Julia: I'm happy not to have taken Annie!

Sean: Yes, but be careful, otherwise it will eventually escape you, like Matt.

Julia: What happened to you?

Sean: I spend a good time, Julia! Really! And your little hypocrite holy air will not make me feel guilty for being here with Kimber. For thou hast no right to play the holy Nitouche! All the guys are trying to subdue her tits and would give anything to be in my place. Me, at least, I do not go home, accompanied by a bitter and unpleasant wife.

Julia: It's gonna be like this now?

Sean: Wake up, Julia, you're all alone.

Ocular prosthetist

Prosthetist: Methol metraculate, lighter and easier to control the muscles of the eyes. And it's virtually unbreakable!

Ms. Charles: "Unbreakable", should they squelch my head?

Prosthesis: No, but they may fall into the sink when you wash them. I recently had to replace the left eye of a patient because he had been eaten by his dog. Can I?

Ms. Charles: What do you do?

Prothésite: The eyes are the mirror of the soul, I need to know who is behind the eyes that I make. That's why I take more time than others. In my opinion, is much more than science is an art! There are 12 steps just to the phase of the painting. Each item in one eye requires its own special combination of color! To recreate the red veins, are sometimes used very fine fiber fabric, the resemblance is amazing!

Ms. Charles: When do you think I can have them?

Prosthetist: As soon as your eyes damaged will be removed and the implants are in place.

Christian: I can receive it next week.

Prosthetist: So what will be next week.

Ocular Prosthetist scene 2

Prosthetist: Once the orbital implants are in place, it will be possible to insert the artificial eye and it was from that moment, you and I are ready to work! You will pass the shop and I position the device used to make footprints in the orbit. Do not worry, you'll have a funny feeling but it will do you no harm. I will use it to make an imprint of the orbital cavity. When the print is dry, smooth and exact size, it will serve as a mold for the actual addition of plastic that will become your new look. Then comes the time of fitting. And that's where the miracle happens!

Ms. Charles: The miracle?

Prosthetist: Give life to what is lacking. A simple piece of plastic and soul can be expressed.

Ms. Charles: It sounds so scary. You think the game worth the candle?

Prosthetist: I have never had a disappointed customer. I do not put myself forward, so finally, I like because I'm the best.

Christian: Yes, and that's why we're here. You wanted to know what I would recommend, well, that's it.

Prosthetist: What is the color that you thought?

Ms. Charles: Blue. with a shade of green.

Prosthetist: Good!

In a Cabinet

Julia: interest in life, what are the changes is not it? Transformations. And I see this period of my life as an opportunity to explore other possibilities. Apart from being a mother and wife, of course.

Doctor: You never told me you were divorced?

Julia: Separated.

Doctor: If it can reassure you that 70% of women who come to me for breast augmentation are divorced or have initiated divorce proceedings. It can really help you is a way to affirm your sexual power. Some of my patients receive their implants as payment for their divorce.

Julia: That's a good idea. I should perhaps wait until we begin the procedure.

Doctor: Will you unbutton your blouse so I should be done this way.

Julia: You've done a lot?

Doctor: Well, since I started this job, micromastia has become an epidemic.

Julia: Micromastia?

Doctor: Small breasts.

Julia: I always thought they were of normal size. Micromastia? One has the impression that it is a disease!

Doctor: In our culture it is often the case. Breasts are a symbol of our femininity is the closest thing we have a phallic symbol and believe it or not, we live in a world where size is important for both sexes! I think we can achieve a C cup or D, and retain the natural form.

Julia: I do not want them to be huge. I mean, I want different, better, a new me

Doctor: I'm sure you'll like it because you do so for good reason. For you! What is sad, it is women who do, thinking they can get their husbands. It breaks my heart.

Julia operation

Julia: What are you doing?

Nurse: I just monitors your heart is the procedure. Try to relax.

Julia: I probably should not do that, I have two children, the youngest is only 8 years. It is with my husband if something happened to me.

Nurse: Do not worry. Dr. Koplee is the best, she never missed an intervention! Yes, it was she who made them! They are nice, eh?

Julia: In the reconstitution, it really changes anything in your love life?

Nurse: 14 carats. And he never tires!

Dr. Koplee: Well, Julia, let's start! When the anesthesia will begin to take effect, you will have the sensation of floating.

Julia: I will watch them one last time. To remember the good old days.

Nurse: Now count from 10 to 0

Julia: 10, 9, 8 ...

Examination room

Ms. Charles: I love oceans, their poles are excellent. I do not know, but my doctor has just arrived so I'll ask him. Is it too early or is it that I can go out Saturday night?

Christian: You're an independent woman. A tryst?

Ms. Charles: I hope! He responded to my ad on the internet!

Christian: You have only to recall when I have finished examining you.

Ms. Charles: Ron, I can remember? my doctor wants me super cute look more deeply into the eyes. Awesome! See you later.

Christian: What's wrong?

Christian: Nothing. I check your lacrimal glands.

Ms. Charles: There was something. It is clear as crystal.

Christian: A man who answered an Internet ad seeks nothing more than a deep relationship involving his penis.

Ms. Charles: I think I read it in a fortune cookie, once!

Christian: I thought you were smarter than that.

Ms. Charles: Bizarre, I have a very intelligent friend, Janet, who met her husband that way!

Christian: She was blind? Sorry, I just wanted to say that men were assholes and the fact that you're blind makes you easy prey.

Ms. Charles: was finished?

Christian: Look at me and try to move the eyes from left to right. There are yet no mobility, but the muscular connections seem to hold.

Ms. Charles: Is it good?

Christian: Look, men are like that is our trademark, even if a small part of ourselves attaches importance to your soul is always the other party, the one who wants to sleep takes over.

Ms. Charles: I'm a big girl, doctor. I do not use dogs for the blind, I certainly did not need a doctor to blind me to come lend a hand against all these big evil guy lurking and seeking to devour us we poor little blind!

Christian: Be careful.

Ms. Charles: You know the positive side of blindness? We never fear the unknown because no one knows it. Everything depends on chance encounter this type, cross the street, choose matching outfits in my shopping bag. I do not expect to love, but you never know.

Apartment Julia

Julia: Just a minute.

Erica: Matt really not exaggerating! You really look like a cameo whore, darling!

Julia: I can not believe that Matt called you!

Erica: I can not believe that thou didst not not!

Julia: He said something else, why I was gone?

Erica: Because Matt has two fathers. You were young, you made a mistake, you're not going to spend the rest of your life to make you forgive.

Julia: Why not? I ruined my husband's life!

Erica: Bullshit! You ruined yours staying! Sean does not want anything to do with you! Hurrah, you're free! Move your ass and stop depending on others to be rewarding!

Julia: You should really have your talk show!

Erica: Okay! I went down to Rowly, you will live with me until you are tracked down to you and Annie, a more appropriate location. God only knows what lives under the carpet.

Julia: Avoid storing my stuff, mother, I do not need your advice.

Erica: Continue to take Xanax, and nothing will matter.

Julia: It's the Vicodin, I need something for pain. I got to fake breasts.

Erica: Oh my God, I'm sorry. Good, well, at least have you responded! When I advise you to improve yourself, I was not referring to the size of your bras.

Julia: You've done a facelift, there is no difference!

Erica: I did it for professional reasons, the only business reason for your intervention is having a better tip at the end of the strip! You're a smart girl and gifted, Julia! Why your brain is last on your list of things to improve?

Julia: Because that's the thing that has the least important! Just be smart enough to know that once his children come home, they need a little hug, a kiss and a little tenderness, damn! They do not want to be told they have screwed up, because I bet you anything you want them to know already!

Erica: Tell me what you need!

Julia: For the love of God, Erica, just look around you! I eat reheated meals, macaroni and cheese, I'm not wash hair for ages because I can not lift my arms, I do not go out the trash soon, it will become a garbage dump.

Erica: Why do not you're arranged to ask for help at home before leaving the hospital?

Julia: Because I chose to do this operation and I do not want Sean pays.

Erica: I'll give you a check.

Julia: Forget it! Interests would be far too high! But thank you for being gone! And if you see someone who looks a little bit of a mother, tell her that I would need a well!

House Sean in the kitchen

Erica: Tit!

Christian: What are you talking about?

Erica: boobs, or the power of boobs! Apparently an IQ of 160 is not enough to help him through this ordeal without the help of a large chest.

Christian: Julia has been fitted with the implants? I think not!

Sean: Why is it such a thing?

Erica: Sean, according to Matt, you're dating a porn actress. No woman would feel up to it!

Sean: What do you want us to do? Let him away and being told they were both before?

Erica: Julia is in crisis! Did you see where she lives? Where Annie lives when she is not with you?

Sean: Erika, you're not suggesting that I cut him off Annie?

Christian: Let's hear what she has to say!

Erica: I want to go see it all, leaving our prejudices and our decision in the closet in order to explain our observations and concerns.

Christian: You want us to play the rescuers?

Sean: No!

Erica: No? I have the name of the psychiatrist's best corner, I played my knowledge to have an appointment but I can not make sure she goes!

Sean: Why?

Erica: Because I will not be there!

Sean: Sure! That is excellent! Your daughter is in crisis, Erica! What there is more important?

Erica: I have to go to Los Angeles at the end of the week to give a lecture!

Sean: On the maternal instinct?

Christian: But you go back?

Sean: You can not put your two cents and go!

Erica: I'm trying to set up a support system before you go!

Sean: You mean as you wash your hands?

Erica: So you will be cut off? How can you do that? She is the only one to be punished! It must carry his cross and you too!

Sean: And if I tried to save you?

Christian: Slowly, Sean.

Sean: You have done more harm to Julia that Christian and I met! If it is tripped, it is only because of you! You've never seen it in a reflection of yourself! Anything you have never even watched! You were too busy working to help your patients to solve their problems. Now the problem is yours, Erica! It was you who screwed up, you're the cure!

Operating room

Sean: The advantage of not being with Julia is that I need to be nice to his mother! You think I'm an idiot?

Christian: I said nothing!

Sean: You want to try the plan of Erika?

Christian: I hurt Julia! That's my specialty, I hurt and I disappear! If I can do something to help ...

Sean: It has helped enough! I spent my life to rescue him, to assist, encourage, and you did the same! Look where it got us! He helped so much that now it is a larva! You want to play the hero? Find yourself someone who really need it!

In a Restaurant

Ron: Natasha?

Ms. Charles: Ron, hello!

Christian: Name of God ...

Bartender: What was funny there?

Christian: Me. I'm really an asshole. A little last!

Apartment Julia

Julia: Annie, stop, it's not easy when you move!

Annie: It's very guitar!

Julia: Honey, you can open? It's your grandmother.

Erica: Ahh, there it is! How are you, darling? There is a charming apartment in Mont Collins, I made an appointment to visit you tomorrow at 11am.

Julia: I do not want an apartment, mother. When I get better, I'll tidy up a little this hole and it will be perfect.

Erica: It costs nothing to visit. If you do not like him, there are others. Want. I called the Department of Columbia, I managed to get you an appointment with the best psychological state, it happens that specializes in depression.

Julia: I'm not depressed, a mother, I am separated. Oh my god, I caught one!

Annie: You'll have to shave my head?

Erica: Do you shave your head, what for?

Julia: There are lice in school.

Annie: You pull me hair!

Julia: It's everywhere!

Erica: It's gonna be the next time the itch? You think you will soon reach the bottom of the well?

Julia: You do not need to live in the developing world to have lice! This is not a sign of dirt!

Erica: This is not a reference! You never had, you!

Julia: Honey, take off your clothes and let your business on the floor in the bathroom, I'll run a bath. Think you can give me a helping hand to remove the sheets? Make a pile with pillows and sheets, should be washed separately.

Erica: Why it would get rid of it?

Julia: No, I'll be fine, I'll clean it up with boiling water.

Erica: You want to take the risk of recontamination of your daughter.

Julia: The sheets cost money!

Erica: It's my treat!

Annie: Mom!

Julia: Make a stack with all this mess!

Erica: Okay! Plays the big guy! It's not enough for you to cross the ocean to swim, we need you to do it with a rock of 40 pounds on the back! Oh my God! I think I felt a!

Julia: Mother, you do not have lice!

Erica: Where is this Annie put her head?

Annie: Mom?

Erica: Something is telling me crawl in my hair!

Julia: Go back to your hotel and then take a warm bath, we'll see you tomorrow!

Erica: Actually, the head of the conference call. My schedule has changed. I have to leave in the morning.

Annie: Mom, are you coming?

Julia: Okay. Go ahead and take care of you! At least, that, you do know!

In the Restaurant

Ron: Excuse me. You see the blind girl who is all alone there?

Christian: I see. One with whom you were quite did earlier?

Ron: Yes. It is good?

Christian: She is attractive, indeed.

Ron: You can give him a note, 8 of 10 9 out of 10? It is well gaulée? She has big boobs?

Christian: To tell you the truth, it must have at least 10, even 15 years older than you.

Ron: The liar! She told me she was 30!

Christian: You know, women lie about their age. She probably thought it would go unnoticed because you are blind.

Ron: She can go to hell! Give me a service, ok? Tell him that my mother just had a stroke and I had to leave!

Christian: You have nothing better?

Ron: She lied! Not me!

Christian: I was right for salmon?

Ms. Charles: What are you doing here?

Christian: The same as you.

Ms. Charles: Really? I'm not there to spy on people, I am accompanied.

Christian: Not anymore.

Ms. Charles: thank you God! What a jerk! Topics of conversation that the qualifiers were summarized his girlfriends used to describe his body.

Christian: Why did you not tell me that the person with whom you had appointments was blind?

Ms. Charles: He was blind? I did not ask and I do not consider blindness as a characteristic. Why did you come?

Christian: To protect you morons! Like me.

Ms. Charles: You can go now.

Christian: I do not want. I think it's great that you can not see me, it's like starting from scratch.

Ms. Charles: Know how clean slate, no a priori. Give me your hand. You knew that each person has a special smell? And that each odor has three distinct parts, or notes as they say in the trade.

Christian: It's a joke.

Ms. Charles: It's not a joke. There is a high-pitched note, a note mid and a low note. Most people are aware that their high-pitched note. How they want to be perceived image. Layer medium is a neutral zone that separates the external acute severe prohibited.

Christian: Why banned?

Ms. Charles: That is what frightens people the most. Their true identity.

Christian: And I, what am I afraid? I am already aware that I am a bastard.

Ms. Charles: Are you sure? Perhaps you afraid to discover that you're not the bastard you think. I see someone nice and sweet. And scared. I think you may be the one who needs help.

Apartment Christian

Ms. Charles: What are you doing?

Christian: I look at you, that's all.

Ms. Charles: Shut your eyes. I want you to see me really.

Sean House, in the lounge

Julia: Hi.

Sean: Hi.

Julia Annie is tired, she went directly to his room to lie down before dinner.

Sean: You're home later than usual.

Julia: I had to stop to buy two, three things. It was not easy. Want.

Sean: An anti-lice shampoo?

Julia: This shampoo contains insecticides so do not use it too often.

Sean: Annie has lice?

Julia: She did well, at least I hope. We must allow 10 minutes and rinse.

Sean: How come she has lice?

Julia: There are thirty-two students in her class, that sort of thing happens! You do not say anything?

Sean: Our daughter has lice, what do you want me to say?

Julia: My chest. I've made the remake.

Sean: Your mother told me.

Julia: You like to see?

Sean: No.

Julia: I wish you the tracks. I think Dr. Kopplee did a good job, but I'd feel better if you watched them, just to be safe.

Sean: The symmetry is perfect. The inclination is natural. Upper incision is a very good idea. Dr. Kopplee is a professional. She knows what she does.

Julia: You like them?

Sean: No matter what I think. What is important is what the patient feels.

Julia: Fuck you, Sean! I do not care what you think! I do not care what everyone thinks!

 

Kikavu ?

Au total, 21 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

wolfgirl88 
16.06.2018 vers 00h

Siobhan62 
19.10.2017 vers 21h

kazmaone 
24.09.2017 vers 00h

Ali3nBrain 
14.05.2017 vers 13h

jonathan68 
16.12.2016 vers 12h

RonanBart 
05.10.2016 vers 15h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvrez le numéro 11 de notre magazine HypnoMag avec une interview exclusive de Jaicy Elliot !
HypnoMag | Découvre le numéro 11 !

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Julian McMahon interviewé par Télé Loisirs

Julian McMahon interviewé par Télé Loisirs
Julian McMahon a été interviewé par Télé Loisirs.  Il s'exprime sur la série Marvel's Runaways dans...

Dylan Walsh | Whiskey Cavalier bientôt sur TF1

Dylan Walsh | Whiskey Cavalier bientôt sur TF1
L'acteur Dylan Walsh est dans la série Whiskey Cavalier, qui sera diffusée sur TF1 à partir du 29...

Julian McMahon dans la série F.B.I.

Julian McMahon dans la série F.B.I.
Julian McMahon apparaît dans la série F.B.I. créée par Craig Turk & Dick Wolf. Il apparaît en effet...

Design Nip Tuck

Design Nip Tuck
Un tout nouveau design signé Spyfafa et placé sous le soleil de Miami est en ligne ! Merci pour sa...

Julian McMahon | Swinging Safari sortira en Amérique

Julian McMahon | Swinging Safari sortira en Amérique
Le film australien Swinging Safari réalisé par Stephan Elliott est sorti il y a un peu plus d'un an,...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

chrismaz66, Hier à 12:11

Bonjour, 2 nouveaux sondages Kaamelott et Torchwood, l'un des 2 est drôle ^^

Steed91, Aujourd'hui à 08:57

Nouveau sondage concernant l'épisode 10.21 (pour son titre VF) de la série Modern Family

Steed91, Aujourd'hui à 08:57

Venez nombreux, vous pouvez voter même si vous ne connaissez pas la série

stella, Aujourd'hui à 13:33

Un nouveau thème attend vos votes dans les préférences. Merci aux votants

James723, Aujourd'hui à 18:20

Nouveau sondage sur Malcolm, venez nombreux, merci !!!

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site