VOTE | 51 fans

#113 : Volte-face

Titre VO : Escobar Gallardo
Scénariste : Ryan Murphy.
Réalisateur : Ryan Murphy.
1ère diffusion américaine : 21 Octobre 2003
1ère diffusion française : 03 Novembre 2004
Casting : Kelly Carlson (Kimber Henry), Jessalyn Gilsig (Gina Russo), Robert LaSardo (Escobar Gallardo), Kelsey Lynn Batelaan (Annie McNamara), Ivonne Coll (Debbie), Joey Slotnick (Merril), Ian Abercrombie (Mr Parks), Daniel Zacapa (Pepe), Roma Maffia (Liz Cruz), Ricki Lopez (Armand Ortiz / Jorge Barco), Gay Thomas-Wilson, Tom Virtue.

Sean et Christian sont toujours à la merci d'Escobar qui les obligent encore et encore à opérer des jeunes femmes.
Le cabinet commence même à faire faillite!
Sean n'en peut plus alors il décide de le mettre hors-circuit en lui donnant le visage d'un autre criminel sans qu'il le sache lorsqu'Escobar lui demande de lui refaire le visage.
Gina va enfin accoucher du bébé de Christian qui est excité à l'idée de pouvoir tenir son fils dans les bras. Mais lorsque le bébé arrive, Christian découvre qu'il est noir!
Christian est dévasté de ne pas être le père biologique de l'enfant, mais il se refuse à l'abandonner, ainsi il veut l'élever comme s'il était de lui.
Julia et Sean se réconcilie finalement et Matt avoue la vérité à Cara.

Popularité


3.67 - 3 votes

Titre VO
Escobar Gallardo

Titre VF
Volte-face

Vidéos

Promo 113

Promo 113

  

Escobar / Sean

Escobar / Sean

  

Plus de détails

Sean et Liz pratiquent encore une opération mammaire pour le compte d’Escobar. Sean fait part de son mécontentement mais Escobar lui apprend qu’il y aura encore une opération le lendemain soir !
Un nouveau client, M. Parks, amène à la clinique un chien de concours. Il demande à ce que son chien se fasse greffer une touffe de poil car il y a beaucoup d’argent en jeu.
Les deux docteurs sont contre cette intervention, mais lorsqu’il est question de se faire payer fortement, Christian rappelle à Sean qu’ils sont dans le besoin. Ils sont perdus.

Chez Bobolit, Christian rencontre Kimber. Merrill et elle prévoient de se marier en décembre. Ainsi, elle aura tout ce dont elle rêve, sauf l’amour constate Christian. Elle en est même arrivée à se droguer à la cocaïne. Trêve de bavardages, Merrill arrive pour parler avec Christian. Troy vient se plaindre car Bobolit utilise le corps de Kimber pour faire de la pub à son cabinet. Seulement, c’est le cabinet McNamara/Troy qui a refait le corps de Kimber !
Merrill refuse de retirer la publicité, Christian le titille en lui apprenant que Kimber rêve de lui pour avoir envie de Merrill. Furieux, Bobolit apprend à Christian que c’est pour cette raison qu’il espère le couler en pratiquant des prix bas et en diffusant sa publicité de façon intensive. Il le met ensuite dehors.
Au cabinet de Bobolit, Merrill s’occupe du chien de M. Parks puisque McNamara/Troy l’a refusé. Vu qu’il y a énormément d’argent en jeu, il ne pouvait refuser. Hélas, le chien fait un arrêt cardiaque. Le personnel de Merrill le lâche en pleine route et il en est réduit à faire du bouche-à-bouche à l’animal.

Chez les McNamara, Gina est invitée à regarder la vidéo de l’accouchement de Julia pour l’aider à préparer l’arriver du bébé.
Gina constate que Christian était très proche des McNamara. Elle a peur qu’il ne fasse pas l’affaire en temps que père. Julia la rassure car il a un esprit très paternel avec les enfants McNamara !
Le soir, Sean rentre tard et s’attire les foudres de sa femme. Elle ne croit plus en lui. Elle évoque leurs problèmes d’argent. Il ne voulait pas l’inquiéter avec ça. Julia lui propose de vendre son alliance. Elle sait que ça ne va plus financièrement, mais aussi sentimentalement.

Chez lui, Christian goutte à la nourriture que lui a préparée Gina. Elle espère acheter Christian car elle a besoin de faire l’amour. Elle est trop grossière pour le séduire, mais il finit par se soumettre. Après de multiples essais, ils finissent par trouver une position accommodante. Pour le remercier, Gina confie à Christian qu’il fera un bon père.

En se préparant à opérer une nouvelle fille ramenée par Escobar, Christian explique à Sean qu’un enfant était la solution à sa vie. Ca lui a ouvert les yeux. Sean de son côté annonce sa rupture définitive avec Julia. Il a même pris un appartement.
Pendant l’opération, Pepe rapporte une glacière. Il veut qu’en plus de l’extraction de l’héroïne, les docteurs retirent le rein de la patiente. La vente d’organes rapporte beaucoup. Sean juge que ça va trop loin et refuse. Pour être convaincant, Escobar tire une balle dans le genou de Liz. La pauvre femme s’effondre lourdement sur le sol. S’il n’a pas le rein, il tue Liz !
Les chirurgiens s’exécutent.

Liz part en vacances. Pourtant, à l’aéroport, elle refuse de laisser tomber Christian et Sean. Les chirurgiens l’obligent à partir, elle a assez donné de sa personne. Ils vont trouver une solution pendant son absence !
Sean est au bout du rouleau. Sa femme l’a quitté, ils sont ruinés.

Christian décide d’avouer à Julia que Sean est le héro dans l’histoire, qu’il sacrifie tout pour protéger son associé et sa famille. Julia doit retourner auprès de Sean !

Chez un marchand d’arme, Sean échange l’alliance de Julia contre une arme à feu et part chez Escobar. Escobar remarque l’arme sous la chemise de Sean, mais McNamara n’a pas le cran de tuer un homme ! Sean se débarrasse de son arme, il ne veut pas devenir comme Escobar.
Escobar lui raconte qu’il voulait être une star quand il était enfant. Maintenant que Sean l’a menacé chez lui il lui doit encore une affaire ! Il veut changer de visage et se débarrasser de tous ses tatouages car il a été identifié par le FBI, il ne peut plus fuir le pays ou rentrer chez lui en Colombie. Après ça, il laissera les chirurgiens.
Le soir, Julia vient à l’appartement de Sean récupérer son alliance. Sean s’excuse, il ne l’a plus. Mais elle s’en fiche, elle lui demande de revenir.

Chez Christian, Gina perd les eaux. C’est lui qui fait accoucher Gina à la maternité. Au moment où le bébé arrive, il s’étonne : le bébé est noir !
A la maternité, Julia et Sean arrivent main dans la main pour réconforter leur ami.
Il décide de s’occuper de cet enfant quoi qu’il arrive. Ce petit garçon a besoin de lui, il ne l’abandonnera pas parce qu’il ne lui ressemble pas !

Au cabinet, Christian et Sean jubilent ! Bobolit est poursuivit par la justice à cause du décès du chien. Il va donc être ruiné et sa réputation tombe à l’eau. Ainsi McNamara/Troy récupère la clientèle de Bobolit. Il ne reste plus qu’à se débarrasser d’Escobar !
Durant la consultation de celui-ci, ils proposent à Escobar grâce à un logiciel le nouveau visage qu’il aura. Escobar adopte bien vite cette idée. Sa nouvelle tête lui inspire déjà un nouveau nom : Armand Ortiz.

Julia va au laboratoire chercher le test de paternité qu’elle avait demandé à faire. Voilà trois mois que les résultats attendant. Julia n’est pas sûre de vouloir savoir la vérité. Le résultat ne semble pas la satisfaire.

Un soir, on retrouve à table la famille McNamara avec Christian en invité. La famille est au complet, tout sourire, la vie va reprendre son cours.

Quatre mois après son opération, le visage d’Escobar a cicatrisé. Il se rend sous l’identité d’Armand Ortiz à l’aéroport pour quitter le pays. Il est alors arrêté par des agents fédéraux qui pensent avoir affaire à M. Barco, criminel poursuivit pour le meurtre d’un agent de police.
L’agent chargé de son arrestation sort un mandat sur lequel figurent les personnes recherchées. On reconnaît en haut le visage d’Escobar, et plus bas, celui de M. Jorge Barco, braqueur de banques et meurtrier d’un agent du FBI.
Les deux chirurgiens se sont arrangés pour mettre Escobar sous les verrous en lui faisant prendre l’identité d’un autre criminel. Heureux, ils reprennent leur activité.

Ecrit par Sophia81

Scène 1 : Bloc opératoire, opération d’extraction d’implant de cocaïne.

……………………………………………….

Sean : Agrafeuse. Il me faut une date. C'est la dixième qu'on fait ce mois-ci. Vous allez en blesser encore beaucoup? Quand serez-vous assez riche?

Escobar : Je comprends ta douleur. Mais tu sais, les îles ne sont pas données.

Sean : Liz.

Escobar : Annule tout pour ta soirée de demain. On a un vol qui arrive à 4 h du matin. Au fait, où est ton associé?

Scène 2 : Maison de Merrill

Kimber : Désolée du retard, Christian. Merrill est en haut, il surveille l'installation d'une douche à 12 jets. Arsenic ou strychnine? Que préfères-tu boire?

Christian : Absolut. Sec. De modèle à domestique en moins de six mois. C'est une drôle de gamelle que tu t'es prise, ma belle.

Kimber : Domestique, moi? C'est moi qui donne les ordres aux domestiques.

Christian : Jolie bague.

Kimber : Merrill et moi allons nous marier en décembre.

Christian : Je ne savais pas que tu étais bête à ce point.

Kimber : Si j'étais bête, je signerais un accord prénuptial.

Christian : Donc tu as tout, à part l'amour.

Kimber : L'amour, je n'y crois plus. Je crois en la sécurité. C'est ce que je vais obtenir.

Christian : Mon Dieu, Kimber.

Kimber : Je t'en prie. Il y a neuf mois, tu en sniffais dans la raie de mes fesses.

Christian : J'essaie de changer.

Kimber : C'est ça.

Christian : Je vais avoir un enfant.

Kimber : C'est triste, le pauvre bébé innocent. Tu as déjà détruit la future mère?

Christian : Je t'ai dit que j'avais changé.

Kimber : N'importe quoi. Tu adores briser les cœurs. Combien de femmes as-tu blessé ? Quand en auras tu assez?

Christian : Me faire attacher et taillader ne suffit donc pas?

Kimber : Ce n'est qu'un début.

Merrill : Chérie? La douche marche. Essaie-la et garde-moi une place. Je te rejoins. Arrête. Je le sais. Je suis fou d'amour.

Christian : Elle se sert de toi, Merrill.

Merrill : Je l'aime, Christian. Je ne peux pas m'en empêcher. Que puis-je pour toi?

Christian : Tu connais la raison de ma présence.

Merrill : N'a-t-elle pas belle allure?

Christian : Oui, et grâce à moi. C'est moi qui l'ai opérée, pas toi. C'est de la publicité mensongère. Enlève...

Merrill : Ou quoi? Tu appelles les médias? Les affaires vont donc tellement mal qu'une petite campagne de pub suffit à t'enrager ?

Christian : Pourquoi faire des coups en douce? Il y a six mois, tu voulais qu'on soit associés.

Merrill : Tu es mon associé ou mon ennemi. Je suis mauvais perdant. Tout comme Kimber.

Christian : Ca ne t'ennuie pas qu'elle pense à moi pendant que tu la sautes?

Merrill : Si, c'est pour ça que je vais t'obliger à quitter la ville.

Christian : Pas question que je parte.

Merrill : Il le faudra bien une fois que j'aurai pris tous tes clients. Tu crois que cette pub va te faire du mal? Attends de voir la prochaine, où je promets de surpasser tous les prix proposés. Dans quelques mois, tu n'auras pas d'autre choix que de faire banqueroute et de filer à Tampa. Pour ma fiancée, tu ne seras plus qu'un lointain souvenir. Tu n'as jamais su te vendre. Par chance, ce n'est pas mon cas. Tu connais la sortie ………… Chérie?

Générique

Scène 3 : Maison de Sean, dans le salon

Vidéo accouchement de Matt

Sean : Bravo. Ton col est dilaté de dix centimètres. Prête? Pousse.

Julia : J'essaie. Je ne sens rien.

Sean : C'est normal. C'est l'effet de la péridurale. Pousse au maximum et expire.

Christian : Relève-toi et fais comme si tu voulais lâcher un vent.

Sean : Christian, ce n'est pas le moment de plaisanter. Voici la tête !

Christian : Je vois la tête !

Gina : Mon Dieu. Ca avait l'air facile.

Julia : Tu te sens mieux?

Gina : Tu plaisantes? Après ça, je veux une péridurale tous les matins. Tu as souffert?

Julia : Seulement quand mon aîné a eu 15 ans. Maintenant, c'est sans arrêt.

Gina : Merci de m'avoir laissé regarder ça. Christian pensait que tu pourrais m'aider à me préparer pour mon accouchement.

Julia : On n'est jamais préparées. Accoucher, c'est une chose, mais élever des enfants et avoir une famille qui vit en harmonie en est une autre. Je te ressers du café?

Gina : Merci. Christian ne m'a pas dit qu'il était avec toi pour l'accouchement.

Julia : A l’ origine, il ne devait y avoir que Sean. Pendant huit mois, il m'a aidée à me préparer, puis il a décidé qu'il voulait mettre le bébé au monde. Il a pris la place du médecin, qui a filmé, et Christian s'est proposé au dernier moment.

Gina : Pourquoi? Qu'avait-il à y gagner ?

Julia : Nous étions tous les trois très proches, à une époque.

Gina : Il me fait peur, Julia. Il n'a jamais eu à s'occuper de personne d'autre que lui. Il ne fera pas un bon père.

Julia : Je pense que tu as tort. Il a appris à Annie à nager. Quand Matt était bébé, il ne riait jamais, jusqu'à ce que Christian arrive avec son sourire et ses imitations. ll s'occupe d'eux depuis des années.

Gina : A t'entendre, il est aussi proche d'eux que Sean.

Scène 4 : Bureau de Sean

Christian : M. Parks, dites-moi ce que vous n’aimez pas chez vous.

M. Parks : Sir Winston a besoin d'extensions.

Sean : Votre partenaire veut une greffe de cheveux?

M. Parks : Ce n'est pas mon partenaire. Sir Winston of Glenrock, c'est mon chien. Et voilà. Sa houppette a commencé à perdre de sa superbe il y a un an. Dû au stress de la compétition, j'imagine. Une crinière fournie est cruciale dans la catégorie apparence. C'est pour ça que le carlin nous a battus l'année dernière à Westminster. Je veux que vous transplantiez des poils de sa queue sur son front.

Sean : Je suis désolé, M. Parks, mais c'est hors de question. C'est inhumain, ça va trop loin...

M. Parks : Tout le monde le fait et on ne leur dit rien. Tous les ans, des millions de dollars sont remportés par des fraudeurs recousus. Des Shar-Peis remplis de BOTOX. Des caniches porteurs de Neuticles.

Christian : Pardon?

M. Parks : Des testicules artificiels. Dr Troy, Dr McNamara, le monde des clubs canins n'est pas fait pour les chochottes. Si Sir Winston remporte ses concours à venir, et je gagne environ

un million de dollars par an. Vous voyez pourquoi je suis prêt à prendre ce risque.

Christian : C'est toujours contraire à l'éthique.

M. Parks : Nous vivons dans un monde qui ne se contente pas de réclamer la perfection physique, il l'exige. Grâce en partie aux avancées dans votre profession.

Sean : Nous ne faisons pas les chiens.

M. Parks : Pas même pour 100 000 dollars? Et 50 000 dollars de plus pour s'assurer le secret médical?

Scène 5 : Salle de repos

Christian : Je dis juste qu'on ne devrait pas dire non sans réfléchir.

Sean : Nous sommes médecins, pas vétérinaires.

Christian : Au cas où tu ne le saurais pas, on est à court de capital liquide. On a besoin de ce client.

Sean : Et la dernière fois qu'on a dit oui par amour pour l'argent?

Christian : Ce n'est pas de l'amour, c'est un besoin. Bon sang, on est fauchés. Bobolit nous rafle nos clients. On annule ceux qui nous restent pour s'occuper de mules en toute urgence. Comment comptes-tu rester ouvert sans liquide?

Sean : On doit licencier.

Christian : Je suis d'accord. Demain, je vire le Dr Santiago.

Sean : Tu ne peux pas virer Grace parce que tu penses avec ta bite. On est fauchés, d'accord? Attends un peu que ses avocats te poursuivent pour harcèlement sexuel. Regarde-nous. Regarde ce qu'on est devenus. On est sur le point de prendre un chien comme client. C'est comme ça que tu nous voyais à 40 ans? Encore plus paumés qu'à 24 ans?

Scène 6 : Maison de Sean, dans la cuisine

Julia : Je ne vais pas te demander où tu étais, je sais que tu ne me le diras pas.

Sean : Je sais qu'il est tard. Je ne voulais pas te réveiller.

Julia : J'ai l'impression de ne plus te connaître. De ne plus savoir ce que tu penses, où tu vas, ce que tu fais.

Sean : Tu dois me faire confiance.

Julia : C'est vrai? Et si j'en suis incapable?

Sean : Si tu crois qu'il y a quelqu'un d'autre, tu as tort.

Julia : Le chèque de Matt était sans provision. J'ai voulu utiliser ma carte de crédit et je n'ai pas pu. Pas assez de fonds.

Sean : Je ne veux pas en parler.

Julia : Moi non plus. J'en ai assez. Tu as besoin d'argent? Prends ça.

Sean : Pas question de vendre ton alliance. Tout ira bien.

Julia : Mais non, tu le sais parfaitement. Tu le sais aussi bien que moi.

Sean : Ne baisse pas les bras.

Julia : Il n'y pas de honte à savoir quand on a échoué. Nous avons fait de notre mieux. Personne ne peut nous reprocher de finir par admettre qu'on ne peut pas tenir plus longtemps.

Sean : Ma grand-mère pensait que tu étais parfaite pour moi. Exactement ce dont j'avais besoin. Garde-la.

Julia : C'est un bijou de famille. Elle t'appartient.

Sean : Elle est à toi.

Julia : Cela fait longtemps qu'on ne forme plus une famille. Autant rendre cela officiel.

Scène 7 : Cabinet de Merrill

Merrill : Christian a été idiot de refuser. 100 000 dollars facilement gagnés.

Infirmière : Et tu atteins de nouvelles profondeurs.

Merrill : Debbie, si je voulais me faire émasculer, je resterais chez moi avec ma copine. Je te paie pour tes compétences, pas tes réflexions. Il a tout son halothane?

Infirmière : Oui, le maximum.

Merrill : C'est parti ………………. Que se passe-t-il?

Infirmière : Je pense qu'il a fait un arrêt cardiaque.

Merrill : Fais quelque chose.

Infirmière : Quoi, du bouche à bouche?

Merrill : Oui.

Infirmière : Va te faire foutre !

Merrill : Merde ! Allez, mon toutou ……………………. Merde !

Scène 8 : Appartement de Christian

Christian : C'est très bon.

Gina : C'est du mahi-mahi avec une salade asiatique. J'ai trouvé la recette sur le Web.

Christian : Que veux-tu? Tu as besoin de quelque chose?

Gina : J'ai besoin que tu me fasses l'amour.

Christian : Tu as intérêt à avoir préparé un dessert de rêve.

Gina : Je ne plaisante pas. Il faut que je me débarrasse de ce bébé. J'ai mal au dos. Je suis constipée comme jamais.

Christian : Ta technique de séduction laisse à désirer.

Gina : Il paraît que faire l'amour facilite l'arrivée des contractions. Grâce aux contractions de l'orgasme. Apparemment, le sperme va rendre le...

Christian : Je sais.

Gina : J'ai vraiment besoin de toi. Tout ça, c'est la faute à ta bite. Elle doit y mettre un terme.

Scène 9 : Appartement de Christian, ils essayent de faire l’amour

Christian : Tu es trop lourde. Tu m'écrases.

Gina : Doux Jésus ……………

Gina : Non, ça ne va pas, tu n'y es pas. Ca ne marche pas ……………..

Gina : Mon dos.

Christian : Tu ne te rases plus les jambes?

Gina : Tu as essayé de te raser les jambes en étant enceinte de neuf mois?

Christian : J'essaie de t'aider.

Gina : Ca vas pas non plus ……………..

Christian : Lève la jambe.

Gina : Là.

Christian : Comment font les gros pour faire l'amour ? On va essayer autre chose ………

Gina : Oui, oh oui

Christian : C'est bon?

Gina : Oui ……………… Je tiens à te remercier. Je veux te remercier pour tout ce que tu as fait. Tu vas être un très bon papa. Mon Dieu …………..

Scène 10 : Bloc opératoire

Christian : J'ai eu une révélation sur mon nouveau rôle de père. Il y a 24 heures, j'avais l'impression de vivre un cauchemar. Mais rien n'est plus pareil. Gina fait de son mieux. Elle fait vraiment de gros efforts.

Sean : Quoi, tu crois que vous allez rester ensemble?

Christian : Bien sûr que non. Mais pour le bébé... L'autre jour, tu m'as demandé si c'est comme ça que je me voyais à 40 ans. En fait, non. Je me voyais à la retraite. Dans une villa en Polynésie, à sauter les filles du coin. Je n'avais jamais pensé que j'aurais un enfant. Je ne pensais pas en être capable. Mais d'une certaine façon, j'ai dépassé toutes mes espérances.

Sean : Julia et moi allons divorcer. Ce matin, j'ai déménagé au Franklin.

Christian : Elle va oublier ton aventure. Cela prend du temps.

Sean : C'est fait. C'est ironique, n'est-ce pas? Tu commences une nouvelle famille et je perds la mienne ………………………………………

Sean : Elle est inconsciente?

Liz : Oui.

Sean : C'est parti.

Escobar : C'est le dernier implant?

Liz : A moins que vous ne vouliez lui en faire manger un, juste pour rire.

Escobar : Pepe, va chercher la glacière. Ne restez pas là les bras ballants. Recousez-la.

Christian : A quoi ça sert?

Escobar : C'est là que je vais garder son rein.

Sean : Pardon?

Escobar : Tu as très bien entendu. Ouvre-la et donne-moi un de ses reins.

Christian : Qu'allez-vous en faire?

Escobar : Je fais la récolte d'organes. Ce pays regorge d'alcoolos riches. Ils sont prêts à payer un max. Un rein vaut 50 000 dollars. Alors ouvre-la.

Sean : Pas question.

Escobar : Non? D'accord. (Il sort un flingue)

Sean : J'ai dit non. (Il tire sur Liz, qui s’effondre)

Escobar : Où vas-tu, salope? Tu veux que je te fasse gicler sur elle? Donne-moi un rein ou je tue ton amie. A toi de choisir.

Christian : Allons-y. Voici le scalpel.

Scène 11 : A l’aéroport

Sean : Mets le gel deux fois par jour pour éviter les cicatrices.

Liz : Et il faut le faire sur une plage des Bermudes?

Christian : Non, ça, c'est pour t'éviter d'autres trous dans la peau.

Liz : Je n'irai pas.

Sean : Allez, Liz. C'est les congés payés dont tu rêvais.

Liz : Je ne veux pas aller en vacances. Je veux arracher la peau de ce tas de merde tatoué et m'en servir comme papier-peint. Tu ne m'enverrais pas au loin si j'étais un homme.

Sean : Tu as vu, il traite les femmes comme si elles n'étaient pas humaines.

Liz : Ca ne m'a pas empêché de travailler avec Christian.

Christian : (Sourire)

Sean : Tout ira bien, Liz. Nous t'appellerons quand tout sera fini.

Liz : Et si ça ne finissait jamais?

Christian : De toute manière, tu as pris assez de balles pour nous.

Voix : Embarquement immédiat du vol 950 à destination des Bermudes. Embarquement immédiat de tous les passagers. Vol 950.

Christian : Ne le prends pas mal, mais tu te comportes plus en homme que moi.

Liz : (Sourire et pleures) Tu l'as dit …………. Ne me laissez pas au soleil trop longtemps.

Christian : On est dans la mouise jusqu'au cou. On doit appeler la police. On s'arrange pour voir Escobar et on appelle les flics. Ils auront assez de mandats d'arrêt.

Sean : Tu crois qu'on va s'en sortir comme ça ? Serrer la main aux flics, les remercier de leur aide? On est dans le pétrin parce que nous sommes coupables. Et mettre Escobar en taule ne va rien changer. On sera en danger pour le restant de nos jours.

Christian : Tu ne vas pas faire ça.

Sean : On est fauchés, on n'a pas d'anesthésiste, donc plus d'opérations. On est ruinés. Et Julia et moi avons rompu. Je ne vois qu'une manière de tout régler.

Christian : On va trouver un autre moyen de régler ça. Promets-moi de ne pas faire l'idiot et de ne rien faire de stupide. On est seuls, maintenant.

Scène 12 : Maison de Sean, dans la cuisine

Julia : Ne viens pas me dire que Sean a besoin de moi pour agir comme lui et tout me cacher.

Christian : Il fait ce qu'il peut pour nous sortir de là indemnes.

Julia : Ca a un rapport avec le type qui est venu chez nous?

Christian : mon Dieu ! Il est venu ici? ……. On n'aurait jamais rien eu à voir avec lui sans moi, mais maintenant, on n'a plus le choix.

Julia : Que faites-vous?

Christian : Des opérations.

Julia : Pourquoi ne me l'a-t-il pas dit?

Christian : Il essaie de te protéger. Tout comme il essaie de me protéger et de protéger notre clinique. Il a honte d'en être réduit à régler mes problèmes. Espérant toujours que je changerai en vieillissant.

Julia : Il n'est pas le seul.

Christian : Ecoute, je sais que tout n'est pas réglé entre nous, que cela ne le sera peut-être jamais, mais si tu l'as un jour aimé, même un peu, aide-le sans attendre. Il n'y arrivera pas sans toi …………. Où est ton alliance?

Scène 13 : Préteur sur gage

Homme : Que voulez-vous en échange?

Sean : Une arme.

Scène 14 : Maison d’Escobar

Escobar : Sean. Quelle surprise !

Sean : Où est Pepe?

Escobar : A l'aéroport. Il ne reste que toi et moi, docteur. Tu peux m'aider ? ………… Merci. Le premier est toujours le plus dur. Je me souviens de mon premier. Je tremblais comme une feuille. Mais après, je n'ai pas gerbé. La plupart des gens gerbent après leur premier.

Sean : Je ne vois pas de quoi vous voulez parler.

Escobar : Tu es un homme désespéré. Les hommes désespérés ne viennent pas pour bavarder. Ils viennent pour tuer …………. Tu as intérêt à mieux planquer ton arme. On la voit sous ta chemise, on dirait que tu bandes ……….. Alors? Me voici ………. Montre-moi ce que tu sais faire ………….

Sean : Vous m'avez torturé, menacé, obligé à faire des choses dont je ne me savais pas capable. Mais je ne suis pas comme vous ! Vous n'aurez pas mon âme.

Escobar : Les âmes sont très surestimées ………… Merde, j'adore cette chanson. Assieds-toi. Ca ne t'arrive pas d'entendre une chanson et de revenir où tu étais la première fois que tu l'as entendue? J'avais 23 ans quand elle est sortie. J'avais le monde à mes pieds.

Sean : Et regardez ce que vous en avez fait.

Escobar : Tu sais ce que je voulais faire quand j'étais petit? Acteur. Sans déconner. Pas une star comme Banderas ou Deniro. Juste un acteur de séries télé, celles que ma grand-mère regardait.

Sean : Vous voulez que j'aie pitié de vous?

Escobar : La pitié, je m'en fiche. C'est le futur qui m'intéresse. Tu penses jamais à repartir à zéro?

Sean : Vous m'y avez obligé. Ma femme m'a quitté. Mon cabinet est fini.

Escobar : Tout ça t'a donné le courage dont tu as toujours manqué. Je t'ai donné les couilles de venir ici avec une arme. Maintenant, rends-moi la pareille. Fais pour moi ce que tu as fait pour ce cochino Silvio Perez. Donne-moi un nouveau visage. Débarrasse-moi de toute cette peinture. Je suis un serpent, et je veux muer.

Sean : Vous plaisantez.

Escobar : Fais ça et tu es libre. Fais ça et je te rends ta vie.

Sean : Vous vous êtes fait repérer. Par le F.B.I. ?

Escobar : Je ne peux aller nulle part. Je ne peux pas rentrer chez moi. Je suis piégé !

Sean : Comment savoir que c'est la vérité?

Escobar : Les types comme moi ne mentent pas. Fais en sorte que je ne voie plus jamais mon visage, et tu ne le verras plus jamais non plus.

Scène 15 : Appartement de Christian

Christian : J'ai essayé de te joindre toute la journée. Je suis inquiet. Appelle-moi.

Gina : Dis, connard.

Christian : Quoi?

Gina : Je viens de perdre les eaux.

Scène 16 : Hôtel, chambre de Sean

Julia : Rends-moi ma bague.

Sean : Je ne l'ai plus.

Julia : Je m'en fiche. Rentre à la maison.

Scène 17 : Hôpital

Christian : Voilà. Bien. C'est bien. On respire profondément. Encore une fois, allez.

Gina : Va te faire foutre, connard !

Christian : Pousse encore une fois.

Gina : D'accord !

Christian : Très bien. Vas-y. Pousse. Voilà. Je vois la tête. Le voici. Allez. Il est là ……………… (Christian est sous le choc, il lève doucement l’enfant pour le montrer a Gina, le bébé est noir)

Scène 18 : Pouponnière

Christian : Salut, petit bonhomme.

Sean : Félicitations, papa.

Julia : Lequel est-ce?

Christian : C'est le petit au milieu.

Julia : Je ne comprends pas.

Christian : Le voici. Elle dit qu'elle ne s'en souvient pas. Quand on boit trop, on oublie tout. C'est pareil avec les accros du sexe, ils oublient avec qui ils couchent.

Julia : Tu la crois?

Christian : Il faut que je fasse le point. Comme vous, n'est-ce pas?

Sean : Que vas-tu faire?

Christian : Je ne vais pas tout laisser tomber à cause d'un problème d'A.D.N. Je ne vais pas l'abandonner parce qu'il ne me ressemble pas. Je l'ai protégé avant sa naissance. J'ai monté son berceau. Je l'ai aimé. Je ne peux pas le quitter. C'est mon fils ……… Ca fait quand même chier.

Sean : Quoi?

Christian : J'ai passé des années à me demander ce que ça ferait d'avoir une vraie famille. Une place à table assurée.

Sean : Tu en as une, avec nous.

Julia : Nous sommes ta famille, et tu es la nôtre.

Scène 19 : Salle de repos

Christian : Chirurgien Poursuivi Pour Mort De Chien.

Sean : Combien veulent-ils?

Christian : Dix millions de dollars. Même s'il survit aux poursuites, sa réputation est en miettes.

Sean : Pas étonnant que notre carnet de rendez-vous se remplisse à nouveau ………….. Prêt pour notre consultation?

Christian : Tu penses que ça va marcher ?

Sean : Je l'espère.

Scène 20 : Bureau de Christian

Sean : Voici votre apparence physique actuelle et voici ce à quoi vous ressemblerez quatre mois après l'opération.

Escobar : Ca ressemble à un Armand?

Christian : Armand?

Escobar : C'est le nouveau nom qui va accompagner mon nouveau visage : Armand Ortiz. C'est un nom d'acteur, pas vrai, docteur ? ……….. Je n'aime pas ce visage. Je suis plus beau que ça.

Sean : Ne laissez pas votre vanité mettre votre liberté en danger.

Escobar : Pepe sera présent durant l'opération. Si vous essayez de me tuer, il a reçu l'ordre de vous tirer dessus.

Christian : Nous ne sommes pas des meurtriers. L'image des chirurgiens plasticiens est assez mauvaise comme ça.

Scène 21 : Bloc opératoire

Escobar : D'accord. Allons-y.

Sean : Nous allons vous endormir.

Scène 22 : Laboratoire de génétique

Femme : Puis-je vous aider ?

Julia : Je viens pour mes résultats de paternité.

Femme : Votre numéro?

Julia : 2-4-8-X-T.

Femme : Merci ……………………… Cela fait plus de trois mois que nous avons vos résultats. Nous vous avons appelée, mais le numéro n'était pas en service.

Julia : J'ai inventé le numéro. Je ne savais pas si j'allais revenir.

Femme : Pourquoi êtes-vous venue?

Julia : Je pensais que la réponse pourrait changer ma vie. Même si je ne suis pas sûre que cela soit le cas.

Femme : Vous pouvez être la seule à le savoir. Vous n'avez à le dire à personne.

Julia : Merci …………………………….

Scène 23 : Maison de Sean, dans la cuisine

Repas en famille, Julia, Sean, Christian, Matt, Annie ……………………………

Scène 24 : Quatre mois plus tard, Aéroport

Escobar avec son nouveau visage, se dirige vers la salle d’embarquement, il est suivit au fur et a mesure par plusieurs agents ……………..

Homme : Pardon, monsieur. Pouvez-vous vous arrêter ?

Escobar : Y a-t-il un problème?

Homme : F.B.I. et I.N.S. A genoux. Mains derrière la tête. M. Barco, vous avez le droit de rester silencieux.

Escobar : Vous faites erreur. Je m'appelle Armand Ortiz. Regardez mon passeport.

Homme : M. Barco, vous avez droit à un avocat.

Escobar : Qui est ce M. Barco?

Homme : Un conseil d'ami. La prochaine fois qu'il y a un mandat contre vous pour vol de banque et meurtre d'un agent fédéral, ne vous contentez pas de changer de nom. Changez votre apparence.

Scène 25 : Bureau de Sean

Christian : Et vous, dites nous ce que vous n’aimez pas chez vous ?

 

Fin

Operating room

Sean: Stapler. I need a date. This is the tenth being done this month. You're going to hurt a lot? When are you rich enough?

Escobar: I understand your pain. But you know, the islands are not given.

Sean: Liz.

Escobar: Cancel everything for your party tomorrow. We have a flight arriving at 4 am. By the way, where is your partner?

Merrill House

Kimber: Sorry for the delay, Christian. Merrill is up, he oversees the installation of a shower to 12 jets. Arsenic or strychnine? What is your favorite drink?

Christian: Absolut. Sec. A model home in less than six months. It's an odd dish that you've taken my fair.

Kimber: Domestic, me? It is I who give orders to servants.

Christian: Nice ring.

Kimber: Merrill and I are getting married in December.

Christian: I did not know you were so stupid.

Kimber: If I was stupid, I would sign a prenuptial agreement.

Christian: So you got everything except love.

Kimber: Love, I no longer believe. I believe in safety. That's what I get.

Christian: My God, Kimber.

Kimber: I beg you. Nine months ago, you sniffed at in the line of my buttocks.

Christian: I try to change.

Kimber: Yes.

Christian: I'm having a child.

Kimber: Sadly, the poor innocent baby. You've already destroyed the mother?

Christian: I told you I had changed.

Kimber: Anything. You love breaking hearts. How many women have you hurt? When thou shalt have enough?

Christian: Me to attach and slashing is not enough?

Kimber: This is just the beginning.

Merrill: Honey? The shower running. Try it and keep me a place. I'll join you. Stop. I know. I am madly in love.

Christian: She uses you, Merrill.

Merrill: I love her Christian. I can not help it. What can I do for you?

Christian: You know the reason for my presence.

Merrill: Did not she look great?

Christian: Yes, and thanks to me. It was I who made, not you. It's false advertising. Removes ...

Merrill: Or what? You call the media? Business is so so bad that a small ad campaign is enough to t'enrager?

Christian: Why make a splash in fresh? There are six months, you wanted us to be associated.

Merrill: You are my partner or my enemy. I am a bad loser. Like Kimber.

Christian: It does not bother you that she thinks of me while you skip it?

Merrill: Yes, that's why I will force you to leave the city.

Christian: No way I was going.

Merrill: It will have once I have taken all your customers. Do you think this ad will hurt you? Wait until you see next, where I promise to exceed all proposed prices. In a few months, you have no choice but to go bankrupt and run in Tampa. To my bride, you are no longer a distant memory. You never knew you sell. Luckily, this is not my case. You know the way out ... Honey?

House of Sean in the living room

Sean: Congratulations. Your cervix is dilated to ten centimeters. Ready? Grows.

Julia: I try. I feel nothing.

Sean: This is normally. It is the effect of the epidural. Grows up and dies.

Christian: Get up and do as if you wanted to drop a wind.

Sean: Christian, this is no time to joke. Here is the head!

Christian: I see the head!

Gina: My God. It looked easy.

Julia: You feel better?

Gina: Are you kidding? After that, I want an epidural in the morning. You have suffered?

Julia: Only when my eldest was 15. Now is the time.

Gina: Thanks for letting me watch this. Christian thought that you could help me prepare for my birth.

Julia: You're never prepared. Giving birth is one thing, but raising children and having a family that lives in harmony is another. I'll ressere coffee?

Gina: Thank you. Christian did not tell me he was with you for delivery.

Julia: Originally, there was to be Sean. For eight months, he helped me prepare, and then he decided he wanted to put the baby in the world. He took the place of the doctor, who filmed, and Christian was proposed at the last moment.

Gina: Why? What had he to gain?

Julia: We were all three very close, at a time.

Gina: It scares me, Julia. He never had to deal with anyone except him. It will not make a good father.

Julia: I think you're wrong. He learned to swim to Annie. When Matt was a baby, he never laughed, until Christian comes up with his smile and his imitations. He looks after them for years.

Gina: hear, it is also closer to them than Sean.

Office of Sean

Christian: Mr. Parks, tell me what you don't like about yourself.

Mr. Parks: Sir Winston needs extensions.

Sean: Your partner wants a hair transplant?

Mr. Parks: This is not my partner. Sir Winston of Glenrock is my dog. And that's it. His puff began to lose its superb one year ago. Due to the stress of competition, I guess. Provided a mane is crucial in the appearance category. That's why the pug beat us last year at Westminster. I want you transplant hair from her tail on her forehead.

Sean: I'm sorry, Mr. Parks, but it is out of question. It's inhuman, it goes too far ...

Mr. Parks: Everybody does it and we told them nothing. Every year, millions of dollars are won by fraudsters stitched. Shar-Peis full of Botox. Poodles carriers Neuticles.

Christian: What?

Mr. Parks: Of artificial testicles. Dr. Troy, Dr. McNamara, the world of dog clubs is not for sissy. If Sir Winston won his upcoming competitions, and I earn about one million dollars per year. You see why I'm willing to take that risk.

Christian: It is always unethical.

Mr. Parks: We live in a world that does not just demand physical perfection, it requires. Thanks in part to advances in your profession.

Sean: We're not dogs.

Mr. Parks: Not even for $ 100 000? And 50 000 dollars more to ensure patient confidentiality?

Rest room

Christian: I'm just saying we should not say no without thinking.

Sean: We're doctors, not veterinarians.

Christian: If you do not know, we are short of liquid capital. We need this client.

Sean: And the last time we said yes for the love of money?

Christian: It's not love, it's a need. Damn, we're broke. Boboli we raid our customers. It cancels those we have left to look after mules urgently. How do you intend to remain open without liquid?

Sean: We must dismiss.

Christian: I agree. Tomorrow, I turn to Dr. Santiago.

Sean: You can not turn Grace because you think with your cock. We're broke, right? Just wait till his lawyers pursue you for sexual harassment. Look at us. Look what we became. We are about to take a dog as a client. That's how you saw us at 40? Even more bewildered than 24 years?

House of Sean in the kitchen

Julia: I'm not gonna ask where you were, I know you do not tell me.

Sean: I know it's late. I did not wake up.

Julia: I feel I no longer know you. Not to know what you think, where you go, what you do.

Sean: You have to trust me.

Julia: Really? And if I am unable?

Sean: If you think there is someone else, you're wrong.

Julia: The check had bounced from Matt. I wanted to use my credit card and I could not. Insufficient funds.

Sean: I don't want to talk.

Julia: Me neither. I've had enough. You need money? Take that.

Sean: No way to sell your covenant. Everything will be fine.

Julia: No, you know perfectly. You know as well as me.

Sean: Do not give up.

Julia: There is no shame in knowing when it failed. We have done our best. Nobody can blame us finally admit that we can not hold out any longer.

Sean: My grandmother thought you were perfect for me. Exactly what I needed. Keep it.

Julia: It's a family heirloom. It belongs to you.

Sean: It's yours.

Julia: It's been that no longer forms a family. However, making it official.

Office of Merrill

Merrill: Christian was an idiot to refuse. 100 000 dollars easily earned.

Nurse: And you reach new depths.

Merrill: Debbie, if I wanted to emasculate me, I would stay home with my girlfriend. I'll pay for your skills, not your thoughts. It has all the halothane?

Nurse: Yes, the.

Merrill: Here we go ... What's going on?

Nurse: I think he went into cardiac arrest.

Merrill: Do something.

Nurse: What, mouth to mouth?

Merrill: Yes.

Nurse: Fuck you!

Merrill: Damn! Go, my dog ... Damn!

Christian Apartment

Christian: Very good.

Gina: That's the mahi-mahi with Asian salad. I found the recipe on the Web.

Christian: What do you want? You need something?

Gina: I need you to make me love.

Christian: You better have prepared a dessert of your dreams.

Gina: I'm not joking. I must get rid of this baby. I hurt the back. I am constipated as ever.

Christian: Your seduction technique is flawed.

Gina: It seems that sex facilitates the arrival of contractions. Thanks to the contractions of orgasm. Apparently, the sperm will make the ...

Christian: I know.

Gina: I really need you. It's all the fault of your cock. It must be stopped.

House of Christian, they try to make love

Christian: You're too heavy. You're crushing me.

Gina: Sweet Jesus ... No, it does not, you're not there. It does not work ... My back.

Christian: Do not you shave your legs more?

Gina: You tried to shave her legs being nine months pregnant?

Christian: I try to help.

Gina: It's not going ...

Christian: Raise your leg.

Gina: There.

Christian: How big to make the love? We'll try something else ...

Gina: Yes, oh yes

Christian: Is it good?

Gina: Yes ... I want to thank you. I want to thank you for everything you did. You'll be a great dad. My God ...

Operating Room

Christian: I had a revelation about my new role as father. 24 hours ago, I felt like a nightmare. But nothing is the same. Gina is doing its best. It is really hard.

Sean: What, you think you will stay together?

Christian: Of course not. But for the baby ... The other day you asked me if that's how I saw myself at 40 years. Actually, no. I saw myself in retirement. In a villa in Polynesia, skipping the local girls. I never thought I would have a child. I did not expect to be able to. But somehow, I have exceeded my expectations.

Sean: Julia and I are divorcing. This morning, I moved to Franklin.

Christian: She will remember your adventure. It takes time.

Sean: Done. It's ironic, is not it? You start a new family and I lose mine ... She is unconscious?

Liz: Yes.

Sean: Here we go.

Escobar is the last implant?

Liz: Unless you do not want him to eat one, just for laughs.

Escobar: Pepe, go get the cooler. Do not just stand there swinging his arms. Sew it.

Christian: What's the point?

Escobar: That's where I'm going to keep his kidney.

Sean: What?

Escobar: You did very well understood. Open it and give me a kidney.

Christian: What will you do?

Escobar: I'm harvesting of organs. This country is full of rich alcoolos. They are willing to pay a max. A kidney is worth 50,000 dollars. Then open it.

Sean: No way.

Escobar: No? Okay. (He pulls out a gun)

Sean: I said no. (He pulls on Liz, who collapses)

Escobar: Where are you, bitch? You want me to make you cum on it? Give me a kidney or I kill your friend. A choice is yours.

Christian: Let's go. Here's the scalpel.

At the airport

Sean: Put the gel twice daily to avoid scarring.

Liz: And it should be on a beach in Bermuda?

Christian: No, that's to keep you from other holes in the skin.

Liz: I'm not going.

Sean: Come on, Liz. This is paid leave that you dreamed.

Liz: I do not want to go on vacation. I want to tear the skin of this pile of shit tattooed and use it as wallpaper. You would not send me off if I were a man.

Sean: You saw it treats women as if they were not human.

Liz: It does not stop me from working with Christian.

Christian: (Smiling)

Sean: will be all right, Liz. We will call you when everything is finished.

Liz: And if it never ended?

Christian: In any case, you took enough bullets for us.

Voice: Now boarding flight 950 bound for Bermuda. Now boarding for all passengers. Flight 950.

Christian: Do not get me wrong, but you are behaving more like a man than me.

Liz: (smiling and crying) You said ... Do not leave me in the sun too long.

Christian: It is with the mess up to his neck. We should call the police. It manages to see Escobar and called the cops. They have enough to arrest warrants.

Sean: You think we'll get away with it? Shaking hands with cops, thank them for their help? We are in trouble because we are guilty. Escobar and put in jail will not change. We will be in danger for the rest of our days.

Christian: You're not going to do that.

Sean: We're broke, there was no anesthesia, so more operations. It is ruined. And Julia and I broke. I see only one way to solve everything.

Christian: We'll find another way to solve this. Promise me not to be stupid and not do anything stupid. It is only now.

House of Sean in the kitchen

Julia: Don't tell me that Sean wants me to act like him and everything to hide.

Christian: He does what he can to get us out of there unscathed.

Julia: It has to do with the guy who came to our house?

Christian: My God! He came here? ... We never had anything to do with it without me, but now we have no choice.

Julia: What do you do?

Christian: operations.

Julia: Why not me he has not said?

Christian: It tries to protect you. As he tries to protect me and protect our clinic. He is ashamed of being reduced to solve my problems. Always hoping that I will change with age.

Julia: He is not alone.

Christian: Look, I know that not everything is settled between us, it will not perhaps ever, but if you've liked one day, even a little, help him immediately. It will not make it without you ... Where is your alliance?

Pawnbroker

Man: What do you want in return?

Sean: A weapon.

House of Escobar

Escobar: Sean. What a surprise!

Sean: Where is Pepe?

Escobar: At the airport. There are only you and me, doctor. Can you help me? ... Thank you. The first is always the hardest. I remember my first. I was shaking like a leaf. But after, I did not stacked. Most people gerbent after their first.

Sean: I don't know what you mean.

Escobar: You're a desperate man. The desperate men do not come to chat. They come to kill ... You'd better hide your weapon. One sees it in your shirt, you look like you bands ... So? Here I am ... Show me what you can do ...

Sean: You've tortured, threatened, forced to do things I knew I was not able to. But I'm not like you! You will not have my soul.

Escobar: The souls are overstated ... Damn, I love this song. Sit down. It does not happen to you to hear a song and go back where you were the first time you heard? I was 23 when she left. I had the world at my feet.

Sean: And look what you've done.

Escobar: You know what I wanted to do as a kid? Actor. No shit. Not a star like Banderas or Deniro. Just an actor of TV series, the ones my grandmother watched.

Sean: You mean I have pity on you?

Escobar: Pity, I do not care. This is the future that interests me. You ever think of starting from scratch?

Sean: You have forced me. My wife left me. My office is finished.

Escobar: All this has given you the courage you have always failed. I gave the balls to come here with a gun. Now, do me the favor. Do for me what you did for this Cochino Silvio Perez. Give me a new face. Rids me of all that painting. I am a snake, and I want to molt.

Sean: You're kidding.

Escobar: Do that and you are free. Do that and I give you back your life.

Sean: You've been identified. By F.B.I. ?

Escobar: I can not go anywhere. I can not go home. I'm trapped!

Sean: How do I know it's the truth?

Escobar: Guys like me do not lie. Make sure that I no longer see my face ever, and you do not see anymore.

House of Christian

Christian: I tried to reach you all day. I'm worried. Call me.

Gina: Hey, asshole.

Christian: What?

Gina: I just lost water.

hotel room ofSean

Julia: Give me back my ring.

Sean: I did more.

Julia: I don't care. Go home.

Hospital

Christian: Right. Good. That's good. We breathe deeply. Again, go.

Gina: Fuck you, asshole!

Christian: shoot again.

Gina: Okay!

Christian: Okay. Go ahead. Grows. There. I see the head. Here it is. Go. It is there ... ... (Christian is in shock, he gently lifts the child to show to Gina, the baby is black)

 Nursery

Christian: Hi, little guy.

Sean: Congratulations, Dad.

Julia: Which is it?

Christian: It is the small to medium.

Julia: I don't understand.

Christian: Here. She says she does not remember. When you drink too much, you forget everything. It's the same with sex addicts, they forget who they sleep with.

Julia: Do you believe it?

Christian: I need an update. Like you, is not it?

Sean: What will you do?

Christian: I will not drop everything because of a problem with DNA I will not abandon him because he is not like me. I have protected him before his birth. I mounted the cradle. I liked it. I can not leave. This is my son ... It is still shit.

Sean: What?

Christian: I spent years wondering what it would have a real family. Table space provided.

Sean: You've got one with us.

Julia: We're your family, and you're ours.

Rest room

Christian: Surgeon Indicted For Death Of Dog.

Sean: How much do they want?

Christian: Ten million. Even if he survives the prosecution, his reputation is in tatters.

Sean: No wonder that our appointment book fills up again ... Ready for our consultation?

Christian: You think it'll work?

Sean: I hope so.

Office of Christian

Sean: This is your current physical appearance and this is what you will look like four months after the operation.

Escobar: It looks like an Armand?

Christian: Armand?

Escobar is the new name that will accompany my new face: Armand Ortiz. It is a name actor, right, doctor? ... I don't like this face. I am more beautiful than this.

Sean: Don't let your vanity make your liberty at risk.

Escobar: Pepe will be present during the operation. If you try to kill me, he was ordered to shoot you.

Christian: We are not murderers. The image of plastic surgeons is pretty bad like that.

Operating Room

Escobar: Okay. Let's go.

Sean: We will put you to sleep.

Laboratory of Genetics

Woman: Can I help you?

Julia: I just got my results for paternity.

Woman: Your Number?

Julia: 2-4-8-X-T.

Woman: Thank you ... For more than three months that we have your results. We've called, but the number was not in service.

Julia: I invented the number. I did not know if I would come back.

Woman: Why did you come?

Julia: I thought the answer might change my life. Even if I'm not sure it is.

Woman: You may be the only one to know. You have to tell anyone.

Julia: Thanks ...

House of Sean in the kitchen

Family Dining, Julia, Sean, Christian, Matt, Annie ...

Four months later, Airport

Escobar with his new face, heads to the departure lounge, as it is followed and measured by several agents ...

Man: Excuse me, sir. Can you stop?

Escobar: Is there a problem?

Male: F.B.I. and I.N.S. On your knees. Hands behind head. Mr. Barco, you have the right to remain silent.

Escobar: You're wrong. My name is Armand Ortiz. Look at my passport.

Man: Mr. Barco, you are entitled to a lawyer.

Escobar: Who is this Mr. Barco?

Rights: A friendly advice. The next time there is a warrant against you for bank robbery and murder of a federal agent, do not just change their name. Change your appearance.

Office of Sean

Christian: And you, tell us what you don't you?

Kikavu ?

Au total, 24 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Blue24 
17.04.2019 vers 22h

wolfgirl88 
13.06.2018 vers 00h

Siobhan62 
19.10.2017 vers 21h

kazmaone 
24.09.2017 vers 00h

Ali3nBrain 
14.05.2017 vers 13h

jonathan68 
16.12.2016 vers 12h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvre le hors-série de notre magazine HypnoMag, consacré à la série Roswell qui fête ses 20 ans !
HypnoMag | Hors-série 20 ans Roswell

Tentez de gagner une HypnoCard Collector Roswell grâce à notre jeu HypnoChance !
Tirage au sort le 15/10 | Collector Roswell !

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Julian McMahon interviewé par Télé Loisirs

Julian McMahon interviewé par Télé Loisirs
Julian McMahon a été interviewé par Télé Loisirs.  Il s'exprime sur la série Marvel's Runaways dans...

Dylan Walsh | Whiskey Cavalier bientôt sur TF1

Dylan Walsh | Whiskey Cavalier bientôt sur TF1
L'acteur Dylan Walsh est dans la série Whiskey Cavalier, qui sera diffusée sur TF1 à partir du 29...

Julian McMahon dans la série F.B.I.

Julian McMahon dans la série F.B.I.
Julian McMahon apparaît dans la série F.B.I. créée par Craig Turk & Dick Wolf. Il apparaît en effet...

Design Nip Tuck

Design Nip Tuck
Un tout nouveau design signé Spyfafa et placé sous le soleil de Miami est en ligne ! Merci pour sa...

Julian McMahon | Swinging Safari sortira en Amérique

Julian McMahon | Swinging Safari sortira en Amérique
Le film australien Swinging Safari réalisé par Stephan Elliott est sorti il y a un peu plus d'un an,...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

cinto, Hier à 18:03

vous avez des questions? posez-les à Henry VIII au sondage chez The Tudors. Merci pour votre vote. Et voyez la pdm, assez drôle!

cinto, Hier à 18:04

Changez le titre de la série Ma sorcière Bien Aimée en votant au sondage. Merci à ceux qui ont déja voté et à ceux qui vont le faire!

quimper, Hier à 20:45

Les quartiers Sherlock et Rizzoli & Isles proposent de nouvelles PDM. N'hésitez pas à passer

pretty31, Hier à 21:26

Les jeux d'Halloween vous attendent sur HypnoClap, et quelques chapeaux de sorcières sont encore disponibles pour "Un bonbon ou une cards ?"

pretty31, Hier à 21:26

qui vous permettra peut être de gagner ... Une HypnoCard ^^

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site