VOTE | 51 fans

#109 : La belle et la bête

Titre VO : Sophia Lopez II
Scénariste : Sean Jablonski
Réalisateur : Nelson McCormick
1ère diffusion américaine : 23 Septembre 2003
1ère diffusion française : 20 Octobre 2004
Casting : Jonathan Del Arco (Sophia Lopez), Kelly Carlson (Kimberly Henry), Phillip Rhys (Jude), Joey Slotnick (Merril Bobolit), Julie Warner (Megan O'Hara), Roma Maffia (Liz).

Sophia Lopez, la patiente transsexuelle prise en charge par Sean, est très anxieuse à l'idée de changer de sexe. Mais Liz, l'anesthésiste du cabinet, fait tout pour la rassurer. Une complicité naît entre les deux et ils vont finir par coucher ensemble.
Christian qui a renoué avec Kimber veut la quitter. C'est alors qu'il découvre que c'est elle qui vandalisé sa voiture et son bateau.
Matt qui décide d'avouer son crime à son père, fini en réalité par apprendre de la bouche de Sean qu'il trompe Julia avec Megan O'Hara.
Il promet alors à son fils de rompre avec elle, mais au moment de dire à Megan que tout est fini entre eux, elle lui annonce que son cancer a refait surface. Il ne trouve pas le courage de la laisser tomber dans une épreuve aussi difficile.
Julia découvre que Jude continue à jouer les gigolos avec des femmes plus âgées que lui.

Popularité


4 - 3 votes

Titre VO
Sophia Lopez II

Titre VF
La belle et la bête

Vidéos

Promo 109

Promo 109

  

Christian / Kimber

Christian / Kimber

  

Christian / Kimber au Spa

Christian / Kimber au Spa

  

Christian / Kimber / Merrill

Christian / Kimber / Merrill

  

Christian / Kimber restaurant

Christian / Kimber restaurant

  

Plus de détails

Christian flirte avec une masseuse jusqu'a ce que Kimber les interrompe. Après que Kimber soit partie, Christian discute avec Merril, qui, après avoir vu Kimber, propose un marché: Il échange sa Lamborgini contre Kimber.

Sophia, Liz et Sean débattent sur l'opération que Sophia veut réaliser: changer de sexe. La conversation dévie peu à peu sur un autre sujet: Liz et sa vie sexuelle. A la fin de la conversation, Sophia et Liz décident de passer une soirée ensemble pour discuter des "secrets de la beauté".

Lors d'une visite à Cara Fitzgerald qui est toujours dans le coma, Matt voit ses doigts bouger. Matt court prévenir son père et manque de justesse de découvrir celui-ci en pleine action avec Megan. Après cela, Megan annonce à Sean qu'elle ne veut désormais plus faire l'amour dans le bureau.

Christian rentre chez lui avec Merril pour regarder un match à la télé, sachant pertinemment que Kimber a réservé un dîner au restaurant. Après s'être moqué de la robe qu'elle porte, Christian quitte le salon pour aller se changer et laisse Kimber avec Merril qui lui offre sa sympathie et lui donne sa carte de visite pour qu'elle puisse le joindre si elle a besoin de discuter. La première "phase" du plan d'échange Kimber/Voiture est réussie.

Pendant ce temps, chez Sophia, les deux jeunes femmes parlent de leur vie sexuelle, et après une conversation émotionnellement forte, Liz et Sophia s'embrassent.

Au club de fitness, Jude aide Julia à s'entraîner quand Suzanne arrive. Alors que Jude part chercher des boissons, Suzanne informe Julia que ce dernier se fait payer pour avoir des relations sexuelles avec des femmes.

A la clinique, Sophia informe les chirurgiens qu'elle a changé d'avis et qu'elle ne veut plus se faire opérer à cause de ce qui s'est passé la nuit dernière. Etant donné que Sean sait avec qui elle a passé la soirée, il fait le rapprochement et comprend que Sophia et Liz ont couché ensemble.

L'opération étant annulée, Sean sort avec Megan. Dans une chambre ils commencent à se déshabiller et à s'embrasser quand le téléphone portable de Sean sonne, mais celui-ci ne répond pas. On peut voir que l'appel provient de Matt.

Christian et Kimber sont en train de dîner au restaurant lorsque le portable de Christian sonne, c'est supposé être un appel du boulot (c'est en fait Merril qui appelle Christian pour la phase B du plan Kimber/voiture). Christian s'en va et laisse Kimber seule. Kimber appelle Merril et lorsqu'il arrive, ils commencent à parler.

Sean rentre chez lui et, à peine arrivé, son fils le confronte: Il veut savoir pourquoi Annie et lui n'ont pas été élevés dans la religion. Matt commence à parler de confesser ses péchés, et suite à un quiproquo, persuadé que son fils est au courant, Sean révèle à Matt sa relation avec Megan.

Liz va rendre visite à Sophia chez elle et la persuade de se faire opérer.

Le lendemain matin, Kimber se réveille aux côtés de Merril et apprend qu'elle a fait l'objet d'un échange contre une voiture.

Julia, qui révise ses cours avec Jude, vient à lui "laisser une chance de devenir clean". Jude, ne voyant pas de quoi elle parle, lui avoue qu'il ne vient en réalité pas d'Angleterre. Julia, furieuse, le questionne à propos de ses "clientes",et Jude, terriblement vexé par l'attitude de Julia, lui rétorque que Suzanne le déteste, d'où la raison pour laquelle elle sali sa réputation.

Christian et Sean opèrent Sophia. Megan s'entretient avec Sean dans le bureau et lui apprend qu'à cause de l'opération, son cancer s'est aggravé et que la chimiothérapie ne marche pas. Sean décide de ne pas abandonner Megan pour autant.

Christian retourne chez lui et retrouve Kimber. Pour se venger, celle-ci attache Christian sur son lit, sort un couteau, utilise du rouge à lèvres pour marquer son visage et entaille délicatement la peau du ventre de Christian. Puis, décidant qu'il ne vaut même pas la peine qu'elle perde son temps pour lui, elle le laisse seul, attaché, et prend les clés de la voiture.

Sur les derniers plans, Kimber retourne chez Merril, Sean s'assoit dans son bureau, Matt tient la main de Cara et Christian reste attaché...

NOTE: Valerie Cruz n'apparaît pas dans cet épisode.

écrit par Absinthe

Scène 1 : Dans un Hôtel

Hôtesse : Dans notre centre Dr Troy, nous offrons a nos clients un très grand choix de soins personnalisé

Christian : Quel coïncidence je me demandais s’il y avait des massages plus personnalisés.

Hôtesse : Je pourrais aussi travailler sur une zone particulière de votre corps, si c'est ce qui vous ferait plaisir.

Kimber : Tu es là, chéri. Cet endroit est merveilleux, non?

Christian : Oui. J'étudiais mes possibilités.

Kimber : Je m'en suis occupée. J'ai réservé un double massage sur pierre chaude. Ca doit être au nom de ''Troy''.

Christian : Double, tu veux dire pour nous deux?

Kimber : On est ensemble depuis trois mois, chéri. Je pensais que tu voudrais être avec moi. J'ai une autre surprise pour toi ……..

Christian : Qu'est-ce que c'est que ça ?

Kimber : Une épilation à tes initiales.

Christian : K.T. ? Chérie Christian s’écrit avec un ''C'', pas avec un ''K''.

Kimber : C'est vrai? T’est sur que c’est avec un « C »

Merrill Bobolit : Voilà donc ta moitié. J'ignorais que Christian avait si bon goût. Merrill Bobolit, chirurgien. Enchanté.

Kimber : Kimber Henry. Bonjour.

Christian : Espèce de minet. Tu es venu te faire épiler le dos?

Merrill : Qui te l'a dit?

Kimber : Je vais essayer de faire arranger mon ''K'', d'accord?

Christian : Oui, c’est ca

Merrill : Eh bien ! Je parie qu'elle a un goût de chausson aux pommes. Je déteste voir des gens beaux et amoureux.

Christian : Arrête. Si c'était pas le coup du siècle, je l'aurais larguée depuis longtemps. Elle est trop bête pour s'en rendre compte.

Merrill : Un bon coup et pas futée? C'est la femme de mes rêves.

Christian : Ca devrait être le mien, elle est magnifique, elle est folle de moi, elle a tout ce dont un mec rêve. Niveau carrosserie elle est impec, mais quand on soulève le capot, on est déçu par la cylindré.

Merrill : Tu vas la laisser tomber quand?

Christian : Tu veux me piquer ma copine, Merrill?

Merrill : Quand il y a une serviette sur un fauteuil, c'est qu'il est réservé. Debout ! Bon sang. Bon comme je disais, Kimber Henry ferait une mère parfaite pour mes enfants. Avec mon A.D.N. plus le sien, on aura des petits Juifs blonds. Tu veux faire un échange?

Christian : Contre quoi?

Merrill : Pour Kimber. Tu te rappelles Monica, non? Tu l'as vue chez moi. Je t'arrange le coup avec elle et sa copine. Deux contre une. Ca te va ?

Christian : On joue pas dans la même catégorie. Tu n'as rien qui m'intéresse.

Merrill : Mais si. Ma voiture. Tu te rappelles?

Christian : Tu échangerais ta Lamborghini contre Kimber ? Tu es malade.

Merrill : Oui, tu as raison. Elle sera bientôt de nouveau sur le marché. Je la draguerai. Désolé d'avoir voulu te faciliter la rupture.

Christian : Franchement, tu me donnerais ta voiture?

Merrill : Tu me connais, Christian. Quand quelque chose me plaît, je fonce. C'est le triste sort des gens riches et impatients.

Hôtesse : Excusez-moi. Dr Troy, votre amie m'a demandé de vérifier auprès de vous. C'est bien un ''C'', pas un ''K'' ?

Christian : On devrait pouvoir s'arranger, Merrill.

Générique

Scène 2 : Clinique, Salle d’examens

Sophia : Elle est juste, vous êtes sûre?

Liz : Je sais. Cette machine est très méchante. Mais vous allez voir. 63 kg.

Sean : Tu es sûre?

Liz : Pour être une vraie femme, elle doit commencer à mentir sur son poids. C'est juste pour vous rendre service.

Sophia : Elle me plaît.

Sean : Sophia, vous devez signer ce formulaire de consentement éclairé.

Sophia : J'en ai déjà signé un pour ma pomme d'Adam et avant que vous me fassiez les seins.

Sean : La chirurgie de transformation sexuelle comporte un risque d'infection. Le risque d'hémorragie est de 15 %, et...

Sophia : Je pourrais en mourir ?

Sean : Oui. Légalement, je dois vous faire signer un formulaire spécifique.

Sophia : D'accord. Ca marche.

Liz : Vous avez vraiment besoin de changer de sexe, Sophia ? Vous ne pouvez pas garder les seins et les accessoires et vous contenter de savoir que sur le plan émotionnel et spirituel, vous êtes plus femme que la plupart?

Sophia : Ce compromis satisfait beaucoup de transsexuels, mais je veux me sentir complète. Franchement, Liz, je m'inquiète plus de prendre du cul que de transformer mon pénis en vagin.

Sean : Il est normal de prendre quelques kilos avant votre opération du bas, Sophia. C'est la suppression des œstrogènes. Il n'y a pas de raison de s'inquiéter.

Liz : Quand vous serez à ma place, vous pourrez vous inquiéter.

Sophia : Quelle place, Liz?

Liz : Quarante ans. Seule, moche.

Sean : A nouveau célibataire, Liz? Quelle chance.

Liz : Courir les bars et se faire envoyer balader, pour moi, c'est pas de la chance.

Sean : J'envisage de faire des remises au personnel pour les cures de Botox. Non que tu en aies besoin, Liz.

Sophia : Vous avez raison, Dr McNamara, elle n'en a pas besoin. Regardez-moi. Vous faites une toile magnifique. Il y manque juste un peu de peinture. Un peu d'anticerne, deux tons de fond de teint, et devinez quoi? Vous aurez tout d'une jolie lesbienne de 25 ans.

Liz : Vous vous y connaissez en maquillage.

Sophia : J'ai eu beaucoup de choses à cacher. A tous les niveaux. Chez moi ce soir ? Apportez le vin et vous verrez : pas besoin de scalpel pour remonter le temps.

Scène 3 : Clinique, salle de repos patient.

Matt : Prête à faire tes devoirs? Voyons... Commençons par le calcul. Non, je suis d'accord.  trop rasoir. Du français? Oui, bien sûr. Va pour le français ……………… Cara vient de …

Sean : Je suis avec une patiente, Matt. Il faut frapper.

Matt : C'est Cara. Elle a bougé.

Sean : Bougé?

Matt : Les doigts.

Sean : C'est bon signe. Je finis mon examen, on en parlera après ……………… Merde.

Megan : Tu ne faisais rien de déplacé, Sean. J'avais besoin d'un examen. Tu m'examinais.

Sean : On ne faisait pas que ça.

Megan : On ne peut pas continuer comme ça.

Sean : Je suis d'accord.

Megan : Je voulais dire ici.

Scène 4 : Appartement de Christian

Christian : Phase un.

Merrill : Approche

Christian : Salut, chérie !

Kimber : Tu ne m'avais pas dit que tu amenais du monde.

Christian : Désolé, mon cœur. Tu te souviens de Merrill?

Kimber : Salut.

Merrill : Bonsoir.

Kimber : Qu'est-ce que tu fais?

Christian : Ce soir, on regarde un match sur le câble. C'est la robe que je déteste?

Kimber : Tu n'as jamais dit que tu la détestais.

Christian : Elle te grossit. Pourquoi tu l'as mise?

Kimber : On ne devait pas aller au Conga Room, ce soir ?

Christian : Désolé. J'ai complètement oublié. J'ai invité des amis à regarder le match. Ca ne doit guère te tenter. Je ne trouve pas la chaîne. Regarde si tu y arrives. Je vais me changer ……….

Merrill : Incroyable, la façon dont il vous parle.

Kimber : Il a sans doute eu une journée difficile.

Merrill : Si ma splendide amie met ce genre de robe, peu importe ma journée, je suis content. Et je n'annule pas un dîner. Désolé. Je ne vous aide pas. Si vous vouliez en parler, vous appelleriez une amie.

Kimber : Je n'ai pas beaucoup d'amis ici.

Merrill : Ne soyez pas triste. Je lui ai dit : ''C'est la plus belle femme du monde. Elle est pas belle, elle est sublime.

Kimber : Vous le pensez vraiment ? Parceque, je ne suis pas 100% naturelle.

Merrill : Je ne voudrais pas que vous le preniez mal, mais tenez, ma carte de visite.

Kimber : Vous me conseillez une autre opération?

Merrill : Non. Vous aurez quelqu'un à appeler s'il se conduit comme un con. Et si vous avez besoin de vous confier...

Christian : Bon. Tu regardes le match?

Kimber : Non. Je vais aller prendre un peu l'air.

Christian : Super ……………….. Alors?

Merrill : Phase un terminée.

Scène 5 : Appartement de Sophia

Liz : Je suis comment?

Sophia : Plus féminine. Bon, regardez.

Liz : J'ai l'air d'une hétéro.

Sophia : Désolée. Il n'y a pas de rouge à lèvres spécial ''goudou virile''.

Liz : Je pourrais me ressembler un peu plus?

Sophia : D'accord. Mais je dois dire que je suis un peu déçue.

Liz : Que je refuse d'avoir l'air d'un clown?

Sophia : Vous, mieux que personne, devriez savoir que la façade n'est rien.

Liz : Pourquoi vouloir changer de sexe?

Sophia : Parce que ma façade me cache. Je n'essaie pas d'être une belle femme. Je ne me prends pas pour Salma Hayek. Je veux juste me débarrasser au maximum de mon apparence d'homme, pour pouvoir refléter ce que je suis : une femme. Vous avez toujours été lesbienne, Liz?

Liz : Une fois, en fac, j'ai couché avec un homme. Aux cheveux longs et quand je fermais les yeux et que je les sentais sur mon visage, je me disais que c'était Joni Mitchell. Et vous? Vous êtes gay ?

Sophia : Aujourd'hui.

Liz : Et demain?

Sophia : Hétéro. Après l'opération.

Liz : Vous êtes une énigme cachée dans une devinette.

Sophia : Vous êtes belle.

Liz : Vraiment?

Sophia : Désolée. C'est l'épilation des sourcils? Ca fait mal, je sais.

Liz : Non, ce n'est pas ça. Mais je suis tellement triste.

Sophia : Pourquoi?

Liz : Je veux quelqu'un à aimer. Et je veux quelqu'un qui m'aime. Maintenant, je vais dans des bars et... Quand j'étais plus jeune, on me regardait, vous savez? Maintenant, je suis invisible. Comme si toute la culture était centrée sur les gens de 25 ans... et je ne les ai plus.

Sophia : Je sais ce que vous ressentez. Moi aussi, je suis seule. Je ressens la même chose, il est peut-être trop tard pour moi. J'avais du mal à avoir des hommes quand j'étais un homme. Pas assez musclé. J'étais efféminée, les garçons détestent ça, aujourd'hui. Maintenant, je veux être une femme qui, soyons réalistes, ressemble toujours à un homme. Et je me demande... qui voudra de moi, maintenant? Qui verra au-delà... du maquillage et de la chirurgie, l'être qui est en moi? Merde. Ce mascara n'est pas waterproof.

Liz : C'est la pire soirée entre filles de ma vie.

Sophia : Pour moi aussi.

Liz : Mais en un sens, c'est la meilleure. Je vois l'être qui est en toi, Sophia. En ce moment, je te vois.

Sophia : moi aussi, je te vois, Liz. (Elles s’embrassent)

Scène 6 : Salle de gym

Jude : Huit, neuf... Allez. La dernière.

Julia : Je ne peux pas.

Jude : Il le faut.

Julia : Toutes les femmes avec qui tu travailles ont besoin d'autant d'aide que moi?

Jude : Tu rigoles? J'aimerais qu'elles s'entraînent toutes autant que toi. Bon, on n'a pas encore fini. Par ici. Sur le dos. Lève les jambes.

Julia : On fait quoi, là ?

Jude : Tu as confiance en moi?

Suzanne : Julia. Quelle surprise.

Julia : Suzanne ! Salut.

Suzanne : Tu travailles dur aujourd'hui, Jude.

Julia : Vous vous connaissez?

Jude : Oui, j'ai entraîné une amie de Suzanne il y a quelques mois. On a presque fini. Cinq minutes de cardio. Un jus de fruit?

Julia : Avec plaisir.

Jude : Je t'invite.

Suzanne : Jude te coûte combien? Tu le paies au détail? Enfin, il a l'air de le valoir.

Julia : Oui. Il me fait travailler dur.

Suzanne : Ca alors. Tu n'es vraiment pas au courant, hein?

Julia : Au courant de quoi?

Suzanne : Il n'est pas vraiment entraîneur. C'est comme ça qu'il rencontre ses vraies clientes ……….. Pour baiser, mon chou. Ne sois pas choquée. Profites-en.

Julia : Tu l'as payé pour coucher avec toi?

Suzanne : Non, pas moi, parce que j'ai des principes. Mais beaucoup de femmes de mon cours de cardio, oui, et la gym en chambre avec Jude, il paraît qu'on s'en souvient.

Julia : Ce n'est pas vrai. Jude est étudiant...

Suzanne : Comment tu crois qu'il se paie ces fringues? Et cet appartement? Pas en travaillant chez McDo, mon chou.

Scène 7 : Bloc opératoire

Liz : Ca vas ?

Sophia : Oui

Liz : Ecoute, je ne sais pas ce que tu vas en penser, alors que dans cinq minutes ton scrotum va être transformé en grandes lèvres. Mais hier soir...

Sophia : C'était fantastique.

Liz : Pour toi aussi?

Sophia : Je n'arrête pas d'y penser.

Liz : Moi non plus. Il y avait longtemps que je ne m'étais pas sentie...

Sophia : En phase?

Liz : Oui.

…………….

Christian : Tu imagines ce que ça serait, de vouloir te débarrasser de ton pénis, le noeud du pouvoir ? Tu te rends compte?

Sean : En fait, j'admire sa conviction. Il faut avoir...

Christian : Des couilles?

Sean : Qu'est-ce qui se passe?

Liz : Elle ne veut pas se faire opérer.

Sean : Quoi? Pourquoi, Sophia ?

Sophia : Désolée, Dr McNamara, mais j'ai une crise d'identité et de préférence sexuelles. Je suis perturbée.

Christian : Que s'est-il passé?

Sophia : Hier soir, j'ai eu une relation intime avec quelqu'un. Et aujourd'hui, je ne peux pas faire ça. Je ne sais plus où j'en suis.

Sean : Désolé, moi non plus. Je vous croyais avec Liz, hier soir ……………………………

Linda : Je vais aller jouer au golf.

Sean : Megan, c'est Sean. Mon après-midi vient de se libérer.

Scène 8 : Dans une chambre d’hôtel. Ils se déshabillent gênés, chacun de leur coté du lit. Ils se mettent sous les draps, commencent a s’embrasser ……

Megan : Tu es médecin. Tu dois répondre.

Sean : Une fois dans ma vie, je vais faire ce que je veux, pas ce que je dois faire.

Appel de MATT 1 appel manqué

Scène 9 : Dans un restaurant

Kimber : Qui est-ce?

Christian : Le bureau. Merde ! Allô? Oui, d'accord. J'y serai.  J'opère ce soir, j'avais oublié.

Kimber : Ce soir ? Personne d'autre n'est de garde?

Christian : Je me ferai pardonner, c'est promis.

Kimber : C'est ce que tu devais faire ce soir. Salut. C'est moi.

Merrill : Kimber ? ……………. Vous plaisantez. Il a dit qu'il avait une opération?

Kimber : Il ne m'a même pas laissé d'argent pour prendre un taxi.

Merrill : Désolé de vous dire ça, mais aucun chirurgien esthétique n'opère après 18 heures en semaine. C'est pour faire diversion.

Kimber : Vous croyez qu'il voit quelqu'un d'autre?

Merrill : Je me suis fait appeler pendant des dîners. Tous les médecins l'ont fait. C'est très laid. Mais j'ai arrêté depuis que j'ai découvert la Kabale …………  Ca va aller. Il vaut mieux l'apprendre maintenant.

Scène 10 : Sur le parking du restaurant, Christian récupère la Lamborghini de Merrill

Christian : Merrill.

Merrill : Phase deux, séduction, terminée. Elle dégueule une bouteille de Veuve Clicquot dans les toilettes.

Christian : On ira en enfer tous les deux, tu sais.

Merrill : Tant que c'est pas ce soir. Elle revient. Je te laisse.

Scène 11 : Maison de Sean, chambre parentale

Sean : Jules?

Matt : Où étais-tu passé?

Sean : Opération tardive. Bonne journée, Matt?

Matt : Merdique.

Sean : Tu veux en parler ?

Matt : J'ai appelé le cabinet mais on m'a dit que tu étais parti. Tu n'as pas répondu non plus sur ton portable.

Sean : Je suis là, maintenant. A quoi tu penses?

Matt : Pourquoi vous ne nous avez pas donné d'éducation religieuse, à Annie et moi?

Sean : Ta mère et moi pensions que c'était à vous de décider quand vous seriez prêts.

Matt : Tu crois en Dieu? Du genre, si on fait du mal à quelqu'un sans en assumer la responsabilité, il le sait? Parce que si c'est vrai, on est coincés, non?

Sean : Tu essaies de dire quoi, Matt?

Matt : Qu'on peut se mentir à soi-même, à ses amis, à sa famille. Mais on ne peut pas mentir à Dieu. Alors, la seule chose à faire est d'avouer. Non?

Sean : Comment l'as-tu appris? Quand tu nous as vus ensemble en ouvrant la porte?

Matt : J'ai vu quoi?

Sean : Arrête de jouer, Matt. Je te le dis d'homme à homme. Oui, j'ai une liaison. Je vais y mettre fin. J'avais besoin de quelque chose et elle me l'a donné.

Matt : Comment as-tu pu tromper maman? Ton père vous a laissés pour une autre femme. Tu me l'as dit. Tu me répètes ça depuis que je suis tout gosse, et à quel point ça t'a fait mal.

Sean : Je ne suis pas mon père. Non ! Ecoute-moi. Rien ne changera dans ta vie.

Matt : Tu as trompé maman? Je ne te reconnais pas.

Sean : Je ne la reverrai pas. Tu comptes plus pour moi. Cette famille compte plus pour moi. On ne dira rien à ta mère et tout ça disparaîtra. Je te le promets. Je te le promets.

Scène 12 : Maison de Merrill, chambre a coucher

Merrill : Bonjour. Je regardais le nez que t'a fait Christian. Franchement, j'aurais fait mieux.

Kimber : Oh, bon sang ! On a couchés ensemble ?

Merrill : Tu ne te souviens pas? …….  Non, on n’a pas couchés ensembles, on dormi ensemble. Il c’est rien passé, Tu as ronflé. Tu étais vraiment soûle.

Kimber : Où sont mes vêtements? Je veux y aller.

Merrill : Où ça ?

Kimber : Chez Christian, voir s'il me pardonne.

Merrill : Te pardonner ? Allez. Recouche-toi.

Kimber : Merci pour hier soir, Merrill. Mais ne t'y trompe pas, il n'y a rien entre nous. Tu n'es pas mon type.

Merrill : Comment ça, pas ton type? Je gagne plus que Christian. Je suis plus connu. Voyons les choses en face. Tu sais que Christian finira par te quitter quand ton cul, inévitablement, continuera à tomber. Pas moi.

Kimber : Tu ne me connais même pas. Enfonce-toi ça dans ta tête crépue, d'accord? Tu ne me plais pas.

Merrill : Tu n'aimes pas ma coiffure? Bon. Elle est ridicule. J'en changerai pour toi.

Kimber : Perd pas ton temps, t’est trop moche …………… Désolée.

Merrill : Il ne te reprendra pas. Vous faites un beau couple, mais tu n'es pas celle qu'il veut. Tu ne l'as jamais été.

Kimber : Il m'aime. Je le sais.

Merrill : Il t'a échangée contre une voiture. Tu appelles ça de l'amour ?

Scène 13 : Clinique

Linda : C'est encore Megan O'Hara, Sean. Sur la deux.

Sean : Je vais en consultation. Prends le message.

Scène 14 : Maison de Sean, cuisine

Jude : Tu ne m'as pas rappelé cette semaine. Pourquoi?

Julia : J'avais du travail.

Jude : Je veux parler, pas travailler.

Julia : Non, Jude. C'est moi qui parle. Toi, tu écoutes. Tu es un menteur. Un menteur et un imposteur.

Jude : C'est pour ça que tu m'as appelé aujourd'hui? Parce que tu as appris.

Julia : Oui. J'ai appris.

Jude : Je voulais te le dire. A toi, je voulais. Mais je ne savais pas comment.

Julia : Alors dis-le. Dis-moi en face ce que tu es.

Jude : D'accord. Je ne suis pas vraiment anglais. Je ne viens pas de Londres, mais du New Hampshire. J'ai pris l'accent pour faire décoller les affaires en venant ici l'année dernière.

Julia : Tu viens du New Hampshire.

Jude : Tu sais comme les femmes aiment le côté étranger, sophistiqué, tout ça.

Julia : Continue.

Jude : Je t'ai tout dit. Tu me détestes?

Julia : C'est moi que je déteste.

Jude : Pourquoi?

Julia : Je me sentais si seule que je me suis fait avoir par un arnaqueur doublé d'un gigolo. Je n'étais même pas une amie pour toi, juste un chèque de plus.

Jude : Attends. Qu'est-ce que tu dis?

Julia : Jude, je suis au courant ! Je sais que les femmes te paient pour avoir un orgasme.

Jude : Qui t'a dit ça ? Suzanne? Tu crois cette salope plutôt que moi? Elle te déteste. Comment as-tu pu penser ça de moi? Que je me louerais à des femmes comme elle? Je suis entraîneur, Julia, pas prostitué. Puisque j'avoue, pourquoi ne pas tout se dire, d'accord? J'ai des sentiments pour toi. Je sais que ce n'est bien ni pour toi ni pour moi... mais je ne peux plus lutter.

Julia : Va-t'en, Jude. Je suis trop chère pour toi.

Jude : D'accord, j'ai pris un faux accent ! Mais n'essaie pas de... Ne me juge pas parce que j'essaie d'être meilleur, d'être différent. Tu ne fais pas la même chose? Tu étais femme au foyer. Maintenant tu fais des études de médecine et tu veux qu'on te voie autrement ! Et tu me refuses la même chance. Tu es à plaindre.

Scène 15 : Appartement de Sophia

Liz : Salut. Liz.

Femme 1 : On sait.

Sophia : Mes copines sont mal élevés. Entre. Ne t'occupe pas d'elles, Liz. Elles veulent que je profite de l'occasion et que je me fasse opérer.

Liz : Moi aussi. Si c'est ce que tu veux.

Sophia : Je ne comprends pas. Je croyais que toi aussi, tu étais perturbée.

Liz : Soyons réalistes, Sophia. C'est la solitude qui nous a rapprochées, pas la passion. En fait, tu aimes les hommes, et moi les femmes. Ce serait merveilleux de voir derrière les apparences. Je travaille pour un chirurgien esthétique. Je sais mieux que personne que cela n'arrive jamais, a part dans les contes de fée.

Sophia : Je suis déconcertée... il y avait tant d'atomes crochus entre nous. C'est rare.

Liz : Ca peut mener à une amitié. Je suis ici en amie, pour te dire qu'à mon avis, tu veux devenir une vraie femme, et tu devrais le faire. Les médecins ont du temps demain après-midi. Le rendez-vous est à toi si tu le veux.

Scène 16 : Appartement de Christian

Kimber : Salut, chéri. Tu vois? Je n'en t'en veux pas.

Christian : Pourquoi tu m'en voudrais?

Kimber : Je sais, Christian.

Christian : Tu sais quoi?

Kimber : Tu n'as plus besoin de mentir. Toute notre relation reposait sur une tromperie. Ne pourrait-on pas la terminer honnêtement? Je sais que tu m'as échangée contre la voiture. Merrill m'a tout dit.

Christian : Tu ne m'en veux pas?

Kimber : Pourquoi? Comment pourrais-je t'en vouloir ? La Lamborghini vaut bien 250 000 $, non? Ca veut dire que je vaux beaucoup. J'ai d'abord été un peu blessée. Mais après j'ai compris, merde. Tu ne te rangeras jamais. Pourquoi je le ferais? Ma carrière de mannequin démarre. C'est ce que je veux plus que tout. Plus que toi, même.

Christian : Je suis content que tu le comprennes. Une pause nous ferait peut-être du bien.

Kimber : Une pause... avec des bénéfices occasionnels.

Christian : Qu'est-ce que tu fais?

Kimber : Quand j'ai su combien valait la voiture, ça m'a excitée. C'est bizarre, non?

Christian : Il t'a touchée?

Kimber : Il a essayé. Ca ne t'excite pas, toi aussi, de pouvoir baiser de temps en temps ce que ton concurrent n'a pas pu toucher ? Je sais que tu aimes les jeux de rôles. J'ai apporté des jouets.

Christian : Quel genre de jouets? ………………. (Christian est allongé sur le lit, attaché) Tu ne peux pas les serrer plus? Où vas-tu?

Kimber : Chercher un autre jouet ………. (Elle sort un couteau)

Christian : C'est pour quoi faire? ………….

Kimber : Tu n'as aucun sentiment, hein? Tu n’aime personne, Christian …………  (Elle lui fait une entaille sur le ventre)

Christian : T’est folle

Kimber : Ca fait mal mon chou ?

Christian : Qu'est-ce que tu fais, espèce de folle?

Kimber : Je me prépare à jouer au docteur ………………… Tu écoutes de la musique en opérant, non?

Christian : Détache-moi. Je t'en prie. J'ai envie d'aller aux toilettes.

Kimber : C'est ton problème.

Christian : C'est toi. Qui a vandalisé ma voiture, mon bateau. C'est toi.

Kimber : Je me demande, Christian. Tu pourrais bien avoir des poignées d'amour. Je pourrais t'arranger ça. Si tu peux le faire, ça ne doit pas être bien dur. Tu sais ce que je vois, Christian? Je vois un connard qui a passé sa vie à faire du mal aux autres parce qu'il se déteste lui-même. Le reste du monde doit savoir quelle saloperie tu es (Elle pose le couteau et prend un tube de rouge a lèvres). D'abord, on va t'ouvrir un peu les yeux, pour que tu puisses voir autre chose que toi. Si tu te défends, je vais te défigurer. Je le jure ! Après les yeux, on va couper un peu le côté de la bouche, celui avec lequel tu n'arrêtes pas de dire des conneries. Attends. Si je poignardais ici, tu crois que tu saignerais, étant donné que tu n'as pas de coeur ?

Christian : Ne fais pas ça, Kimber. Tu iras en prison. Ta carrière sera finie.

Kimber : J'ai presque 30 ans. Elle est déjà finie.

Christian : Je regrette vraiment, sincèrement.

Kimber : Ah oui? Alors, pleure. Pleure ! Pleure, bon Dieu ! Je voulais tellement que cette relation fonctionne. J'ai tellement essayé. Pourquoi ne pouvais-tu pas m'aimer ?

Christian : Ce n'est pas toi. Je n'ai jamais aimé personne.

Kimber : Tu sais quoi? Je ne peux pas te tuer. Tu es déjà mort ………… Pour qu'on soit quittes, je garde la voiture.

Christian : Tu ne peux pas me laisser comme ça.

Kimber : Ca ira. Ta bonne vient le vendredi.

Scène 17 : Bloc opératoire

Linda : Désolée, Sean. Encore Megan O'Hara. Elle dit que c'est une urgence.

Sean : Je la rappellerai.

Linda : Elle est dans ton bureau

Scène 18 : Bureau de Sean

Megan : J'ai des métastases dans les ganglions lymphatiques. Je suis déjà en phase quatre. D'après mon cancérologue, l'implantation a affaibli mon système immunitaire. Le stress de la guérison a aidé les tumeurs à s'implanter. Personne n'aurait pu le prévoir. Ce n'est pas ta faute. Tu m'avais avertie des risques.

Sean : Il y a des moyens de combattre ça, Megan.

Megan : La chimio ne marchera pas. Il y a déjà du liquide dans les poumons.

Sean : On cherchera d'autres traitements. Le traitement par I.C.H., par exemple. Plus énergique que la chimio. Attaquant les cellules de l'intérieur...

Megan : Je n'ai pas besoin d'un autre médecin. J'ai besoin de toi. Mais c'est impossible, hein? Tu es marié. Tu as des enfants, une carrière. Tu as tout à y perdre. Désolée. Ce n'est pas ton problème.

Sean : Tu as raison. J'ai tout à y perdre. Ca ne m'a pas arrêté et ça ne m'arrêtera pas maintenant. Je suis là.

Scène 19 : Bloc opératoire, opération de Sophia

Sophia : J'ai peur, Liz. Tiens-moi la main pendant l'intervention, comme hier soir.

Liz : Sophia, tu as plus besoin d'affection qu'aucune fille avec qui je sois sortie. Bien sûr que je vais le faire.

Sean : Avant de commencer à opérer, j'ai besoin d'être absolument sûr : êtes-vous prête, cette fois? Il ne repoussera pas.

Sophia : Oui.

Sean : Bon. Allons-y.

Sophia : Un jour, on trouvera la personne qui nous aimera pour ce qu'on est. Les filles ont le droit de rêver, non?

Liz : Tu vas compter à reculons à partir de 10.

Sophia : Dix, neuf, huit...

Sean : On la prépare.

Scène 20 : Maison de Merrill, il ouvre la porte, Kimber est derrière, elle entre.

Scène 21 : Clinique, Chambre de repos de Cara, Matt lui tient la main

Scène 22 : Bureau de Sean, il réfléchit en touchant son alliance

Scène 23 : Appartement de Christian, il est toujours allongé et attaché sur son lit

 

In a Hotel

Hostess: Dr. Troy In our center, we offer our customers a wide selection of personalized care

Christian: What a coincidence I was wondering if there were more personalized massage.

Hostess: I could also work on a particular area of your body, if that's what would make you happy.

Kimber: Are you there, darling. This place is wonderful, right?

Christian: Yes. I studied my options.

Kimber: I'm busy. I booked a double massage hot stone. It must be the name of''Troy.''

Christian: Double, you mean to us?

Kimber: We have been together for three months, honey. I thought you'd be with me. I have another surprise for you.

Christian: What's that?

Kimber: A waxing your initials.

Christian: K.T. ? Dearest Christian spelled with a''C'', not with a''K''.

Kimber: Really? Thee on it with a "C"

Merrill: So your half. I did not know that Christian was so good. Merrill Bobolit surgeon. Delighted.

Kimber: Kimber Henry. Hello.

Christian: A sort of pussy. You came back to remove hair?

Merrill: Who told you?

Kimber: I will try to arrange my''K'', okay?

Christian: Yes, it ca

Merrill: Well! I bet it tastes like apple turnover. I hate seeing beautiful people, and love.

Christian: Stop. If it was not the coup of the century, I would have jettisoned long ago. She is too stupid to realize it.

Merril: A good shot and not smart? It is the woman of my dreams.

Christian: It should be mine, she's beautiful, she is mad at me, she has everything a guy dream. Level body is flawless, but when you lift the hood, we are disappointed with the cylinder.

Merrill: You'll drop it when?

Christian: You want to prick my girlfriend, Merrill?

Merrill: When there is a towel on a chair is that it is reserved. Arise! Damn. Well like I said, Kimber Henry would make a perfect mother for my children. With my A.D.N. longer his, it will be small blond Jews. Want to make an exchange?

Christian: Against what?

Merril: For Kimber. Do you remember Monica, right? You saw in me. I suits you the blow with her and her girlfriend. Two against one. Ca te va?

Christian: We play in a different category. You have nothing that interests me.

Merrill: What if. My car. Remember?

Christian: You trade in your Lamborghini Kimber cons? You're sick.

Merrill: Yeah, you're right. It will soon be back on the market. I drag. Sorry I wanted you to facilitate the rupture.

Christian: Honestly, you give me your car?

Merrill: You know me, Christian. When I like something, I sink. This is the plight of the rich and impatient.

Hostess: Excuse me. Dr. Troy, your friend asked me to check with you. It is a''C'', not''K''?

Christian: We should be able to arrange, Merril.

Clinical examination room

Sophia: It's just, you're sure?

Liz: I know. This machine is very bad. But you will see. 63 kg.

Sean: Are you sure?

Liz: To be a real woman, she must begin to lie about her weight. This is just to help you.

Sophia: I like it.

Sean: Sophia, you must sign this consent form.

Sophia: I've already signed one for my Adam's apple and before you do me the breasts.

Sean: The sexual transformation surgery carries a risk of infection. The risk of bleeding is 15%, and ...

Sophia: I could die?

Sean: Yes. Legally, I must sign a specific form.

Sophia: Okay. It works.

Liz: You really need to change sex, Sophia? You can not keep the breasts and accessories and you just know that the emotional and spiritual, you are more woman than most?

Sophia: This compromise meets many transsexuals, but I want to feel complete. Frankly, Liz, I'm more concerned to take my ass to turn penis into a vagina.

Sean: It is normal to take a few pounds before your operation down, Sophia. Is the suppression of estrogen. There is no reason to worry.

Liz: When you're in my place, you can worry.

Sophia: What place, Liz?

Liz: Forty years. Only ugly.

Sean: A new single, Liz? What luck.

Liz: Run the bars and walk them sent to me, it's not luck.

Sean: I plan to make staff discounts for Botox treatments. Not that thou hast need, Liz.

Sophia: You're right, Dr. McNamara, she did not need. Look at me. You make a beautiful canvas. There just needs a little paint. A bit of concealer, two shades of foundation, and guess what? You'll have plenty of pretty lesbian 25 years.

Liz: You know something about makeup.

Sophia: I had a lot to hide. At all levels. Home tonight? Bring the wine and you will see: no need for scalpel back in time.

In Hospital.

Matt: Ready to do your homework? Let's see ... Let's start with the calculation. No, I agree. razor too. French? Yes, of course. Go to the French ...

In Clinic, in the office of Sean

Matt: Cara has ...

Sean: I'm with a patient, Matt. We must strike.

Matt: It's Cara. She moved.

Sean: Moved?

Matt: fingers.

Sean is a good sign. I finished my exam, we'll talk later, Shit.

Megan: You did nothing out of place, Sean. I needed a review. You examine me.

Sean: It was not that much.

Megan: We can not continue like this.

Sean: I agree.

Megan: I meant here.

Apartment Christian

Christian: Part One.

Merril: Approach

Christian: Hi, darling!

Kimber: You did not tell me that you bring the world.

Christian: Sorry, my heart. You remember Merrill?

Kimber: Hi.

Merrill: Good evening.

Kimber: What are you doing?

Christian: Tonight, we watch a game on cable. This is the dress I hate?

Kimber: You never said you hated her.

Christian: It enlarges you. Why did you bet?

Kimber: We should not go to the Conga Room, tonight?

Christian: Sorry. I completely forgot. I invited some friends to watch the match. It does not tempt you. I can not find the string. See if you get it. I'm going to change.

Merril: Unbelievable, the way he talks to you.

Kimber: He probably had a hard day.

Merril: If my girlfriend is beautiful this kind of dress, no matter my day, I'm happy. And I do not cancel a dinner. Sorry. I do not help. If you want to talk, you would call a friend.

Kimber: I do not have many friends here.

Merrill: Do not be sad. I told him:''It's the most beautiful woman in the world. She is not beautiful, she is sublime.

Kimber: You really think so? Because I'm not 100% natural.

Merrill: I do not want you take it badly, but keep my card.

Kimber: You advise me to another operation?

Merrill: No. You will have someone to call if he behaves like an idiot. And if you need to tell you ...

Christian: Good. You watch the game?

Kimber: No. I'll go get some air.

Christian: Great. So?

Merril: Part one complete.

Apartment Sophia

Liz: I'm what?

Sophia: More Women. Well, look.

Liz: I look like an owl.

Sophia: Sorry. There is no special lipstick''manly''Goudou.

Liz: I could look a little more?

Sophia: Okay. But I must say I am a little disappointed.

Liz: That I refused to look like a clown?

Sophia: You, better than anyone, should know that the facade is nothing.

Liz: Why do you want a sex change?

Sophia: Because my facade hides me. I'm not trying to be a beautiful woman. I do not take me for Salma Hayek. I just want to get rid of my maximum appearance of man, in order to reflect what I am: a woman. You've always been a lesbian, Liz?

Liz: Once, in college, I slept with a man. With long hair and when I closed my eyes and I felt them on my face, I thought it was Joni Mitchell. And you? You are gay?

Sophia: Today.

Liz: And tomorrow?

Sophia: Straight. After the operation.

Liz: You're an enigma hidden in a riddle.

Sophia: You're beautiful.

Liz: Really?

Sophia: Sorry. That eyebrow shaping? This hurts, I know.

Liz: No, that's not it. But I'm so sad.

Sophia: Why?

Liz: I want someone to love. And I want someone who loves me. Now, I go to bars and ... When I was younger, I was watching, you know? Now I'm invisible. As if the whole culture focused on people 25 years ... and I no longer have them.

Sophia: I know how you feel. I too am alone. I feel the same, it may be too late for me. I found it hard to be men when I was a man. Not muscular enough. I was effeminate boys hate it today. Now I want to be a woman who, realistically, still looks like a man. And I wonder ... who wants me now? Who will see beyond ... makeup and surgery, the being that is in me? Shit. This mascara is not waterproof.

Liz: This is the worst girls' night of my life.

Sophia: Me too.

Liz: But in a sense, this is the best. I see the being who is in you, Sophia. Right now, I see you.

Sophia: I also see you, Liz. (They kiss)

Gym

Jude: Eight, nine ... Go. The last.

Julia: I can not.

Jude: You must.

Julia: All the women with whom you work need as much help as I am?

Jude: Are you kidding? I wish they all train as much as you. Well, we have not finished yet. This way. On the back. Raise your legs.

Julia: What do we do now?

Jude: You trust me?

Suzanne: Julia. What a surprise.

Julia: Suzanne! Hello.

Suzanne: You work hard today, Jude.

Julia: You know?

Jude: Yes, I brought a friend of Suzanne few months ago. We almost finished. Five minutes of cardio. A fruit juice?

Julia: Sure.

Jude: I invite you.

Suzanne: Jude you cost? You pays retail? Finally, he seems to argue.

Julia: Yes. It makes me work hard.

Suzanne: Wow. You do not really know, huh?

Julia: Know what?

Suzanne: It's not really coach. That's how he meets his real clients. To kiss, darling. Do not be shocked. Enjoy it.

Julia: You've paid for sex with you?

Suzanne: No, not me, because I have principles. But many women in my cardio class, yes, and gym room with Jude, it seems they remembered.

Julia: That's not true. Jude is a student ...

Suzanne: How do you think he pays for these clothes? And this apartment? Not working at McDonalds, sweetie.

Operating room

Liz: It's going?

Sophia: Yes

Liz: Look, I do not know what you'll think of it, whereas in five minutes your scrotum will be transformed into the labia majora. But last night ...

Sophia: It was fantastic.

Liz: For you too?

Sophia: I keep thinking about it.

Liz: Me either. He had long since I had not felt ...

Sophia: In phase?

Liz: Yes.

Christian: Can you imagine what it would want to get rid of your penis, the node of power? Do you realize?

Sean: Actually, I admire his conviction. Please take ...

Christian: The balls?

Sean: What's happening?

Liz: She will not have surgery.

Sean: What? Why Sophia?

Sophia: Sorry, Dr. McNamara, but I have a crisis of identity and sexual preference. I am disturbed.

Christian: What happened?

Sophia: Last night I had an intimate relationship with someone. And today, I can not do that. I do not know where I am.

Sean: Sorry, me either. I'm with Liz last night

Linda: I'll go play golf.

Sean: Megan is Sean. My afternoon has just been released.

In a hotel room

Megan: You're a doctor. You have to respond.

Sean: Once in my life, I'll do what I want, not what I do.

In a restaurant

Kimber: Who is it?

Christian: The office. Damn! Hello? Yes, okay. I'll be there. I operate this evening, I forgot.

Kimber: Tonight? Nobody else care?

Christian: I will forgive, I promise.

Kimber: That's what you should do tonight. Hello. That's me.

Merril: Kimber? You're kidding. He said he had an operation?

Kimber: He does not even let me money to take a taxi.

Merrill: Sorry to say this, but no plastic surgeon operates after 18 hours on weekdays. It's a diversion.

Kimber: Do you think he sees someone else?

Merrill: I got a call during dinner. All doctors have. It's very ugly. But I stopped since I discovered the Kabale gonna go. It is better to learn now.

In the restaurant car park, Christian gets the Lamborghini of Merril

Christian: Merril.

Merril: Part two, seduction, complete. It throws up a bottle of Veuve Clicquot in the toilet.

Christian: We'll go to hell every second, you know.

Merrill: So it's not tonight. She returns. I leave you.

Sean House, Room

Sean: Jules?

Matt: Where have you been?

Sean: late trading. Good day, Matt?

Matt: crap.

Sean: You want to talk?

Matt: I called the office but was told that you were gone. You have not answered on your mobile.

Sean: I'm here now. What are you thinking?

Matt: Why you did not give religious education to Annie and me?

Sean: Your mother and I thought it was up to you when you were ready.

Matt: Do you believe in God? The genre, if you hurt someone without assumption of responsibility, he knows? Because if it's true, we're stuck, right?

Sean: You're trying to say what, Matt?

Matt: That you can lie to yourself, friends, family. But we can not lie to God. So the only thing to do is confess. No?

Sean: How did you learn? When you saw us together open the door?

Matt: I saw what?

Sean: Stop playing Matt. I tell you man to man. Yes, I have a link. I'll stop. I needed something and she gave it to me.

Matt: How could you deceive mom? Your father left you for another woman. You've told me. You make me repeat that since I was a kid, and how much it hurt you.

Sean: I am not my father. No! Listen to me. Nothing will change in your life.

Matt: You're wrong mom? I do not recognize you.

Sean: I do not see her again. You mean more to me. This family is more important to me. No one will say anything to your mother and all that will disappear. I promise. I promise.

 Merrill House, Room

Merril: Hello. I looked at the nose that made you Christian. Frankly, I would have done better.

Kimber: Oh, damn! Were sleeping together?

Merrill: Do not you remember? No, we did not lie together, we slept together. There is no past, You snored. You were really drunk.

Kimber: Where are my clothes? I want to go.

Merrill: Where?

Kimber: At Christian, see if he forgives me.

Merrill: Do you forgive? Go. Lie down again.

Kimber: Thanks for last night, Merril. But make no mistake, there's nothing between us. You're not my type.

Merrill: What do you mean not your type? I earn more than Christian. I'm more experienced. Let's face it. You know that Christian will eventually leave you when your ass, inevitably, continue to fall. Not me.

Kimber: You do not even know me. Rams Get it in your curly head, okay? You do not like it.

Merrill: You do not like my hairstyle? Good. It is ridiculous. I change it for you.

Kimber: not waste your time, thee too ugly, sorry.

Merrill: It does not take you back. You make a beautiful couple, but you're not the one he wants. You've never been.

Kimber: He loves me. I know.

Merrill: He brought you exchanged against a car. You call this love?

At the Clinic

Linda: It's still Megan O'Hara, Sean. On both.

Sean: I'm going consultation. Take the message.

Sean House, kitchen

Jude: You have not recalled this week. Why?

Julia: I work.

Jude: I mean, not working.

Julia: No, Jude. It is I who speaks. You, you listen. You're a liar. A liar and an impostor.

Jude: Is that why you called me today? Because you have learned.

Julia: Yes. I learned.

Jude: I wanted to tell you. To you, I wanted. But I did not know how.

Julia: So tell him. Tell me what you are facing.

Jude: Okay. I'm not really English. I'm not from London, but New Hampshire. I took the focus off the business to coming here last year.

Julia: You're from New Hampshire.

Jude: You know how women love foreign side, sophisticated and all that.

Julia: Bly.

Jude: I told you everything. You hate me?

Julia: It's me that I hate.

Jude: Why?

Julia: I felt so alone that I got screwed by a scam artist coupled with a gigolo. I was not even a friend for you, just a check for more.

Jude: Wait. What do you say?

Julia: Jude, I know! I know that women pay you to have an orgasm.

Jude: Who told you that? Suzanne? You think this bitch not me? She hates you. How could you think that about me? What I would praise to women like her? I coach, Julia, not a prostitute. Since I own, why not say, okay? I feel for you. I know it is good neither for you nor for me ... but I can not fight.

Julia: Go away, Jude. I'm too expensive for you.

Jude: Okay, I made a fake accent! But Do not ... Do not judge me because I try to be better, to be different. You do not do the same thing? You were housewife. Now you do medical school and you want us to see you differently! And you deny the same chance. You're to be pitied.

Apartment Sophia

Liz: Hi. Liz.

Woman 1: We know.

Sophia: My friends are ill. Between. Do not bother them, Liz. They want me to take this opportunity and I do operate.

Liz: Me too. If that's what you want.

Sophia: I do not understand. I thought you too were disturbed.

Liz: Let's be realistic, Sophia. It's the loneliness that we close, not passion. In fact, you love men, women and me. It would be wonderful to see behind the appearances. I work for a plastic surgeon. I know better than anyone that it never happens, except in fairy tales.

Sophia: I'm confused ... there were so many missing links between us. This is rare.

Liz: It can lead to friendship. I am here as a friend to tell you that I think you want to become a real woman, and you should. Doctors have time tomorrow afternoon. The appointment is yours if you want.

Apartment Christian

Kimber: Hi, honey. You see? I do not blame you.

Christian: Why do you want me?

Kimber: I know, Christian.

Christian: You know what?

Kimber: You do not need to lie. Our whole relationship was based on deception. Could not we finish it honestly? I know you traded me against the car. Merrill told me everything.

Christian: You're not angry with me?

Kimber: Why? How can I blame you? The Lamborghini worth $ 250,000, right? It means I'm worth a lot. First I was a little hurt. But then I realized, shit. You do not stow. Why would I? My modeling career started. That's what I want more than anything. More than you even.

Christian: I'm glad you understand. Pause might do us good.

Kimber: A break ... with occasional profits.

Christian: What are you doing?

Kimber: When I heard how the car was worth, I was excited. It's weird, right?

Christian: He touched you?

Kimber: He tried. It does not get excited, you too can kiss from time to time what your competitor could not touch? I know you like role playing. I brought some toys.

Christian: What kind of toys? You can not tighten them more? Where are you going?

Kimber: Find another toy.

Christian: What is it for?

Kimber: You have no sense, huh? You do not love anyone, Christian

Christian: thee mad

Kimber: It hurts honey?

Christian: What are you doing, kind of crazy?

Kimber: I'm getting ready to play doctor. You listen to music, working, right?

Christian: Untie me. I beg you. I want to go to the bathroom.

Kimber: That's your problem.

Christian: It's you. Who vandalized my car, my boat. It's you.

Kimber: I wonder, Christian. You could easily have love handles. I could arrange that. If you can do it, it should not be very hard. You know what I see, Christian? I see an asshole who has spent his life doing harm to others because he hates himself. The rest of the world must know what you're crap. First, we will open your eyes a little, so you can see something else than you. If you defend yourself, I'll disfigure. I swear! After the eyes, they will cut a little to the side of the mouth, one with which you do not stop to say shit. Wait. If I stabbed here, you think you're bleeding, since you have no heart?

Christian: Do not do that, Kimber. You'll go to jail. Your career is over.

Kimber: I'm almost 30 years. It is already over.

Christian: I'm really sorry, sincerely.

Kimber: Oh yeah? Then cry. Weep! Cry, God! I so wanted this relationship to work. I tried so hard. Why could not you love me?

Christian: It's not you. I've never loved anyone.

Kimber: You know what? I can not kill you. You're already dead, For us to be quits, I keep the car.

Christian: You can not leave me like this.

Kimber: It's okay. Your maid comes Friday.

Operating room

Linda: Sorry, Sean. Still Megan O'Hara. She says it's an emergency.

Sean: I remember.

Linda: It is in your office

Office of Sean

Megan: I have metastases in lymph nodes. I'm already in stage four. According to my oncologist, implementation has weakened my immune system. The stress of healing has helped to locate tumors. Nobody could have anticipated. It's not your fault. You had warned of the risks.

Sean: There are ways to combat it, Megan.

Megan: The chemo will not work. There has been fluid in the lungs.

Sean: We will seek other treatments. I.C.H. treatment, for example. More energetic than the chemo. Attacker cells from the inside ...

Megan: I do not need another doctor. I need you. But it is impossible? You're married. You have children, a career. You have everything to lose. Sorry. It's not your problem.
Sean: You're right. I have everything to lose. It does not stop me and it does not stop me now. I'm here.

Operating room, operation Sophia

Sophia: I'm afraid, Liz. Hold my hand during the operation, like last night.

Liz: Sophia, you need more affection that no girl I'm out. Of course I will.

Sean: Before starting to operate, I need to be absolutely sure, are you ready this time? It will not grow.

Sophia: Yes.

Sean: Okay. Let's go.

Sophia: One day they find the person who will love us for who we are. Girls have the right to dream, right?

Liz: You're going to count backwards from 10.

Sophia: Ten, nine, eight ...

Sean: This is prepared.

Kikavu ?

Au total, 24 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Blue24 
07.04.2019 vers 23h

wolfgirl88 
12.06.2018 vers 13h

Siobhan62 
19.10.2017 vers 21h

kazmaone 
24.09.2017 vers 00h

Ali3nBrain 
14.05.2017 vers 13h

jonathan68 
16.12.2016 vers 12h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Julian McMahon interviewé par Télé Loisirs

Julian McMahon interviewé par Télé Loisirs
Julian McMahon a été interviewé par Télé Loisirs.  Il s'exprime sur la série Marvel's Runaways dans...

Dylan Walsh | Whiskey Cavalier bientôt sur TF1

Dylan Walsh | Whiskey Cavalier bientôt sur TF1
L'acteur Dylan Walsh est dans la série Whiskey Cavalier, qui sera diffusée sur TF1 à partir du 29...

Julian McMahon dans la série F.B.I.

Julian McMahon dans la série F.B.I.
Julian McMahon apparaît dans la série F.B.I. créée par Craig Turk & Dick Wolf. Il apparaît en effet...

Design Nip Tuck

Design Nip Tuck
Un tout nouveau design signé Spyfafa et placé sous le soleil de Miami est en ligne ! Merci pour sa...

Julian McMahon | Swinging Safari sortira en Amérique

Julian McMahon | Swinging Safari sortira en Amérique
Le film australien Swinging Safari réalisé par Stephan Elliott est sorti il y a un peu plus d'un an,...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Locksley, Aujourd'hui à 13:27

Qui sont-ils ? Réponse sur la page du jeu et dans la news de l'Accueil ! Bonne journée à tous !

Flora12, Aujourd'hui à 15:24

Nouveau sondage sur le quartier Sanctuary, venez nombreux !

cinto, Aujourd'hui à 18:49

Un nouveau titre pour Ma sorcière bien aimée? N'hésites pas à voir le sondage , à voter et à commenter. Merci pour votre passage.

cinto, Aujourd'hui à 18:51

Vous voulez poser une question à Henry? RDV au sondage chez The Tudors et Régalez-vous à commenter. Merci à tous.

CastleBeck, Aujourd'hui à 22:21

Un nouveau concours d'écriture vous attend sur le quartier Castle. Merci

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site