VOTE | 51 fans

#108 : Confession d'un homme seul

Titre VO : Cara Fitzgerald
Scénariste : Ryan Murphy
Réalisateur : Jamie Babbit
1ère diffusion américaine : 16 Septembre 2003
1ère diffusion française : 20 Octobre 2004
Casting : Keri Lynn Pratt (Cara Fitzgerald), Andrew Leeds (Henry), Alyson Reed (Kate Fitzgerald), Katy Selverstone (Devon Greco), Julie Warner (Megan O'Hara), Jamie McShane (Père Michael Shannon), Kelsey Lynn Batelaan (Annie McNamara).


Après avoir fumé de la marijuana avec son ami Henry, Matt se retrouve au volant d'une voiture et provoque un accident en renversant une jeune fille, Cara Fitzgerald. Seulement, ils croient tous les deux qu'ils s'agissait d'un animal. Mais lorsqu'il découvre qu'il a en fait renversé une jeune femme, Matt se rend à l'hôpital pour la voir.
Se sentant coupable, mais refusant d'en parler de peur d'être condamné pour fuite, Matt convainc son père d'opérer la jeune fille, seulement sa mère très religieuse, refuse une quelconque opération. Sean parvient tout de même à la faire changer d'avis.
A la clinique, Christian reçoit un nouveau client qui lui demande de lui ôter la marque de naissance qu'il a sur son sexe avant qu'il parte en lune de miel. Mais en réalité, cet homme est un religieux qui a violé des jeunes garçons

Popularité


3.67 - 3 votes

Titre VO
Cara Fitzgerald

Titre VF
Confession d'un homme seul

Vidéos

Promo 108

Promo 108

  

Christian / Sean confession

Christian / Sean confession

  

Plus de détails

En dessous des gradins du terrain de football du lycée, Matt et son ami Henry sont en train fumer des joints et parlent de religion.
Puis, la scène se coupe et on les retrouvent dans une voiture, avec Matt au volant. Ils se disputent à propos de la musique sui passe à la radio et n'arrêtent pas de changer des stations. Alors que Matt change de station de radio à nouveau, il ne voit pas la jeune fille qui se trouve sur la route et il la heurte!
Matt et Henry s'arrêtent en vitesse et regardent autour d'eux pour voir ce qu'ils ont heurtés, mais rien ...
Ils pensent que ça devait être un oiseau. Alors qu'ils repartent, gros plan sur Cara, la jeune femme qu'ils ont heurtés, qui se trouve, inconsciente, sur le bas-côté.

Le jour suivant, lors du petit déjeuner, Sean lie à toute la famille un article sur l'accident d'une jeune fille et sur la fuite de ses agresseurs. Matt est complètement boulversé et affolé.

A la clinique, Christian et Grace sont en consultation avec une nouvelle patiente, Devon Greco. Après qu'elle leur ait expliqué qu'elle voulait se faire refaire le nez car il ressemblait trait pour trait à celui de son père qui l'avait violée alors qu'elle n'était qu'une petite fille, Christian lui suggère plutôt de voir un psychiatre afin qu'elle puisse régler son problème.

Sean exmaine les cicatrices de Mike Shane après son opération, mais le patient insiste pour que ce soit Christian qui vienne l'examiner. Mike dit à Christian qu'il aurait besoin que les cicatrices soient effacées avant sa lune de miel, alors Christian lui donne une pommade à mettre.

Matt va rendre visite à Cara à l'hopital où il rencontre la mère de la jeune femme, Kate. Elle lui dit que leur famille est très religieuse et qu'ils ne veulent pas que Cara soit soignée avec des médicaments ou bien des opérations. Elle pense que Dieu la guérira.

Matt demande alors à son père s'il accepterait d'opérer Cara (sans lui dire qu'il est responsable de son accident). Sean rend donc visite à Cara. Après que Sean est examiné Cara, il convainc sa mère de le laisse l'opérer sinon elle risquerait d'être aveugle. Un peu plus tard, Sean et Christian opèrent Cara.

Sean et Grace sont ensuite en consultation avec Megan O'Hara qui veut finalement se faire refaire la poitrine. Grace découvre qu'ils sont amants et elle décide de faire part de ses observations à Christian. Puis, Sean, qui vient d'apprendre par Christian les observations que Grace avait faite, va la trouver et il lui hurle dessus, ce qui entraîne la révélation de tas de secrets! Christian apprend que Sean à draguer Grace avant de l'engager et Sean apprend que Grace et Christian ont couchés ensemble!

Christian rentre chez lui et allume la télévision où il découvre que Mike Shane en en réalité le Père Michael Shannon, un religieux qui est mêlé à une affaire de viols et harcèlements sur des petits garçons!
Le jour suivant, Sean et Christian se disputent à propos de cette affaire et ils se mettent d'accord pour le dénoncer anonymement.

Christian rend visite à Devon et s'excuse pour avoir été dur le jour le la consultation. Matt s'excuse auprès de Cara alors qu'elle se trouve toujours dans le comas. Sean rend visite à Megan après son intervention.

Christian se rend à l'église et se confronte à Michael pour le faire avouer. Après que Christian l'ai menacé et frappé, Michael accepte de se dénoncer et de tout avouer à la police. La police veint alors le chercher au moment où Sean débarque à l'église et voit Christian complètement anéanti.
Christian lui avoue que son père adoptif, Mr Troy, l'a violé lorsqu'il était petit!
écrit par Absinthe

Scène 1 : Lycée, sous les gradins du terrain de sport

Henry : Faut l’allumer

Matt : On fume ton shit mais je ne suis pas ton esclave.

Henry : C'est shabbat. Je n'ai pas le droit de faire du feu.

Matt : C'est ça. Ni d'inventer la poudre?

Henry : Des règles de conduite ont été édictées il y a des siècles par les hommes les plus sages du Sanhédrin. Alors un peu de respect et allume le bong, espèce de goy. Y’a des tas de truc qu’un juif n’a pas le droit de faire un jour du Shabbat. Conduire, porter, faire la cuisine...

Matt : Vous avez le droit de baiser ?

Henry : Ca dépend de l'interprétation de ''pas d'effort physique''.

Matt : Je comprends pas. Dieu t'en voudrait de craquer une allumette?

Henry : Dieu s'en fout. Mais pas moi. Ecoute, si je respecte ces règles, je serai heureux et je survivrai. C'est comme ça qu'on s'en sort depuis plus de 3 000 ans. Pour les Juifs, le plus important, c'est... de vivre de façon vertueuse.

Scène 2 : Voiture d’Henry, Matt conduit

Matt : Henry, ta voiture est géniale.

Henry : Je sais. Cadeau de Noël de mes parents.

Matt : Etre goy, ça a ses avantages.

Henry : Heureux que ça te plaise parce qu'à l'épicerie, c'est toi qui actionneras la machine à boissons. Putain, je kiffe. Je kiffe ce satané hip-hop.

Matt : Ca te plaît juste parce que t'es défoncé.

Henry : Connard.

Matt : Arrête.

Henry : Fais pas chié

Matt : M’enmerde pas. Respect mec

Henry : J’adore ce morceau

Ils heurtent une fille de plein fouet. Ils sortent, font le tour de la voiture, et ne trouvent rien

Matt : y’a rien, on a du heurter un oiseau. Aller on se casse.

La jeune fille est inerte sur le bas coté dans des hautes herbes

Générique

Scène 3 : Maison de Sean, dans la cuisine.

Matt : Tu fais du pain perdu au lieu de réchauffer du surgelé. On fête quelque chose?

Julia : Je me sentais d'humeur généreuse.

Annie : J’ajoute du rouge ?

Matt : Oui, ce sera très joli

Sean : C'est terrible.

Julia : Une autre guerre a éclaté cette nuit?

Sean : Une fille s'est fait renverser par un chauffard. Tout près de ton école, Matt.

Matt : Vraiment? Qu'est-ce qu'ils disent?

Sean : ''La victime, Cara Fitzgerald, une lycéenne de 16 ans, ''a été retrouvée à l'agonie dans un fossé derrière le lycée ''par un S.D.F. non identifié.''

Julia : Qui oserait renverser quelqu'un et quitter les lieux du crime? Matt, du pain perdu?

Matt : Oui.

Scène 4 : Bureau de Christian

Christian : Mlle Greco, dites-moi ce que vous n’aimez pas chez vous ?

Mlle Greco : Mon nez.

Christian : Trop grand, trop petit?

Mlle Greco : Trop semblable à celui de mon père.

Dr Santiago : Mlle Greco, sans vouloir vous vexer, il est très bien.

Christian : Il est plus que bien, Dr Santiago. Il est parfait. Tous les grands mannequins ont un nez aquilin : Linda Evangelista, Christy Turlington.

Mlle Greco : Oui, mais le père Christy Turlington ne l'a sans doute pas violée …. Ce n'est pas grave. Quand je n'en avais pas envie, il me donnait de l'argent pour que je m'achète des Barbie. Je pensais que c'était de l'amour.

Dr Santiago : Vous avez dénoncé votre père?

Mlle Greco : A 14 ans. Ma petite soeur Janice occupait la chambre à côté de la mienne. Elle avait sept ans, à l'époque. Je l'entendais lui chuchoter des trucs. J'ai appelé les flics ce soir-là. On a été placées en famille d'accueil.

Christian : Vous êtes suivie, en ce moment?

Mlle Greco : Qu'est-ce que ça peut vous faire?

Christian : Vous avez l'air très en colère. Vous n'avez pas l'air d'en avoir fait votre deuil.

Mlle Greco : J'ai passé 12 ans sur le divan d'un psy. J'en ai ras-le-bol. Quand je me regarde dans le miroir, je vois ce type qui m'observe. Je veux qu'on l'efface de mon visage.

Christian : Je vais vous recommander un confrère, le Dr Martin Hargrove.

Mlle Greco : Attendez. Vous me rembarrez? Pourquoi?

Christian : Vos attentes ne sont pas réalistes. Et une fois que vous aurez changé de nez? Vous modifierez votre mâchoire?

Mlle Greco : Qui êtes-vous pour m'imposer la guérison idéale? Comment osez-vous me juger ? Vous ne savez pas ce que c'est de se faire pénétrer de force par un pénis pendant des années.

Christian : Excusez-moi. Je vais être en retard au bloc. Le Dr Santiago vous raccompagnera, Mlle Greco.

Scène 5 : Salle d’examen

Sean : Bonjour, M. Shane. Vous cicatrisez bien?

M. Shane : Le Dr Troy m'a dit de ne pas retirer le bandage, donc je ne sais pas. Pardon, vous êtes?

Sean : Le Dr McNamara, l'associé du Dr Troy.

M. Shane : Je préfère que ce soit lui qui me suive, si ça ne vous gêne pas. C'est un peu gênant pour moi.

Sean : Désolé. Il est sur une opération plus longue que prévue. Il m'a demandé de venir vous voir. Vous vous êtes fait enlever une tache de naissance?

M. Shane : Affreuse et violette, de la forme d'une amibe. Sur le testicule. Ma fiancée ne la supportait pas.

Sean : Très bien. Voyons un peu. Désolé. J'ai pris en poil pubien.

M. Shane : Il y a une marque rose.

Sean : C'est normal. Le laser a fait une croûte qui est déjà tombée. C'est signe que vous cicatrisez bien. La légère pigmentation qui reste...

M. Shane : Ca devait guérir en deux semaines.

Sean : Vous avez un délai?

M. Shane : La lune de miel. C'est pour ça que j'ai payé 5 000 dollars. Il reste une marque. Je veux voir le Dr Troy ………………. Je ne veux pas être enquiquinant, Dr Troy, mais c'est un peu traumatisant. Je veux ne confier mon pénis qu'à vous.

Christian : Mike, vous êtes le premier homme à me dire ça. Très joli. Un peu rose mais ça devrait s'estomper dans quelques semaines.

M. Shane : Vous m'aviez promis. Ca devait partir en deux semaines. Ma lune de miel, vous vous rappelez? Elle déteste me sucer.

Christian : Vous allez épouser cette conne?

M. Shane : Oui, mais ne le dites pas à ma petite amie. Qu'est-ce que c'est?

Christian : Un décolorant. A appliquer deux fois par jour. Ca devrait venir à bout de la rougeur qui reste.

M. Shane : D'ici la lune de miel, on ne verra plus la cicatrice.

Christian : Sinon, on vous rembourse.

Scène 6 : Lycée, sur les gradins du terrain de sport.

Matt : ''Fieldencrantz. ''Fields.'' La voici. ''Fitzgerald, Cara. ''Membre fondateur du club de prière chrétien.'' D'après le journal, il n'y a pas de témoins.

Henry : Dieu nous a vus.

Matt : Qui puisse nous identifier, je veux dire ………… ; Il faut aller à l'hôpital découvrir ce qu'elle sait.

Scène 7 : Bureau de Sean

Sean : Vous devriez palper l'implant d'huile de soja. Plus léger que la solution saline.

Megan : C'est exactement ce que je veux, quelque chose de plus léger.

Sean : Qu'est-ce qu'on fait, maintenant?

Megan : J'ai quelques idées.

Ils s’embrassent

Sean : Ce que tu sens bon.

Megan : Je ne pense qu'à toi.

Sean : C'est vrai?

Megan : Oui. Je veux les implants.

Sean : On est seuls. Inutile de faire semblant.

Megan : Non, vraiment. J'ai décidé que je voulais les implants.

Scène 8 : Hopital, chambre de Cara

Mère de Cara : Qui êtes-vous?

Matt : Matt. Matt McNamara.

Mère de Cara : Je suis la mère de Cara, Kate. Je ne vous connais pas. Cara vous connaît?

Matt : On est amis.

Mère de Cara : Comment vous êtes-vous rencontrés, Matt?

Matt : Je fais partie du club de prière.

Mère de Cara : Vraiment? Cara a fondé ce club. Je croyais qu'elle n'avait trouvé aucun membre.

Matt : Elle s'est... réveillée?

Mère de Cara : Pas depuis l'accident. Elle ne répond pas. Les médecins disent que sur l'échelle du coma, elle est à 6. Je ne comprends pas, mais les médecins disent qu'on a de la chance. Elle respire toute seule... et elle ne souffre pas.

Matt : Elle ne prend pas de médicaments?

Mère de Cara : Non, nos convictions nous l'interdisent. On est scientistes. Cara ne vous l'a pas dit, au club de prière?

Matt : Si. C'est ce qu'elle voudrait

Mère de Cara : Parfois elle a du mal avec sa foi, comme moi à son âge. L'acné, par exemple. Elle a voulu essayer le Proactiv, mais on ne pouvait pas. Et je lui disais : ''Ma chérie, tu irradies de l'intérieur. ''Un jour, quelqu'un sera attiré vers toi, ''quelqu'un qui t'aimera pour ce que tu es vraiment.'' Et vous voici. Dieu vous bénisse, Matt.

Matt : Elle est gravement blessée?

Mère de Cara : Le visage comporte 14 os. Vous le saviez? Les médecins disent que 10 sont cassés. Quand on l'a trouvée dans le fossé, son visage était si enflé qu'elle ne ressemblait pas à un être humain. Elle va aller mieux. Je le sais. Voulez-vous prier avec moi?

Matt : Oui

Mère de Cara : Notre Père qui est aux cieux, merci d'avoir envoyé Matt, l'ami de Cara, pour raviver son esprit. C'est une telle bénédiction. Aidez Cara à guérir comme bon vous semblera. Seigneur... aidez-nous s'il vous plaît à trouver le monstre qui lui a fait ça.

Scène 9 : Bureau de Sean

Dr Santiago : Mme O'Hara, votre dossier m'a laissée perplexe. Vous avez décidé de ne pas subir de reconstruction mammaire au bloc. Vous êtes ensuite venue consulter et avez décidé de ne pas avoir d'implants. Et maintenant, vous les voulez. Un changement vous a-t-il poussée à prendre cette décision?

Sean : Les implants ne sont pas nécessaires.

Dr Santiago : Vous êtes contre l'opération?

Sean : Non. C'est à Mme O'Hara de décider. C'est son corps. Je trouve, et je le lui ai dit, qu'elle est merveilleusement belle, avec ou sans seins.

Megan : On ne me l'avait jamais dit.

Dr Santiago : Pas même votre mari?

Megan : Jim ne parlait pas beaucoup.

Dr Santiago : Contrairement à l'homme que vous fréquentez à présent.

Megan : Je n'ai pas dit que je fréquentais qui que ce soit.

Dr Santiago : Désolée. Je suis passée à la théorie nouveau partenaire, nouvelles influences. La confiance sexuelle réside dans les seins, pour beaucoup de femmes.

Megan : C'est exact. Je suis d'accord. Je sors avec quelqu'un. Non, c'est plus que ça. Je suis amoureuse de quelqu'un. C'est la première fois que je me sens vivante depuis longtemps. Après la chimio, la douleur, la souffrance atroce, je veux vivre ces sentiments de tout mon être. Je veux lui faire l'amour la lumière allumée sans avoir à me précipiter sur la lampe parce que j'ai honte. Je veux vivre chaque instant de ma vie.

Sean : Ne le faites pas pour lui.

Megan : Non, je le fais pour moi, Sean.

Scène 10 : Dans la rue

Dr Santiago : Il couche avec elle.

Christian : Qu'est-ce qui te fait dire ça ?

Dr Santiago : Leur relation. Elle a avoué qu'elle était amoureuse de lui.

Christian : Sean n'est pas du genre infidèle.

Dr Santiago : Ce n'est pas forcément vrai. 70 % des hommes sont infidèles. Les statistiques sont effrayantes. Non, ça me dérange. Un chirurgien qui pose des implants à sa maîtresse pour qu'elle soit plus désinhibée sexuellement. Tu ne trouves pas ça dérangeant? Attends. A qui est-ce que je parle? Bien sûr que ça ne te dérange pas. Elle a enduré un cancer, une séparation. Cette patiente me semble si fragile. Elle décide à la va-vite pour de mauvaises raisons.

Christian : Tu veux que je lui parle?

Dr Santiago : Non, si je l'accuse à tort, il peut me virer. Tu pourrais tâter le terrain. Quand il te parlera de Devon Greco, évoque les implants, vois si tu sens quelque chose.

Christian : Super. Doucement. Pourquoi Sean me parlerait-il de Devon Greco? J'ai transmis son dossier à Hargrove.

Dr Santiago : Ta nonchalance l'a beaucoup contrariée. Elle a demandé à parler à un autre médecin. J'ai pris rendez-vous, Sean doit la voir vendredi. Bon, je vais déjeuner. Merci de m'avoir écoutée au sujet de Megan O'Hara. Mais ne lui parle pas de cette conversation.

Christian : Tu peux compter sur moi.

Scène 11 : Salle de repos

Sean : Comment oses-tu dire à mon associé que je couche avec une patiente?

Dr Santiago : Dire que j'ai été assez bête pour croire que je pouvais te faire confiance dans un moment de vulnérabilité. T'es un connard.

Christian : Tu n'es qu'un médecin arrogant en petit haut Prada qui ne devrait pas lancer des bruits sur Sean. Ni m'accuser d'être dur en consultation pour ensuite essayer de contourner mes décisions.

Sean : A qui d'autre en avez-vous parlé? Aux infirmières? A la concierge? Si vous avez mis à mal l'éthique de ce cabinet avec vos rumeurs infondées...

Dr Santiago : Quoi? Tu me vireras? Mes accusations sont-elles vraiment infondées?

Sean : Mêle-toi de tes affaires, putain !

Dr Santiago : Ce sont mes affaires ! Cette patiente me regarde. Tu m'as mise dans une situation délicate et ce n'est pas la première fois.

Sean : Faisons une pause.

Dr Santiago : Non, j'en ai marre des secrets, certains m'appartiennent. Jouons cartes sur table.

Sean : Je n'ai pas d'aventure.

Christian : Je te crois, Sean.

Dr Santiago : Je ne te crois pas parce que je sais que ton mariage bat de l'aile. Tu me l'as dit avant de me caresser la cuisse sous la table.

Christian : Les dernières informations sont fascinantes au tribunal populaire. Quand est-ce arrivé?

Sean : La veille de son embauche.

Christian : Tu l'as fait parce que t'avais peur qu'elle te colle un procès?

Dr Santiago : Ca n'arrive que lorsqu'on se fait virer après avoir couché avec le patron.

Christian : C'est une menace?

Sean : Attends. Tu as couché avec Grace?

Dr Santiago : Ca ne se reproduira pas.

Sean : Putain ! T'as perdu la tête? Comment as-tu pu faire ça ?

Christian : Coucher avec quelqu'un qui t'avait éconduit?

Sean : Pars ! Rentre chez toi …… Pour la journée, c'est tout.

Christian : Je ne veux plus d'elle ici. C'est une emmerdeuse et ses pompes sont moches.

Sean : La ferme, Christian. Laisse-moi réfléchir. Si Julia me soupçonnait d'avoir une aventure, ce serait la fin. Elle demanderait le divorce et prendrait les enfants. Je ne peux pas prendre ce risque. C'est pour ça que je n'aurai jamais d'aventure.

Christian : Fais les implants à Megan O'Hara, Sean. Planifie l'opération.

Sean : Impossible, après les accusations ridicules de Grace.

Christian : C'est de ne pas l'opérer, qui serait suspect. Grace est manifestement déçue de nous deux. Tu as tout mon soutien.

Infirmière : Excusez-moi. Votre fils est là.

Scène 12 : Salle d’attente

Matt : Tu as dit que tu voulais faire plus de travail bénévole.

Sean : Qu'est-ce que tu as? Je croyais que tu ne connaissais pas cette fille?

Matt : Je la connais. Sans plus, mais je la connais. Je lui ai rendu visite à l'hôpital. Ce que tu as lu m'a vraiment bouleversé. Quelqu'un a gâché sa vie. Sa mère est une fanatique religieuse qui ne croit pas en la médecine.

Sean : Matt, la frontière qui sépare l'Eglise et l'Etat s'applique parfois à la médecine et au patient. On condamne peut-être les convictions de sa mère...

Matt : Quand on lui enlèvera les bandages, elle ressemblera à un monstre. Je ne peux pas l'aider. Toi, si. S'il te plaît.

Scène 13 : appartement de Christian

Télé : L'alligator a été retiré de la piscine et emmené dans un parc animalier de Key West. Un prêtre catholique a été disculpé à la suite d'un examen médical qui n'a pas pu prouver qu'il avait violé 10 garçons ses 5 dernières années. Le prêtre, le père Michael Shannon de la paroisse Saint-Augustin a prouvé son innocence quand l'examen génital n'a pas révélé de tache de naissance, une marque que tous les garçons avaient signalée comme preuve physique de leur viol. Le père Shannon a parlé aux journalistes cet après-midi, après sa disculpation.

Père Shannon à la télé : J'aimerais remercier tous ceux qui m'ont soutenu dans cette épreuve. Je veux que mes accusateurs sachent qu’ils sont pardonnés, par moi, mais aussi par Dieu. Il est temps pour nous d'oublier tout ceci et de nous concentrer sur les vraies victimes. Prions pour ceux qui ont été maltraités par les gens au pouvoir. C'est eux qui ont besoin d'être guéris. Merci.

Scène 14 : Bloc opératoire, opération de Megan

Sean : Marqueur. ……….. Compresse, Scalpel ……………………………………………..

Infirmière : Cette opération dure d'ordinaire deux heures au maximum. Elle est endormie depuis trois heures. On devrait recoudre.

Sean : Le pli mammaire n'est pas trop bas? …….. Il est trop bas. Il doit être plus haut. Scalpel.

Infirmière : Pourquoi?

Sean : Je recommence. C'est mal fait ……. Qu'y a-t-il?

Scène 15 : Bureau de Christian

Sean : Tu es sûr que c'était lui, à la télé?

Christian : C'était lui. C'était bien lui et il a menti. Arrête de me questionner, propose une solution. On a effacé la preuve incriminante sur le pénis d'un pédophile et on l'a aidé à s'en tirer.

Sean : Ont savaient pas !

Scène 16 : Chambre de Matt

Matt : Ont savaient pas ! Ont pensaient que c’était un oiseau

Henry : On a mal agi. On s'est détournés de tes lois. Quand un homme cause du tort à son prochain, trahissant ainsi Adonaï, il doit confesser le mal fait.

Matt : C'est un délit de fuite, Henry. Tu crois qu’on mange casher, en prison?

Henry : En prison? Pourquoi, si on se rend?

Matt : On avait de la dope sur nous. On prendrait 10 ans.

Henry : Ils ne sont pas censés le savoir.

Matt : Ils le découvriront. On ne l'a pas tuée. Ont vas rester calme, et trouver une solution

Scène 17 : Bureau de Christian

Sean : ont vas rester calme, et trouver une solution.

Christian : Peut-être que mentir ne te gêne pas...

Sean : Qu'est-ce que tu insinues?

Christian : Mais pas moi, on doit dire ce qu'on a fait.

Sean : Tu oublies le serment d'Hippocrate?

Christian : Si quelqu'un représente une menace pour lui ou les autres, ça ne vaut rien. On doit le dénoncer.

Scène 18 : Chambre de Matt

Henry : Je me fiche de la prison. On se dénonce.

Matt : Non, Henry. Réfléchis.

Scène 19 : Bureau de Christian

Sean : Réfléchis, Christian. Si les médias apprennent qu'on l'a dénoncé...

Christian : Tu défends ce monstre?

Sean : Je défends ma famille. Les nouvelles vont vite, dans notre cercle doré. Tu le sais. Si les gens voient qu'on a manqué à l'éthique et que les patients ne nous font plus confiance, on est au chômage. J'ai une famille, je dois payer les études de mes enfants.

Scène 20 : Chambre de Matt

Matt : Et les études, Henry ? Si la police t'empêche de faire médecine, le monde se portera mieux? On n'ira pas voir la police.

Scène 21 : Bureau de Christian

Christian : On va voir la police.

Sean : Et ça finira au tribunal. L'Eglise, avec sa cupidité sans fin cherchera les erreurs qu'on a pu faire. Tu crois que Liz se taira devant tous ces avocats? Elle les mènera aux Everglades et on finira en prison.

Christian : Il a violé des enfants ! ………

Sean : Il faut faire quelque chose.

Scène 22 : Chambre de Matt

Henry : Ton père va lui refaire le visage? Il va nous aider ?

Scène 23 : Bureau de Christian

Sean : On va appeler le diocèse et leur dire ce qu'on a fait, anonymement.

Christian : Ils le vireront et signaleront ce qu'il a fait à la police.

Sean : C'est leur problème. Nous, on ne risque rien.

Scène 24 : Chambre de Matt

Matt : Mon père va la voir demain. Ca va aller.

Scène 25 : Hôpital, chambre de Cara

Mère de Cara : Bonjour, Matt.

Matt : Bonjour. Mme Fitzgerald, voici mon père. Il est médecin.

Mère de Cara : Bonjour, Dr McNamara.

Sean : Sean. Matt m'a dit que vous refusiez de faire opérer votre fille.

Mère de Cara : J'ai engagé un de nos adeptes. Un des meilleurs. L'environnement du foyer est plus propice à la guérison. Elle rentrera demain.

Sean : Mme Fitzgerald, votre fille a subi un accident grave. Sans chirurgie esthétique, elle sera défigurée à vie.

Mère de Cara : Les apparences sont trompeuses.

Matt : Vous ne pouvez pas lui faire ça. Cara voulait s'intégrer. Vous l'avez dit vous-même. Elle va subir...

Mère de Cara : Dr McNamara, je respecte votre pratique du materia medica. Respectez mon droit, en tant que parent, de déterminer le traitement de ma fille ………….. Posez ça. Dr McNamara, s'il vous plaît.

Sean : Mme Fitzgerald, les radios indiquent que votre fille a subi plusieurs fractures qui empiètent sur le nerf optique.

Mère de Cara : Nous prions pour que ça guérisse.

Sean : Voulez-vous voir si vos prières sont efficaces? …………….. Matt, va m'attendre à la cafétéria.

Matt : Non, je veux rester pour soutenir Cara ……………… ;

Sean : Mme Fitzgerald, je suis très inquiet.

Mère de Cara : Oh Cara !

Sean : La compression de la pommette empêche l'irrigation du nerf optique. Si on n'y remédie pas en l'opérant...

Mère de Cara : Non. On va prier davantage.

Sean : Même si je respecte votre droit, les prières ne guériront pas la cécité de votre fille.

Matt : Elle va perdre la vue?

Sean : Dans moins de 48 heures, si on n'opère pas l'occlusion. Vous devez nous laisser, moi ou mon homologue ici, opérer votre fille.

Mère de Cara : Non, c'est une illusion. Partez.

Sean : Si vous ne me laissez pas opérer votre fille...

Mère de Cara : Quoi? Vous me signalerez? A qui?

Sean : Je n'aurai d'autre choix que de soumettre une demande pour obtenir la garde médicale de Cara. Et vous ferais poursuivre pour non assistance a personne en danger !

Mère de Cara : Ne faites pas ça. J'aime ma fille. Vous le voyez bien. Ne faites pas ça.

Scène 26 : Bloc opératoire

Christian : On a sa garde médicale, ça veut dire qu'on doit payer ses études? Sérieusement, que va-t-il se passer une fois recousue?

Sean : On est tenus de superviser l'opération et sa convalescence.

Christian : Tu crois que c’est une bonne idée de le laisser regarder ?

Sean : Si j'étais mécanicien, mon fils voudrait parfois jeter un coup d'œil sous le capot. Je lui ai laissé le choix. Il a insisté.

Christian : Matt ne m'a jamais parlé de cette fille.

Sean : A moi non plus. Mais je suis fier de lui. Il a montré tant de compassion à son égard. S'il ne s'était pas impliqué à ce moment-là, elle serait aveugle.

Christian : Tu as appelé le diocèse?

Sean : Répondeur.

Christian : Tu as quand même laissé un message?

Sean : C'est anonyme, tu te souviens?

Christian : C'est choquant, des parents qui négligent le bien-être de leurs enfants. Sa mère, le père de Devon Greco ……….  Au fait, comment s'est passée la consultation?

Sean : Avec Devon Greco? Elle a annulé.

Scène 27 : Boutique de fleures

Mlle Greco : Je peux vous aider ?

Christian : J'ai vu sur votre dossier que vous aviez une boutique de fleurs.

Mlle Greco : 45 dollars. C'est pour offrir ? Vous essayez d'emballer une fille?

Christian : J'essaie de m'excuser ….. Je suis désolé. Vous devriez les mettre dans l'eau. Je ne voulais pas être grossier.

Mlle Greco : Vous l'avez été.

Christian : Je viens de vous offrir des fleures. Soyez gentille. Je le serai, moi aussi.

Mlle Greco : Vous m'opérerez le nez?

Christian : Oui

Mlle Greco : Je l'ai vu, vous savez. Mon père.

Christian : Par hasard?

Mlle Greco : Intentionnellement. Vous avez été dégueulasse, mais vous aviez raison. Quand vous avez refusé de m'opérer, j'ai compris que ça ne s'arrêterait pas là. J'ai aussi ses mains, et un orteil du pied gauche. Je me suis dit : ''Vais-je changer tout mon corps?'' Si je le faisais, il gagnerait encore. Pour tourner la page, il fallait que je le décide. Alors je l'ai cherché.

Christian : Vous avez trouvé ce qu'il vous fallait?

Mlle Greco : Ca n'arrive que dans les téléfilms. Il n'a pas arrêté de pleurer dans son petit studio minable en disant qu'il était désolé. Qu'il était malade. Qu'il n'y pouvait rien. Je croyais que je pleurerais, que je hurlerais... et que je viderais mon sac. Mais je n'ai rien fait. Je n'ai rien ressenti.

Christian : Qu'auriez-vous fait s'il était mort sans que... vous puissiez le revoir ?

Mlle Greco : Pourquoi cette question?

Christian : C'est bien que vous ayez pu régler ça avant sa mort.

Mlle Greco : J'ai gagné une bataille mais perdu la guerre. Même s'il meurt, il y aura des dizaines d'autres salauds prêts à prendre sa place. Et tout comme lui, ils s'en sortiront.

Scène 28 : Devant une église

Père Shannon : Merci beaucoup d'être venus. Tu t'es amusé? Tu t'es bien débrouillé. C'était très bien. Je suis fier de toi. Tu reviens la semaine prochaine? Tu seras mon enfant de chœur ?

Mère : D'accord, très bien.

Scène 29 : Salle de repos des patients

Sean : Comment tu te sens?

Megan : Patraque. Angoissée. Je suis contente de l'avoir fait. Comment sont-ils, docteur ?

Sean : C'est ma plus belle œuvre.

Scène 30 : Salle post opératoire

Matt : J'ai lu un article qui disait que les gens dans le coma entendent tout, même s'ils ne s'en souviennent pas à leur réveil ………………. Je suis désolé de ne pas t'avoir remarquée à l'école. Je suis désolé que tu te sois sentie si seule ……………….  C'est moi qui t'ai fait ça, Cara. Moi. Je suis vraiment désolé.

Scène 31 : Bureau de Sean

Infirmière : Dr McNamara, Dr Troy sur la ligne 2.

Sean : Où es-tu?

Christian : Au club de gym. J'avais besoin de me vider la tête. Des nouvelles du diocèse?

Sean : Pas encore. Si je n'ai réussi à joindre personne d'ici 17 h, on trouvera une autre solution.

Christian : Ne t'inquiète pas. Je m'en occupe.

Scène 32 : Dans l’église

Père Shannon : Bonjour mon fils. Vous pouvez commencer.

Christian : Pardonnez-moi, mon père, car j'ai péché. Ca fait 22 ans que je ne me suis pas confessé, et j’ai beaucoup péché.

Père Shannon : Vingt-deux ans? Ca fait longtemps.

Christian : J'ai perdu la foi, mon père. J'ai bu. J'ai pris de la drogue. J'ai forniqué avec des femmes et je les ai jetées comme des malpropres. J'ai perdu mon âme. Les garçons que vous avez violés diront la même chose dans 20 ans. Vous en êtes conscient ?

Père Shannon : Je sais que pour les parents de mes accusateurs, il est dur de regarder son enfant et d'accepter le fait qu'il ait menti. Les enfants inventent des histoires.

Christian : Je ne suis pas un des parents. Je suis votre chirurgien, Michael. Vous me remettez?

Père Shannon : J'ai arrêté. J'étais malade, j'ai arrêté. Je n'ai touché personne depuis deux ans.

Christian : C'est une confession, mon père?

Père Shannon : Je me repens à ma façon. Dieu ne juge pas. Pourquoi me jugez-vous?

Christian : Vous êtes prêt à vous confesser, mon père?

Père Shannon : Je dois vivre avec ce fardeau. Je souffre. Quand est-ce que ça s'arrêtera ?

Christian : Vous êtes prêt à vous confesser, mon père? (Il essaye de partir en courant mais Christian le coince dans l’isoloir, sort un scalpel) Confessez-vous. Appelez la police et confessez-vous, sinon, je vous laisse agoniser ici. Je sais quelle artère couper.

Père Shannon : Je ne peux pas. J'ai peur. Si je vais en prison, on me tuera.

Christian : Vous pensiez vraiment vous en tirer ?

Père Shannon : Je n'avais pas d'autre solution. Après tout, vous aussi, vous faites dans le mensonge. (Christian lui enfonce le scalpel dans la jambe). Je veux arrêter. Vraiment. Mais quand je vois ces garçons... je ressens des choses. Mon Dieu ! Pardonnez-moi. J'ai envie d'eux.

Christian : J'ai des photos. Vous voulez la rédemption, dénoncez-vous. D'une façon ou de l'autre, vous irez en prison. C'est à vous de voir si vous voulez aller en Enfer.

Scène 33 : Dans l’église. Le père Shannon prie une dernière fois avant d’être emmené par deux policiers.

Père Shannon : C'est bon.

Christian prie au fond de l’église, Sean arrive.

Sean : Christian, qu'as-tu fait? Qu'est-ce que tu fais ici?

Christian : Je ne peux pas le faire.

Sean : Quoi donc?

Christian : Je prie pour pardonner, mais je n'y arrive pas.

Sean : Les autorités vont se charger de lui.

Christian : Pas lui. Moi.

Sean : Qu'as-tu fait?

Christian : Je l'ai laissé me caresser. Pendant des années, je l'ai laissé me toucher.

Sean : Qui?

Christian : M. Troy.

Sean : Ton père d'adoption?

Christian : Il est mort, je croyais que ça y mettrait fin. Mais non.

Sean : Tu n'étais qu'un petit garçon. S'il t'a violé... c'est lui, le coupable. C'est lui qui avait le pouvoir. C'est lui le coupable.

Christian : Je n'avais rien quand il m'a adopté. Je voulais devenir quelqu'un. Il a dit qu'il me donnerait de l'argent si je le laissais me caresser. Je l'ai laissé faire. J'achetais des trucs. Je me suis vendu. Mon Dieu. Je me suis vendu. Mon Dieu !

 

Fin

 

High school under the bleachers of sports field

Henry: Do you turn it on

Matt: You smoke your splif but I'm not your slave.

Henry: It's Shabbat. I'm not allowed to light fires.

Matt: Yes. Nor to invent gunpowder?

Henry: There are rules of conduct were laid centuries ago by the wisest men of the Sanhedrin. So a little respect and light the bong, a kind of goy. There's lots of stuff that a Jew has no right to make a day of Shabbat. Drive, wear, cook ...

Matt: You have the right to kiss?

Henry: It depends on the interpretation of''no physical effort.''

Matt: I do not understand. God wants thee to a match?

Henry: God cares. But not me. Listen, if I respect these rules, I'm happy and I will survive. That's how you spell it for over 3000 years. For Jews, the most important thing ... to live virtuously.

Cars Henry, Matt drives

Matt: Henry, your car is great.

Henry: I know. Christmas present from my parents.

Matt: Being a goy, it has its advantages.

Henry: Glad you like it because at the grocery store, it's you who operate the beverage machine. Damn, i like. I like that damn hip-hop.

Matt: It's like you just because you're stoned.

Henry: Asshole.

Matt: Stop.

Henry: Do not shit

Matt: Fuck, Dude Respect

Henry: I love this song

Matt: there's nothing, we had to hit a bird. We go broke.

House Sean in the kitchen.

Matt: You're the toast instead of reheating frozen food. We're celebrating something?

Julia: I was feeling generous mood.

Annie: I add red?

Matt: Yes, it will be very nice

Sean: That's terrible.

Julia: Another war broke out last night?

Sean: One girl was hit by a drunk driver. Near your school, Matt.

Matt: Really? What do they say?

Sean:''The victim, Cara Fitzgerald, a schoolgirl of 16,''was found near death in a ditch behind the school by a homeless man'' unidentified.''

Julia: Who would dare to overthrow someone and leave the crime scene? Matt, French toast?

Matt: Yes.

Office of Christian

Christian: Miss Greco, tell me what you don't like about yourself?

Miss Greco: My nose.

Christian: Too big, too small?

Miss Greco: Too similar to my father.

Dr. Santiago: Miss Greco, without wishing to offend you, it is very good.

Christian: It is more than well, Dr. Santiago. It's perfect. All major models have a nose aquiline: Linda Evangelista, Christy Turlington.

Miss Greco: Yes, but the father of Christy Turlington probably did not rape her. It does not matter. When I did not feel like he gave me money so I buy Barbie. I thought it was love.

Dr. Santiago: You've denounced your father?

Ms. Greco was 14. My sister Janice was in the room next to mine. She was seven years old at the time. I heard him whisper stuff. I called the cops that night. It was placed in foster care.

Christian: You are followed at this time?

Miss Greco: What can you do it?

Christian: You seem very angry. You do not seem to have done your mourning.

Miss Greco: I spent 12 years on the couch of a shrink. I'm sick and tired. When I look in the mirror, I see this guy who watches me. I wish it clears my face.

Christian: I'll recommend a colleague, Dr. Martin Hargrove.

Miss Greco: Wait. You snub me? Why?

Christian: Your expectations are unrealistic. And once you've changed your nose? You change your jaw?

Miss Greco: Who are you to intrude ideal healing? How dare you judge me? You do not know what it's like being penetrated by a penis strength for years.

Christian: Excuse me. I'll be late to the block. Dr. Santiago will take you back, Ms. Greco.

Examination Room

Sean: Hello, Mr. Shane. You heal well?

Mr. Shane Dr Troy told me not to remove the bandage, so I do not know. Excuse me, are you?

Sean: Dr. McNamara, partner of Dr. Troy.

Mr. Shane: I prefer to have him follow me, if you do not mind. It's a bit embarrassing for me.

Sean: Sorry. It is an operation on longer than expected. He asked me to come see you. You actually remove a birthmark?

Mr. Shane: Frightful and violet, as an amoeba. The testicle. My fiancee does not support it.

Sean: Okay. Let's see. Sorry. I made pubic hair.

Shane: He has a pink mark.

Sean: This is normal. The laser has a crust that has already fallen. It's a sign that you heal well. The slight pigmentation remaining ...

Shane: It should heal within two weeks.

Sean: You have a deadline?

Mr. Shane: The honeymoon. That's why I paid 5000 dollars. It remains a mark. I want to see Dr. Troy. I do not want to be pain in the neck, Dr. Troy, but it's a bit traumatic. I do not want to entrust to you my penis.

Christian: Mike, you're the first man to tell me that. Very nice. A little pink but it should subside in a few weeks.

Shane: You promised. It was to leave in two weeks. My honeymoon, remember? She hates me suck.

Christian: You will marry this bitch?

Shane: Yes, but do not tell my girlfriend. What's this?

Christian: A bleach. To be applied twice daily. This should overcome the redness remains.

Mr. Shane: By the honeymoon, we will not see the scar.

Christian: If not, we'll reimburse you.

High School, on the sports field bleachers.

Matt:''Fieldencrantz. Fields''.''Here it is. Fitzgerald'', Cara. Founding member of the club''of Christian prayer.''According to the newspaper, there are no witnesses.

Henry: God saw us.

Matt: Who can identify us, I mean, should go to the hospital to discover what she knows.

Office of Sean

Sean: You should feel the implant of soybean oil. Lighter than saline.

Megan: That's exactly what I want something lighter.

Sean: What do we do now?

Megan: I have some ideas.

Sean: What you feel good.

Megan: I think only of you.

Sean: Really?

Megan: Yes. I want implants.

Sean: We are alone. No need to pretend.

Megan: No, really. I decided I wanted implants.

Hospital room of Cara

Cara's mother: Who are you?

Matt: Matt. Matt McNamara.

Cara's mother: I am the mother of Cara, Kate. I do not know you. Cara you know?
Matt: We're friends.

Mother Cara: How have you met Matt?

Matt: I'm part of the club prayer.

Mother Cara: Really? Cara founded this club. I thought she had found no members.

Matt: It was ... awake?

Mother Cara: Not since the accident. She did not answer. Doctors say the scale of the coma, she is 6. I do not understand, but doctors say it is lucky. She breathes on her own ... and it does not suffer.

Matt: It does not take drugs?

Cara's mother: No, we prohibit our convictions. We are scientists. Cara do not say, club please?

Matt: Yes, it's what she wants

Mother Cara: Sometimes she has trouble with his faith, like me at his age. Acne, for example. She wanted to try Proactiv, but could not. And I said:''My darling, irradiated from the inside. ''One day, someone will be attracted to you,''someone who will love you for who you really are.''And here you are. God bless you, Matt.

Matt: It is seriously injured?

Mother Cara: The face has 14 bones. You knew? Doctors say that 10 are broken. When it was found in the ditch, his face was so swollen that she did not look like a human being. It will get better. I know. Would you pray with me?

Matt: Yes

Mother Cara: Our Father which art in heaven, thank you for sending Matt's friend Cara, to revive its spirit. It's such a blessing. Cara help to heal as you see fit. Lord ... help us please find the monster who did this to him.

Office of Sean

Dr. Santiago: O'Hara, your file has left me perplexed. You decided not to undergo breast reconstruction to the block. You will then come visit and have decided not to have implants. And now you want them. A change did he push to make this decision?

Sean: The implants are not necessary.

Dr. Santiago: You are against the operation?

Sean: No. Ms. O'Hara is to decide. It's his body. I think, and I told her, she is wonderfully beautiful, with or without breasts.

Megan: You do not say I had.

Dr. Santiago: Not even your husband?

Megan: Jim did not talk much.

Dr. Santiago: Unlike the man you are dating now.

Megan: I did not say that I went to anyone.

Dr. Santiago: Sorry. I passed the theory new partner, new influences. Sexual confidence is in the breasts, for many women.

Megan: Yes. I agree. I'm dating someone. No, it's more than that. I'm in love with someone. This is the first time I feel alive for a long time. After chemo, pain, suffering excruciating, I want to live these feelings of my whole being. I want to make love the light on without having to throw myself on the lamp because I am ashamed. I want to live every moment of my life.

Sean: Do not do it for him.

Megan: No, I do it for me, Sean.

On the Street

Dr. Santiago: He sleeps with her.

Christian: What makes you say that?

Dr. Santiago: Their relationship. She admitted she was in love with him.

Christian: Sean is not one infidel.

Dr. Santiago: It's not necessarily true. 70% of men are unfaithful. The statistics are frightening. No, it bothers me. A surgeon implants poses to his mistress to make it more sexually uninhibited. You can not find it disturbing? Wait. Who do I speak? Of course it does not bother you. She suffered from cancer, a separation. This patient seems so fragile. She decides to rush for the wrong reasons.

Christian: You want me to talk to him?

Dr. Santiago: No, if I accuse him wrongly, he can fire me. You could feel the ground. When you talk about Devon Greco, discusses the implants, see if you feel something.

Christian: Great. Gently. Sean why he would speak to me of Devon Greco? I forwarded his file to Hargrove.

Dr. Santiago: Your carelessness has upset many. She asked to speak to another doctor. I made an appointment, Sean needs to see Friday. Well, I'll have lunch. Thank you for listening to me about Megan O'Hara. But does not mention this conversation.

Christian: You Can Count on Me.

Rest room

Sean: How dare you tell my partner that I sleep with a patient?

Dr. Santiago: To say that I was stupid enough to believe I could trust you in a moment of vulnerability. You're an asshole.

Christian: You're a little arrogant doctor Prada top that should not start rumors about Sean. Or accuse me of being hard in consultation and then try to circumvent my decisions.

Sean: Who else did you talk? Nurses? At the concierge? If you have undermined the ethics of this firm with your unfounded rumors ...

Dr. Santiago: What? You vireras me? My accusations are unfounded they really?

Sean: Mind your own business, damn!

Dr. Santiago: This is my business! This patient looks at me. You've put in a delicate situation and it is not the first time.

Sean: Let's take a break.

Dr. Santiago: No, I'm tired of secrets, some mine. Playing cards on the table.

Sean: I have no adventure.

Christian: I believe you, Sean.

Dr. Santiago: I do not believe you because I know that your marriage is struggling. You've told me before I caress the thigh under the table.

Christian: The latest information is fascinating to people's court. When did this happen?

Sean: The day before his hiring.

Christian: You did it because you were afraid she'll stick a trial?

Dr. Santiago: It happens only when we got fired after sleeping with the boss.

Christian: It is a threat?

Sean: Wait. You slept with Grace?

Dr. Santiago: It will not happen again.

Sean: Damn! You've lost your mind? How could you do that?

Christian: Sleeping with someone who spurned thee?

Sean: Go! Go home. For the day, that's all.

Christian: I do not want her here. It's a pain in the ass and pumps are ugly.

Sean: Shut up, Christian. Let me think. If Julia suspected me of having an affair, it would end. It would require a divorce and children. I can not take that risk. That's why I will never adventure.

Christian: Do implants Megan O'Hara, Sean. Planning the operation.

Sean: Impossible, after the ridiculous accusations of Grace.

Christian: This is not to operate, which would be suspect. Grace is clearly disappointed us. You have my full support.

Nurse: Excuse me. Your son is here.

Waiting room

Matt: You said you wanted to do more volunteer work.

Sean: What do you have? I thought you did not know this girl?

Matt: I know. Without more, but I know her. I visited him in hospital. What you read was really upset. Someone has ruined his life. Her mother is a religious fanatic who does not believe in medicine.

Sean Matt, the boundary between church and state is sometimes applied to medicine and patient. We may condemn the beliefs of his mother ...

Matt: When he will remove the bandages, it will look like a monster. I can not help it. You, though. Please.

Apartment Christian

TV: The alligator was removed from the pool and taken to a wildlife park in Key West. A Catholic priest was exonerated after a medical examination could not prove that he had raped 10 boys his last 5 years. The priest, Father Michael Shannon of the parish of St. Augustine proved his innocence when genital examination revealed no birthmark, a sign that all the boys were reported as physical evidence of rape. Shannon's father spoke to reporters this afternoon after his exoneration.

Father Shannon on TV: I would like to thank everyone who supported me in this event. I want my accusers know that they are forgiven by me but by God. It is time for us to forget all this and focus on the real victims. Pray for those who have been abused by those in power. It is they who need to be healed. Thank you.

Operating room

Sean: Marker, Compress, Scalpel.

Nurse: This usually lasts up to two hours. She is asleep for three hours. We should mend.

Sean: The mammary fold is not too low? It is too low. It should be higher. Scalpel.
Nurse: Why?

Sean: I'm starting. This is wrong. What has he?

Office of Christian

Sean: You're sure it was him on TV?

Christian: It was him. It was him and he lied. Stop asking me questions, offers a solution. It has erased the incriminating evidence on the penis of a pedophile and was helped off the hook.

Sean: We knew it!

Matt House

Matt: Did not know! Have thought it was a bird

Henry: It was wrong. It has hijacked your laws. When a man hurts his neighbor, thus betraying Adonai, he must confess the fact.

Matt: It's a hit and run, Henry. You think you eat kosher, in prison?

Henry: In prison? Why, if it goes?

Matt: We had the dope on us. It would take 10 years.

Henry: They are not supposed to know.

Matt: They will learn. We did not kill her. We'll stay calm and find a solution

Office of Christian

Sean were going to stay calm and find a solution.

Christian: Maybe that lying does not bother you ...

Sean: What are you insinuating?

Christian: But not me, we must say what we did.

Sean: You forget the Hippocratic Oath?

Christian: If someone represents a threat to himself or others, it's worthless. We must denounce it.

Matt House

Henry: I do not care about the prison. We denounce.

Matt: No, Henry. Think.

Office of Christian

Sean: Think Christian. If the media learn that it has been denounced ...

Christian: You defend this monster?

Sean: I defend my family. News travels fast in our golden circle. You know. If people see that we have failed to be ethical and that patients do us more confidence, you're unemployed. I have a family, I have to pay for the education of my children.

Matt room

Matt: And the studies, Henry? If the police stop you to make medicine, the world will be better? We will not see the police.

Office of Christian

Christian: Let's see the police.

Sean: And it will end in court. The Church, with its endless greed look for errors that could be done. You think Liz will be silent in front of all these lawyers? It will lead you to the Everglades and eventually in prison.

Christian: He raped children!

Sean: You have to do something.

Matt room

Henry: Your father is going to remake the face? It will help us?

Office of Christian

Sean: We will call the diocese and tell them what was done anonymously.

Christian: They vireront and will report what he did to the police.

Sean: That's their problem. We can not risk anything.

Matt House

Matt: My father will see her tomorrow. It's okay.

Hospital room Cara

Cara's mother: Hello, Matt.

Matt: Hello. Mrs Fitzgerald, here is my father. He is a doctor.

Cara's mother: Hello, Dr. McNamara.

Sean: Matt told me that you refuse to make your daughter.

Cara's mother: I hired one of our followers. One of the best. The home environment is more conducive to healing. She will return tomorrow.

Sean: Mrs Fitzgerald, your daughter has had a serious accident. Without surgery, she will be disfigured for life.

Mother Cara: Appearances are deceptive.

Matt: You can not do that to her. Cara wanted to integrate. You said it yourself. She will undergo ...

Mother Cara: Dr. McNamara, I respect your practice of materia medica. Respect my right as a parent, to determine the status of my daughter. Ask it. Dr. McNamara, please.

Sean: Mrs Fitzgerald, the radio show that your daughter has suffered several fractures that encroach on the optic nerve.

Cara's mother: We pray that it heals.

Sean: Do you see if your prayers are effective? Matt, will expect the cafeteria.

Matt: No, I want to stay to support Cara.

Sean: Mrs Fitzgerald, I am very worried.

Cara's mother: Oh Cara!

Sean: The compression of the cheekbone prevents irrigation of the optic nerve. If not addressed in the operating ...

Mother Cara: No. We will pray more.

Sean: Although I respect your right, the prayers will not cure the blindness of your daughter.

Matt: She will lose his sight?

Sean: In less than 48 hours if it does not operate the occlusion. You must leave us, me or my counterpart here, make your daughter.

Cara's mother: No, it's an illusion. Go.

Sean: If you do not let me make your girl ...

Cara's mother: What? You tell me? Who?

Sean: I have no choice but to submit an application for custody of medical Cara. And you would not continue to support a person in danger!

Cara's mother: Don't do it. I love my daughter. You can see well. Don't do it.

Operating room

Christian: It was his call medical, it means we must pay for his education? Seriously, what will happen once sewn up?

Sean: It is required to supervise the operation and convalescence.

Christian: You think that's a good idea to let him watch?

Sean: If I were a mechanic, my son would sometimes take a look under the hood. I gave him the choice. He insisted.

Christian: Matt never told me about this girl.

Sean: Me either. But I'm proud of him. He showed so much compassion for him. If it had not involved at that time, she would be blind.

Christian: You called the diocese?

Sean: Answering Machine.

Christian: You have left a message anyway?

Sean: It's anonymous, you remember?

Christian: It's shocking, parents who neglect the welfare of their children. His mother, the father of Devon Greco. By the way, how was the consultation?

Sean: With Devon Greco? She canceled.

Flower Shop

Miss Greco: Can I help you?

Christian: I saw on your record that you had a flower shop.

Miss Greco: $ 45. In order to offer? You try to pack a girl?

Christian: I try to forgive me ... .. I'm sorry. You should put them in water. I do not want to be rude.

Miss Greco: You have been.

Christian: I come to offer flowers. Be nice. I will, too.

Miss Greco: You operate on me nose?

Christian: Yes

Miss Greco: I saw him, you know. My father.

Christian: By accident?

Miss Greco: Intentionally. You were disgusting, but you were right. When you refused to operate on me, I realized that it would not stop there. I also have his hands and a toe of his left foot. I said:''Will I change my body?''If I did, he would win again. To turn the page, I had to decide. So I searched.

Christian: You found what you needed?

Miss Greco: It happens only in films. It has not stopped crying in her shabby little studio, saying he was sorry. He was sick. He could do nothing. I thought I would cry, I yell ... and I would empty my bag. But I did nothing. I felt nothing.

Christian: What would you do if he was dead without ... you can see him again?

Miss Greco: Why do you ask?

Christian: It's good that you could fix that before his death.

Miss Greco: I won a battle but lost the war. Even if he dies, there will be dozens of other bastards willing to take his place. And like him, they will do.

At the church

Father Shannon: Thank you very much for coming. You were amused? You did so well. It was very good. I'm proud of you. You come back next week? You'll be my acolyte?

Mother: Okay, fine.

Rest room patients

Sean: How do you feel?

Megan woozy. Anxious. I'm glad you did. How are they, Doctor?

Sean: This is my best work.

Room postoperative

Matt: I read an article that said that people in a coma hear everything, even if they do not remember waking up. I'm sorry for not having noticed at school. I'm sorry you felt so alone. It was I who did it, Cara. Me. I'm really sorry.

Office of Sean

Nurse: Dr. McNamara, Dr. Troy on line 2.

Sean: Where are you?

Christian: In the gym. I needed to clear my head. News diocese?

Sean: Not yet. If I'm able to reach anyone by 17 h, we find another solution.

Christian: Do not worry. I'll do it.

In the church

Father Shannon: Hello my son. You may begin.

Christian: Forgive me, Father, for I have sinned. It's been 22 years since I did not confess, and I have sinned.

Father Shannon: Twenty-two years? It's been a long time.

Christian: I lost my faith, my father. I drank. I took drugs. I have committed fornication with women and I threw them as unclean. I lost my soul. The boys say that you have violated the same thing in 20 years. Are you aware?

Father Shannon: I know that the parents of my accusers, it is hard to watch her child and accept the fact that he lied. Children make up stories.

Christian: I'm not a parent. I'm your surgeon, Michael. You remember me?

Father Shannon: I quit. I was sick, I stopped. I have hit anyone over the past two years.

Christian: It is a confession, Father?

Shannon Father, I repent my way. God does not judge. Why do you think?

Christian: You're ready to confess, my father?

Father Shannon: I live with this burden. I suffer. When does it stop?

Christian: You're ready to confess, my father? (He tries to run away but the Christian jams in the voting booth, pulls out a scalpel) Confess you. Call the police and confess to you, otherwise I will leave you dying here. I know how to cut artery.

Father Shannon: I can not. I'm afraid. If I go to jail, they will kill me.

Christian: You really think you learned?

Father Shannon: I had no alternative. After all, you, you lie. I want to quit. Really. But when I see these boys ... I feel things. My God! Forgive me. I envy them.

Christian: I have pictures. You want redemption, you denouncing. One way or another, you'll go to jail. It's up to you if you want to go to Hell.

Father Shannon: Okay.

Sean Christian, what have you done? What are you doing here?

Christian: I can not do it.

Sean: What?

Christian: I pray for forgiveness, but I can not.

Sean: The authorities will take care of him.

Christian: Not him. Me.

Sean: What did you do?

Christian: I left my caress. For years, I let touch me.

Sean: Who?

Christian: Mr. Troy.

Sean: Your father passed?

Christian: He is dead, I thought it would end there. But no.

Sean: You were a boy. If he has violated ... he is the culprit. It was he who had the power. He is the culprit.

Christian: I had nothing when he adopted me. I wanted to be somebody. He said he would give me money if I let him caress me. I let him. I bought stuff. I'm sold. My God. I'm sold. My God!

Kikavu ?

Au total, 24 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Blue24 
07.04.2019 vers 23h

wolfgirl88 
12.06.2018 vers 13h

Siobhan62 
19.10.2017 vers 21h

kazmaone 
24.09.2017 vers 00h

Ali3nBrain 
14.05.2017 vers 13h

jonathan68 
16.12.2016 vers 12h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Julian McMahon interviewé par Télé Loisirs

Julian McMahon interviewé par Télé Loisirs
Julian McMahon a été interviewé par Télé Loisirs.  Il s'exprime sur la série Marvel's Runaways dans...

Dylan Walsh | Whiskey Cavalier bientôt sur TF1

Dylan Walsh | Whiskey Cavalier bientôt sur TF1
L'acteur Dylan Walsh est dans la série Whiskey Cavalier, qui sera diffusée sur TF1 à partir du 29...

Julian McMahon dans la série F.B.I.

Julian McMahon dans la série F.B.I.
Julian McMahon apparaît dans la série F.B.I. créée par Craig Turk & Dick Wolf. Il apparaît en effet...

Design Nip Tuck

Design Nip Tuck
Un tout nouveau design signé Spyfafa et placé sous le soleil de Miami est en ligne ! Merci pour sa...

Julian McMahon | Swinging Safari sortira en Amérique

Julian McMahon | Swinging Safari sortira en Amérique
Le film australien Swinging Safari réalisé par Stephan Elliott est sorti il y a un peu plus d'un an,...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Locksley, Aujourd'hui à 13:27

Bravo aux membres qui ont gagné un HypnoCard Collector Roswell en participant à notre jeu HypnoChance !

Locksley, Aujourd'hui à 13:27

Qui sont-ils ? Réponse sur la page du jeu et dans la news de l'Accueil ! Bonne journée à tous !

Flora12, Aujourd'hui à 15:24

Nouveau sondage sur le quartier Sanctuary, venez nombreux !

cinto, Aujourd'hui à 18:49

Un nouveau titre pour Ma sorcière bien aimée? N'hésites pas à voir le sondage , à voter et à commenter. Merci pour votre passage.

cinto, Aujourd'hui à 18:51

Vous voulez poser une question à Henry? RDV au sondage chez The Tudors et Régalez-vous à commenter. Merci à tous.

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site