VOTE | 51 fans

#105 : Les yeux de l'amour

Titre VO : Kurt Dempsey
Scénariste : Lynnie Greene, Richard Levine
Réalisateur : Elodie Keene
1ère diffusion américaine: 19 Août 2003
1ère diffusion française : 06 Octobre 2004
Casting : Jessalyn Gilsig (Gina), George Wyner (Doctor), James Patrick Stuart (Serge), Vincent Angell (Kurt Dempsey), Phillip Rhys (Jude), Gabrielle Carteris (Ellie Collins), Saemi Nakamera (Leigh Moriata)

Au cabinet, Kurt Dempsey demande à Sean et Christian de lui refaire les yeux en amande pour qu'il ressemble à un asiatique, afin de faire croire aux parents de sa petite amie qu'il est d'origine asiatique. De cette manière, il pourra épouser sa fiancée avec l'accord de ses futurs beaux-parents! Julia découvre qu'elle est enceinte après avoir fait un test de grossesse. Alors que Christian et Sean sont au beau milieu d'un opération, Grace Santiago insiste pour que l'un d'entre eux vienne voir avec elle un couple dans la salle d'attente...

Popularité


3.5 - 4 votes

Titre VO
Kurt Dempsey

Titre VF
Les yeux de l'amour

Vidéos

clip 1

clip 1

  

Promo 105

Promo 105

  

Extrait

Extrait

  

Plus de détails

Lors une consultation avec un nouveau patient, Kurt Dempsey, celui-ci demande à Sean et Christian de lui refaire les yeux en amande pour qu'il ressemble à un asiatique pour faire croire aux parents de sa petite amie qu'il est d'origine asiatique. De cette manière, il pourra épouser sa fiancée avec l'accord de ses futurs beaux-parents!
Les deux chirurgiens acceptent de l'opérer.

Chez les McNamara, Julia découvre qu'elle est enceinte après avoir fait un test de grossesse.

Alors que Christian et Sean sont au beau milieu d'un opération, Grace Santiago insiste pour que l'un d'entre eux vienne voir avec elle un couple dans la salle d'attente.
Après une courte dispute entre les trois, Christian se dévoue et il se rend à la consultation avec elle. A la fin de la consultation, Christian et Grace se disputent à nouveau sur la procédure du cabinet jusqu'au moment où Christian se focalise sur une jeune femme qui arrose les plantes dans le couloir. Elle est penchée et Christian la regarde attentivement ...

Sean retourne chez lui et Julia lui annonce qu'elle est enceinte.
Le lendemain, Sean et Christian opèrent Kurt Dempsey.
Quelques instants plus tard, Grace Santiago, qui est en train de marcher dans le couloir en direction du bureau de Christian, est bien décidée à régler le conflit qui stagne entre elle et Christian. Au moment où elle rentre dans le bureau, elle trouve Christian et la jeune femme qui arrosait les plantes en plein action! Elle ressort immédiatement. Une fois 'l'affaire conclue', Christian va parler à Grace et lui demande de ne pas rentrer dans son bureau comme elle l'a fait.
C'est la goutte d'eau qui fait déborder le vase pour la psychologue! Elle lui conseille d'aller à des réunions pour les dépendants sexuels pour régler son problème mais Christian nie toute dépendance.

Le soir venu, Christian sort dans un bar où il rencontre une jeune femme puis ils couchent ensemble. Il va même l'opérer.
Un jour, elle le demande en mariage et à ce moment-là, il la quitte et décide de se rendre à une des ces réunions pour les dépendants sexuels.
Là-bas, il va rencontrer Gina, une autre dépendante sexuelle qui suit ces réunions depuis des mois et qui a réussi a ne pas faire l'amour pendant des semaines.
Christian, agacé par les discours moralisateurs des 'adhérents', propose à Gina d'aller boire un verre .... Ils finissent chez Christian et font l'amour.

Sean et Julia vont consulter un docteur à propos de sa grossesse et celui-ci annonce à Julia qu'elle devra rester allongée jusqu'à terme sinon, elle risquerait de perdre le bébé.
De retour chez eux, Julia est en train de regarder la télévision lorsque Sean lui apporte de quoi s'occuper. Matt entre dans la pièce et lui dit que ce serait ridicule de garder le bébé alors qu'elle ne le désire pas vraiment. En effet, Julia voulait enfin reprendre ses études de médecine, mais l'arrivée du bébé a encore perturbé son avenir puisqu'elle ne peut bouger afin de ne pas le perdre.

Après la rhinoplastie d'Ellie, Christian et Grace parlent ensemble de ce qui s'est passé la veille. Le soir même, Christian retourne au club et y retrouve Grace. Il se joint à elle. Très vite, ils se retrouvent chez Christian et ils couchent ensemble. Mais à la grande surprise de Christian, Grace s'en va immédiatement après.

De son côté, Julia décide d'aller tout de même à l'université pour continuer à suivre les cours de médecine. Soudain, elle se sent mal et demande à Jude de l'emmener à l'hôpital. Sean, qui vient tout juste d'être prévenu, débarque à l'hôpital et apprend qu'elle a perdu le bébé.
Il paraît complètement bouleversé. Il en veut à Julia car il pense qu'elle a voulu volontairement perdre le bébé.

Puis, il reçoit un appel de Leigh, la fiancée de Kurt Dempsey, lui annonçant que ses parents approuvent sa relation avec Kurt non pas pour ses yeux directement mais pour avoir voulu se faire opérer pour leur plaire!

écrit par Absinthe

Scène 1 : Bureau de Sean

Sean : Dites-moi ce que vous n'aimez pas chez vous.

Homme : Mes yeux.

Christian : M. Dempsey, qu'est-ce qui ne va pas avec vos yeux?

M. Dempsey : J'aimerais qu'ils ressemblent plus aux siens.

Femme : C'est pour mes parents, en fait. On est très proches et ils sont...

Sean : Traditionalistes?

Femme : Xénophobes.

M. Dempsey : Sa mère est fille d'immigrants japonais, née dans un camp d'internement. Sa famille a tout perdu, maison, travail, dignité.

Femme : Elle a toujours rejeté les hommes non japonais avec qui je suis sortie. Je ne veux prendre aucun risque, cette fois. Pas avec lui. Pas quand on a trouvé l'homme de sa vie.

Christian : Mlle Moriata, si c'est le cas, pourquoi ne pas vous fiancé et ensuite le présenter à votre mère. C'est plus raisonnable que de demander à votre fiancé de changer de visage.

Mlle Moriata : Le dernier homme qui m'a intéressée était blanc, lui aussi. Elle a dit que si je l'épousais, je ne la reverrais jamais. Nos enfants ne connaîtraient jamais leur famille.

M. Dempsey : Je ne peux pas demander ce sacrifice à Leigh si je peux l'éviter en me faisant opérer.

Sean : Ca n'est pas aussi simple, M. Dempsey. On n'est pas sûrs que l'opération, même si on fait un très bon travail, puisse convaincre la mère de Leigh que vous êtes japonais. Je refuse de vous imposer cette douleur et ce traumatisme et risquer que n'obteniez pas ce que vous voulez.

Christian : La procédure est un peu inhabituelle, il y aurait donc des frais supplémentaires.

M. Dempsey : Peu importe le prix.

Sean : Vous devriez y réfléchir.

M. Dempsey : Je suis sûr de moi. Vous n'avez jamais aimé une femme au point de vouloir tout faire pour ne pas la perdre?

Scène 2 : Maison de Sean, dans la salle de bain

Annie : Maman, je ne trouve pas ma pyramide. Qu'est-ce que tu en as fait?

Julia : J'arrive, Annie, Je suis un peu occupée, pour l'instant. (Elle attend les résultats d’un test de grossesse). Merde, merde, merde, merde.

Générique

Scène 3 : Dans un bar

Homme 1 : Ce sont des vrais.

Christian : Oui.

Homme 1 : Tu n'as même pas regardé, hein?

Christian : J'ai des connaissances de première main.

Homme 1 : Tu sais, les femmes de ce pays n'ont aucune pudeur.

Christian : Dieu bénisse l'Amérique.

Homme 1 : Ca t'intéresse?

Christian : Je cherche un truc plus haut dans la chaîne alimentaire. Et toi, Victor ?

Victor : J'ai cessé de chercher.

Christian : Tu es seulement fiancé. La monogamie ne prend effet qu'après le mariage.

Victor : Susannah n'est pas d'accord.

Christian : Elle n'en saura rien.

Homme 1 : Oh si, elle le saura. Quand tu t'engages, peu importe avec quoi tu te laves, elles sentent l'infidélité sur toi.

Victor : Je comprends. Vous êtes jaloux parce que j'ai ce que je veux quand je veux.

Christian : Tu as remarqué que monogamie rime avec monotonie?

Victor : Tu me fais pitié. Tu n'as jamais été amoureux.

Christian : Bien sûr que si. C'est ce magnifique moment entre la rencontre de la femme de tes rêves et la vue de ses vergetures.

Homme 1 : Susannah te suce?

Victor : Tout le temps.

Homme 1 : Ne t'y habitue pas. Dès que tu as dit : ''Oui'', elles disent : ''Non''.

Christian : Des femmes mariées m'ont fait certaines de mes meilleures pipes.

Homme 1 : Les Américaines ne savent rien sur les pipes.

Victor : C'est reparti. Tout ce qui est européen est mieux, hein, Serge? Les clopes? Le vin?

Serge : Les Allemandes sont les meilleures.

Christian : Selon l'expert des pipes internationales.

Serge : C'est grâce à leur capacité à suivre les ordres.

Christian : Excusez-moi, mais cette pauvre fille meurt de soif. Je vais lui payer un verre.

Victor : T'en as jamais marre? Le coup de qui-je-vais-sauter-ce-soir ?

Christian : Si je suis crevé, enfin … Chaque lendemains matins.

Scène 4 : Fac, Amphithéâtre

Prof : Ce n'est pas une histoire de pois et de maïs. Mendel et McClintock nous ont donné la clé pour comprendre comment le physique, les capacités métaboliques et l'intelligence sont transmises aux enfants par les parents. Bien sûr, nous parlons d'un potentiel intrinsèque que peuvent atteindre certains organismes et d'autres non. Je vois qu'on a bien travaillé.

Jude : Je pense que je sais à côté de qui je serai assis pour l'examen.

Julia : Choisis quelqu'un d'autre.

Jude : Ecoute, je ne copierai que les questions sur Mendel et McClintock. On peut en parler en déjeunant? Tu es déjà allé chez Tantra ?

Julia : Jude, je...

Jude : Non, c'est super. Ils passent un film sur le Kama-sutra dans la salle du resto.

Julia : Un lieu parfait pour parler de reproduction. Ecoute, Jude, je suis très flattée. Mais tu perds ton temps. Je n'irai sans doute même pas en fac de médecine.

Jude : Qu'est-ce que tu feras de ta beauté et de ton intelligence?

Julia : Je ne sais pas. Les transmettre à mes enfants?

Scène 5 : Bloc opératoire

Sean : Elle l'a quitté pour un autre, apparemment.

Christian : Si elle était aussi moche, il a dû payer le type pour l'enlever. Comment peut-on faire ça ?

Sean : Par amour. Apparemment il était très amoureux de Latonia

Christian : Latoya ! Difficile de lire dans la raie du cul.

Sean : C'est un signe d'engagement. Sans doute sa façon de clamer qu'il avait rencontré l'âme sœur.

Christian : Que nous allons effacer de son dos avec deux couches de peau jusqu'au derme. Toi et Julia, vous vous aimez. Je ne vous vois pas tatouer vos noms sur vos fesses. Mais je ne me suis pas douché avec l'un de vous depuis la fac.

Sean : On en a parlé avant de nous marier. Elle a dit que j'étais fou. Je l'aurais fait.

Liz : J'ai un tatouage sur le sein droit. Deux symboles féminins entremêlés.

Christian : Deux gouines.

Liz : J'exprime mon identité de lesbienne.

Grace : Excusez-moi. J'ai un couple qui attend depuis une heure. Ils veulent parler à l'un de vous.

Sean : Vas-y. Je peux m'occuper de ça.

Christian : Moi aussi. Vas-y,-toi.

Grace : J'ai besoin de l'un de vous. Ils ont lu la brochure assez souvent pour la connaître par cœur.

Sean : Ca n'ira pas mieux si tu ne fais rien. Tu n'essaies même pas.

Christian : Crois-moi, si je n'essayais pas, elle serait morte, aujourd'hui.

Scène 6 : Bureau de Christian

Femme : La voiture était bousillée. Les gens qui ont tout vu ont eu du mal à croire que je pouvais marcher.

Homme : Je remercie Dieu qu'elle soit en vie. Je ne sais pas ce que je ferais sans elle.

Christian : Rien d'autre de cassé?

Femme : Non, juste mon nez.

Christian : Je vois.

Femme : Comme il doit être refait, si vous me permettez l'expression, vous pourriez faire quelque chose pour qu'il soit plus beau.

Homme : Il ne pourrait pas être plus beau.

Femme : Ne l'écoutez pas. Il avait la taille du Mont Sainte-Hélène, et il le trouvait adorable.

Christian : Excusez-moi. Bien. Voyons ça. On pourrait en enlever un peu ici. Et puis …..

Grace : D'autres séquelles de l'accident? Cauchemars? Difficultés à se concentrer ? Terreur ? Insomnies?

Femme : Non.

Christian : Excusez-moi, Dr Santiago, je pensais que vous aviez posé ces questions pendant qu'ils attendaient que je termine mon opération. Ecoutez. Je vais en parler à mon confrère, le Dr McNamara, et nous prévoirons une opération. D'accord?

Femme : D'accord.

Christian : Quelque chose à ajouter, Dr Santiago?

Grace : Rien.

Christian : Parfait.

Femme : Merci, Dr Troy. Donnez tous les renseignements à l'infirmière Linda.

Linda : Par ici.

Couple : Merci.

Grace : Je ne vois pas de problème après un accident grave. Un changement peut être thérapeutique.

Christian : Rendez-moi service. Quand un patient m'attend, quelle qu'en soit la raison, commencez votre consultation dans votre bureau.

Grace : Et quand j'ai terminé?

Christian : Restez-y. ……… Quoi?

Grace : Rien. Je me disais qu'il était dommage que les cols roulés ne soient pas à la mode.

Scène 7 : Maison de Sean, cuisine

Sean : Salut, chérie. C'est pour toi. Je plaisantais.

Julia : Merci. Elles sont magnifiques. Tu n'aurais pas dû.

Sean : Qu'est-ce qui pue comme ça ?

Julia : Les ordures. Je voulais les jeter, mais...

Sean : Tu as besoin d'aide? Je vais mettre la table. Hey, mais tu as eu un A.

Julia : A Moins.

Sean : Mais je suis impressionné.

Julia : C'est juste un examen.

Sean : C'est la prof que tu as connue à la fac?

Julia : c'était un Q.C.M., au cas où tu penserais qu'elle fait du favoritisme.

Sean : Tu as toujours été une bonne étudiante. Meilleure que moi.

Julia : C'était il y a longtemps.

Sean : Mais tu as toujours un potentiel.

Julia : Tu sais quel potentiel j'ai, Sean? Aucun. Je prends mes rêves pour la réalité. Une possibilité qui n'existe pas si elle n'est pas réalisée. La vérité sur le gland, c'est l'arbre. Tu te souviens? La philo en licence?

Sean : Nietzsche?

Julia : Hegel.

Sean : C.Q.F.D.

Julia : Mais regarde-nous. Je suis toujours le gland et tu es devenu l'arbre.

Sean : Tu veux aller en fac de médecine? On y arrivera. Tu as mon soutien financier, émotionnel, quoi qu'il faille.

Julia : Je suis enceinte.

Matt : Qu'est-ce qu'on mange? Ca sent quoi? Quelque chose est mort ou quoi?

Scène 8 : Bloc opératoire

Christian : Vous êtes prêts à transformer Charlie Brown en Pokémon?

Liz : Quelqu'un d'autre que moi trouve-t-il que c'est immoral qu'un homme blanc se fasse passer pour une victime de la hiérarchie raciale américaine?

Christian : Qu'elle cesse d'utiliser de grands mots devant moi.

Sean : Nous devons soulager la douleur.

Liz : C'est votre réponse? On pourrait changer tout le monde en hétéro blanc.

Sean : On peut modifier l'obstacle qui sépare ce type de ce qu'il veut. Je ne vois pas de mal à ça.

Christian : Liz, tu te rases les aisselles?

Liz : Bien sûr.

Christian : Pour essayer de te faire passer pour une hétéro?

Liz : Vas-y. Tu n'es pas loin du procès pour harcèlement.

Sean : Sois un peu professionnel avec elle, pour une fois. C'est trop demander ?

Christian : Qui a pissé dans tes céréales, ce matin?

Sean : Julia est enceinte.

Christian : Félicitations. Ou est-ce que je ne dois pas te féliciter ?

Sean : Je n'en sais rien.

Christian : Julia est contente?

Sean : C'est compliqué. Elle a commencé ses cours de prépa. Ca devait être à son tour de faire ce qu'elle a envie de faire. C'était ce qu'on avait prévu. Elle ne sait pas trop quoi penser. Je n'ai jamais mis Julia enceinte au bon moment. Comme avec Matt, tu te souviens? Ce que tu as dit à l'époque nous a aidés. Je ne peux pas imaginer ma vie sans lui.

Christian : Je t'ai juste dit ce que tu voulais entendre.

Sean : Alors, recommence.

Christian : Tu veux que je te dissuade de pousser Julia à se faire avorter ?

Sean : Oui.

Christian : Je crois que je ne peux pas. C'était différent, à l'époque. Vous étiez jeunes. Vous étiez amoureux.

Sean : On est toujours amoureux.

Christian : Si tes tripes te disent que quelque chose cloche, c'est peut-être vrai.

Sean : Ou pas. Ca nous donnera peut-être un bon centre d'intérêt.

Christian : Ne prends pas ça mal, mais tu n'es pas exactement Super papa.

Sean : Je ferai mieux, cette fois. Les gens changent.

Christian : Les visages, les culs et les cuisses changent, mais les gens? Il ne sera pas japonais parce qu'il aura l'air asiatique. Personne ne change. On est comme on est.

………………………

Scène 9 : Bureau de Christian, il est entrain de faire l’amour a une jeune fille, Grace entre.

Christian : Oh, mon Dieu !

Scène 10 : Salle de repos

Christian : Par politesse, la personne qui finit la cafetière refait du café.

Grace : C'est vrai? Je pensais que vous aviez quelqu'un qui faisait ça pour vous.

Christian : Et non, malheureusement

Grace : Je pensais que faire du café serait bien plus difficile que d'arroser les plantes.

Christian : Jasmine est spéciale. Elle a un don pour faire grandir les choses.

Grace : Affichez-vous toujours ce comportement adolescent devant moi parce qu'une femme a envahi votre club de garçons?

Christian : Si ça vous met mal à l'aise, vous pouvez partir. Je suis sûr que Sean vous fera une très bonne recommandation.

Grace : J'espère que vous prenez ça comme il se doit.

Christian : Je peux vous dire que continuer cette phrase est une erreur.

Grace : Il y a des réunions des S.A. à l'église de la 64e et Collins, tous les soirs de 20 heures à 21 heures. Les Sex oliques Anonymes. Je vous parle en tant que professionnelle, Christian. vous avez un problème.

Christian : Vous savez combien d'hommes donneraient leur couille droite pour ça ?

Grace : L'excès de sexe révèle autant de troubles intimes que l'absence de sexe. Je vous ai donné l'information. Faites-en ce que vous voulez.

Christian : Vous devriez peut-être songer à avoir votre propre orgasme de temps en temps pour éviter de vivre à travers les miens.

Scène 11 : Maison de Sean, chambre parentale

Sean : Salut, ca vas ?

Julia : Salut. Oui.

Sean : J'ai beaucoup réfléchi et je crois qu'on doit garder le bébé.

Julia : Moi aussi, j'ai beaucoup réfléchi.

Sean : Ecoute, Julia. Ce sera bon pour nous.

Julia : Nous?

Sean : Oui. C'est ce qu'il nous faut.

Julia : Je ne crois pas que tu saches ce qu'il me faut. Je suis heureuse d'avoir repris les cours. Quand passerai-je l'examen, quand j'aurai 50 ans?

Sean : Qui t'en empêche?

Julia : Tu travailles tout le temps. Tu n'as aucune idée de ce que c'est que d'élever un enfant. L'énergie, la patience. Tout ce que tu dois sacrifier. Je ne crois pas être capable de recommencer.

Sean : Je resterai à la maison. Je prendrai autant de temps qu'il le faudra. Il n'y a pas de raison que tu ne deviennes pas médecin si c'est ce que tu veux.

Julia : Tu resteras à la maison? Ne dis pas ça, si tu ne le penses pas.

Sean : Je n'ai pas l'intention de laisser passer cette chance.

Scène 12 : Dans un bar

Femme : 8 ans d’âge

Christian : Vous vous y connaissez.

Femme : Je m'y connais en buveurs de scotch …… Vous ne vous souvenez pas de moi, hein? Shelly Edwards. Je suis venue vous voir il y a deux ans pour faire refaire un truc et en échange, je vous ai fait un petit truc. On a passé un très bon moment. Jusqu'à ce que je fasse l'erreur de vous demander si vous m'aimiez.

Christian : Les yeux, le menton. Un beau travail au niveau de la mâchoire. Shelly Edwards, bien sûr. Navré de ne pas vous avoir reconnue.

Shelly : Sous les ruines? ….. Vous pensez pouvoir me rafraîchir ? Même arrangement?

Christian : Je ne crois pas.

Shelly : Vos prix ont augmenté?

Christian : Non. Mes prix sont les mêmes.

Shelly : La monnaie a... Changé.

Christian : Il est tard. J'ai une opération demain matin.

Shelly : Vous vous souvenez de ma fille? Elle a dix-sept ans. Elle me ressemble, quand j'étais jeune. Pas une marque, lisse comme la peau d'un tambour. Vous avez déjà eu une mère et sa fille ensemble? Vous pouvez nous avoir toutes les deux. Deux pour le prix d'une …..  Attendez, Je sais ce que vous aimez. Je lui montrerai.

Scène 13 : Réunion des S.A

Groupe : ... la sérénité d'accepter ce que je ne peux changer, le courage de changer ce qui peut l'être, et la sagesse de faire la différence.

Gina : Bonjour, je m'appelle Gina.

Groupe : Bonjour, Gina.

Gina : Avant de commencer, s'il y a des nouveaux, ici, pouvez-vous lever la main?

……………

Gina : Moi aussi je suis parti au milieu, à ma première réunion. Je suis allée me faire sauter.

Christian : C'est juste que j'ai une opération demain matin.

Gina : La vache. Elles doivent mouiller leur culotte en entendant ça.

Christian : Oui. Mais c'est souvent vrai.

Gina : Comment ça se passe, d'habitude? Elle rencontre le chirurgien, il se la fait, et il a une super excuse pour partir à l'aube? Je brûle?

Christian : On va chez moi et je lui donne l'argent du taxi.

Gina : Un gentleman. C'est bien. Avec combien de femmes avez-vous couché cette année?

Christian : Comme vous l'avez dit, je suis un gentleman.

Gina : Alors, au cours du mois dernier ?

Christian : Je vais aller compter les encoches sur ma tête de lit.

Gina : La semaine dernière? Je parie que vous cherchez la femme de votre vie. Celle qui est plus sexy, plus maligne, mieux que celle que vous avez.

Christian : Vous êtes douée.

Gina : Quand j'ai commencé ici, les choses ont changé. Je ne ramène pas ceux qui améliorent l'idée que j'ai de moi. Je ne jette pas ceux qui ont le mauvais goût de vraiment m'apprécier. Je n'ai pas eu de coup d'un soir depuis huit mois. Voilà mon numéro. Si vous voulez une marraine, appelez-moi ….. Allô?

Christian : Vous voulez aller prendre un verre, marraine?

Scène 14 : Appartement de Christian, chambre a couché

Gina : Un chirurgien plastique, parfait. Je voulais sans doute que tu vois mes défauts et que je te dégoûte. Merde !

Christian : Tu ne me dégoûtes pas. On peut faire quelque chose pour tes vergetures.

Gina : Huit mois de réunions, je contrôlais enfin ma vie.

Christian : Qui la contrôlait? Les obsédés anonymes flatteurs que tu vois chaque semaine pour trouver ensemble une issue au désespoir ?

Gina : Je ne te demande pas de croire en une puissance supérieure. Tu te prends déjà pour Dieu.

Christian : Tiens.

Gina : C'est quoi, ça ?

Christian : L'argent pour le taxi.

Gina : Tu me fous dehors?

Christian : J'ai une opération dans quatre heures. Si je ne dors pas, je pourrais marquer quelqu'un à vie.

Gina : Et moi, tu ne me marques pas à vie? Laisse tomber. Je ne pars pas. Je me respecte trop pour ça.

Christian : Ca suffit. Allez ! II est temps de te tirer d'ici en 12 étapes.

Gina : Tu es un enfoiré narcissique, tu le sais?

Christian : Tu veux la sagesse de faire la différence entre ce que tu peux et ne peux pas changer ? Voilà l'étape 13 : Tout disparaît. L'amour, les arbres, les pierres, l'acier, le plastique, les êtres humains. Aucun de nous ne reste en vie. Tu peux te blottir dans un groupe et gérer un jour à la fois ou tu peux être heureuse que lorsque ton corps se frotte contre celui d'un autre il explose avec assez de plaisir pour te faire oublier un instant que tu n'es qu'un tas de cendres ambulant. C'est ça, la vérité. Si tu es forte, tu seras libre. Si tu es faible, tu seras toi.

Gina : Tu as toujours mon numéro?

Scène 15 : Bureau de Christian.

Sean : Je voulais te dire que ce que tu as fait hier sur cette fente labio palatine était pas mal.

Christian : Flatteur.

Sean : Julia et moi avons décidé de garder le bébé.

Christian : Si c'est ce que vous voulez, alors, félicitations.

Sean : Et je veux prendre un congé paternité. Au moins trois mois. On engagera quelqu'un.

Christian : Les chirurgiens plastiques ne font pas d'intérim. Tu peux pas mettre une annonce dans le journal : ''Doit savoir taper 70 mots/minute et faire les mammoplasties.''

Sean : Je veux que ça marche. Désolé pour les désagréments. Je ferai tout pour les limiter. J'aimerais que tu me soutiennes, mais même si c'est pas le cas, je le ferai.

Christian : Merde ! Merde !

Scène 16 : Bloc operatoire

Liz : Mince

Christian : Quel est le problème?

Liz : Sa mâchoire ne s'ouvre pas assez. Je ne vois pas ses cordes vocales.

Christian : Prend une autre voix

Liz : Je dois l'intuber par fibres optiques …. C'est bon.

Christian : Cette femme est comme toi, elle m’a dans le nez …… Merci, infirmière.

………

Christian : C’est curieux, c’est comme …. Scarifié

Liz : Elle pisse le sang.

Christian : II ne devrait pas y avoir autant de sang.

Scène 17 : Clinique

Christian : Vous avez déjà été poursuivie pour faute professionnelle?

Grace : Non, jamais. Pourquoi ?

Christian : Bien sur que non, Ce serait comme poursuivre un sorcier pour un sort qui n'a pas marché.

Grace : Bonsoir Docteur

Christian : Vous êtes là pour éliminer les tarés parce que vous en avez l'expérience, mais quand la vraie cinglée est arrivée, vous ne l'avez pas vue.

Grace : De quoi parlez-vous?

Christian : Ellie Collins. Elle n'a jamais eu d'accident.

Scène 18 : Hôpital, salle d’écographie

Gynéco : Voilà où est le problème, juste ici.

Sean : Je ne vois rien.

Julia : Je ne comprends pas. Je n'ai pas eu ce problème avec Matt ou Annie.

Gynéco : On ignore pourquoi ça arrive. Votre âge peut être un facteur. Vous avez eu deux enfants.

Sean : Je ne sais même pas où regarder et je suis médecin.

Gynéco : La, on ne voit pas l'embryon, il est trop tôt.

Julia : Mon col de l’utérus est béant, quelle plaie.

Gynéco : Il est inutile de trop s'inquiéter. En général, dans ce cas, on fait un cerclage. Je fais une suture autour du col pour le renforcer pour qu'il ne se dilate pas sous le poids du bébé.

Sean : Comme ca, elle ne fera pas de fausse couche

Gynéco : c’est ca, et il n’y aura pas de risque de rupture prématuré de la poche des eaux, par contre, elle risque d’accouché avant terme.

Sean : Bien. On va donc faire ça. Un cerclage.

Gynéco : Je vous recommanderais cependant fortement de rester couchée avant et après la procédure, jusqu'au terme.

Julia : Rester couchée?

Gynéco : Presque tout le temps, par prudence. Vous vous asseyez pour manger, vous pouvez prendre une douche, aller aux toilettes, mais essayez d'éviter de trop marcher, porter des choses ou avoir des rapports sexuels.

Julia : Je ne pourrai pas rester au lit pendant sept mois.

Gynéco : Vous seriez étonnée de voir ce qu'on fait quand on veut vraiment quelque chose.

Scène 19 : Maison de Sean, salon

Homme a la télé : Je connais mon ex-ami depuis 10 ans. Je l'ai rencontré à l'école et au sport.

Sean : La carte des plats à emporter, si tu as faim, et des catalogues si tu t'ennuies et que tu veux faire du shopping.

Julia : Tu m'encourages à dépenser de l'argent?

Sean : Je ne suis pas idiot. Tu n'achètes jamais de vêtements quand tu grossis. J'allais oublier. Tiens. Selon le forum du repos forcé, c'est le top du top contre l'ennui.

Julia : Une Game Boy. Tu n'aurais pas dû, chéri.

Sean : Les piles sont incluses. Appelle-moi en cas de besoin.

Juge a la télé : Répondez à ça. Avez-vous couché avec lui?

Femme a la télé : Non.

Juge a la télé : Bien.

Matt : Je t'apporte à manger.

Julia : Chéri, tu n'es pas obligé de faire ça. C'est très gentil, mais...

Matt : C'est du poulet et des légumes, avec une tonne d'ail. C'est censé réveiller ton système immunitaire.

Julia : Je ne suis pas malade. Je suis enceinte.

Matt : Quand j'en ai demandé une, papa a dit non. J'ai eu un sermon genre : ''Je n'utilise qu'un dixième de mon cerveau.''

Julia : Comme on dit, c'est terrible de gaspiller un cerveau. Le cerveau d'un fils

Matt : Et le tien?

Julia : Celui d'une femme est un excès de bagage.

Matt : Comment tu peux refaire un truc pareil?

Julia : Quoi?

Matt : Avoir un bébé dont tu ne veux pas.

Julia : Comment ça ''refaire'' ?

Matt : Si tu n'étais pas tombée enceinte de moi, tu serais médecin, aujourd'hui.

Julia : Je n'ai jamais regretté de vous avoir eus, toi et Annie. Tu comprends? Rien au monde ne me rendrait plus fière. Et quand le bébé sera né...

Matt : Tu reprendras les cours? C'est pas ce que t'as dit après ma naissance? Après Annie?

Julia : Ce bébé n’a rien a voir avec vous deux.

Matt : Mais avec vous, oui ? Tu veux avoir un autre enfant? Ou tu es juste contente d'avoir une nouvelle raison de ne pas tout faire pour avoir ce que tu veux?

Scène 20 : Clinique, salle de repos patients

Ellie Collins : Qu'en pensez-vous?

Christian : Ca ira, Ellie, vu qu'il ne reste pratiquement rien dans la cloison nasale et que le cartilage a, à l'évidence, été opéré auparavant.

Grace : On voudrait vous parler avant que votre mari n'entre, d'accord?

Christian : Ce n'était pas un accident, n'est-ce pas? C'est Dave qui vous a fait ca. Vous avez dit que c'était un accident pour le protéger.

Ellie Collins : Non.

Grace : Ca ne cessera pas si vous ne voulez pas que ça cesse. Sachez qu'il ment, quand il vous promet qu'il ne recommencera pas.

M. Collins : Qu'il ne recommencera pas quoi?

Grace : M. Collins, les heures de visite commencent dans 15 minutes. Pouvez-vous attendre dehors?

Christian : Votre assurance couvre-t-elle la maltraitance envers votre femme?

M. Collins : C'est ce que tu leur as dit?

Christian : Inutile. L'intérieur de son nez ressemble à un patchwork.

Grace : Lui avez-vous cassé le nez?

M. Collins : Oui.

Christian : Vous lui avez acheté des fleurs, vous vous êtes racheté.

Grace : Je vais devoir vous parler à tous les deux. On doit faire un rapport.

Ellie Collins : Je l'ai obligé à le faire.

Grace : Ellie, les femmes battues croient souvent qu'elles l'ont cherché.

Ellie Collins : Non, je l'ai forcé à me casser le nez. Vous ne m'auriez pas opéré si vous aviez su pour les opérations. Vous auriez fait comme les autres médecins, et dit que j'avais assez  retouché mon visage. Qu'il était très bien. Mais c'est faux. Mon nez était hideux ! Comme une sorte de monstre.

M. Collins : Elle m'a supplié de le casser et de vous dire que c'était un accident. Comme ça vous l'opéreriez sans poser de questions. Je ne voulais pas mais elle a juré qu'elle arrêterait, après ça. J'aime Ellie. La voir souffrir, se détester ainsi, je ne le supportais plus. Je devais l'aider a abréger cette souffrance.

Ellie Collins : Vous allez faire un rapport?

M. Collins : Quel crime ai-je commis? Celui de trop l'aimer ?

Scène 21 : Fac, Amphithéâtre

Prof : C'est l'heure. Posez vos crayons. Faites passer vos copies au bout.

………..

Jude : Ca fait longtemps que je ne t'ai pas vue. Ca va ?

Julia : Oui, j'étais un peu mal fichue mais je ne voulais pas rater cet examen.

Jude : Bien. J'ai cru mourir, sans toi.

Julia : Arrête !

Jude : C'est vrai. J'ai dû écouter les cours. Ces conneries m'ennuient. Pourquoi est-ce si assommant de devenir médecin alors qu'il est si agréable de jouer au docteur ? …. Ca va ?

Julia : Tu as une voiture?

Jude : Oui. Pourquoi?

Julia : Tu peux m'emmener à l'hôpital?

Jude : Oui.

Scène 22 : Dans un bar

Christian : Ce fauteuil est pris?

Grace : Il le sera.

Christian : Vous avez un rendez-vous? Et il vous fait attendre? Il doit avoir des couilles.

Grace : Il a appelé. Et, oui, il a de sacrées couilles.

Christian : Je peux le battre. Je peux vous offrir un autre verre?

Grace : Ca ne rimerait à rien, Dr Troy, vu que c'est a cause de vous que je bois.

Christian : Appelez-moi Christian.

Grace : On ne s'est pas assez vus, aujourd'hui?

Christian : Vous avez bu combien de verres?

Grace : Apparemment pas assez. Je vous vois toujours. Partez, s'il vous plaît.

Christian : Ecoutez, je vous ai accusée, pour Ellie, parce que je ne voulais pas accepter ma propre négligence. J'ai été très con. Je vous demande pardon.

Grace : C’est dommage

Christian : Quoi?

Grace : Pas de témoins. C'est comme voir un OVNI. C'est arrivé pour de vrai mais personne ne le croira.

Christian : Tout est dans la façon de le raconter. Vous avez cru Collins quand il a dit qu'il aimait tant Ellie qu'il devait abréger sa souffrance?

Grace : Je crois qu'il le croit.

Christian : Vous croyez que c'était quoi, de l'amour ?

Grace : Ils ont un lien. Ils se montrent les côtés les plus sombres d'eux-mêmes sans avoir peur de voir l'autre s'enfuir en courant.

Christian : Parce qu'ils sont tous les deux dingues.

Grace : En quelque sorte. Mais c'est une sorte de partage que la plupart des gens ne connaîtront jamais.

Christian : C'est lassant, non? De chercher cette personne?

Grace : Oui. C'est absolument épuisant.

Scène 23 : Grace et Christian font l’amour ……. Puis elle s’en va s’en rien dire.

Scène 24 : Maison de Sean, cuisine

Sean : Je dirai au forum du repos forcé de retirer ça de leur liste anti-ennui.

Julia : C'était vraiment très gentil.

Sean : Ronald sera déçu.

Julia : Qui?

Sean : Le type qui passait l'entretien pour me remplacer.

Julia : Tu envisageais vraiment ça ?

Sean : Oui, je l'envisageais vraiment. Je te faisais passer avant ma carrière. Je sais que tu l’a fais depuis 16 ans. Ca n'est pas aussi facile que ça. Tu l'as dit clairement.

Julia : Bon sang, Sean ! Tu crois que j'ai passé l'examen pour faire une fausse couche?

Sean : Tu connaissais les risques.

Julia : Tu n'es pas le seul à avoir perdu un bébé.

Sean : Mais j'étais le seul à le vouloir. Tu ne m'as même pas appelé pour t'emmener à l'hôpital. Tu as demandé à ce gosse.

Julia : Il était là, c'est tout.

Sean : La vérité c'est que tu ne m'aime, ne nous aiment pas assez pour essayer. C'était un trop grand sacrifice.

Julia : Je ne sais pas où on va. Mais si tu crois qu'en ayant un enfant on peut effacer nos vrais problèmes, alors c'est peut-être mieux ainsi.

Sean : Tu dis que tu es soulagée?

Julia : Pas toi, juste un peu? Où est-ce plus facile de vivre dans le déni et de m'en vouloir ? ……

Sean : C'est le bureau. Allô?

Standardiste : Dr McNamara, j'ai un appel de Leigh Moriata.

Sean : Oui, passez-la-moi. Mlle Moriata, ici le Dr McNamara.

Mlle Moriata : Dr McNamara, je vous appelle de ma soirée de fiançailles.

Sean : Félicitations. Ravi que votre mère ait été convaincue.

Mlle Moriata : Elle n'y a pas cru une seconde.

Sean : Je ne comprends pas.

Mlle Moriata : Mais elle a compris qu'un homme prêt à changer de visage pour plaire à sa belle-mère devait vraiment m'aimer. Si je vous invite au mariage, vous viendrez?

Sean : Bien sûr, si je peux. Merci de m'avoir prévenu.Je suis ravi pour vous.

 

Fin

 

 

Office of Sean

 

Sean : Tell me what you don't like about youself.

Man : My eyes.

Christian : Mr. Dempsey, what's wrong with you?

Mr. Dempsey : I would like them more similar to his.

Woman : This is for my parents, actually. We're very close and they are ...

Sean : Traditionalists?

Woman: Xenophobia.

Mr. Dempsey : Her mother is the daughter of Japanese immigrants, was born in an internment camp. His family lost everything, home, work, dignity.

Woman : It has always rejected the non-Japanese men with whom I went out. I do not want to take any chances this time. Not with him. Not when you've found the man of her life.

Christian : Miss Moriata, if so, why do not you engaged and then present it to your mother. It is more reasonable to ask your boyfriend to change his face.

Miss Moriata : The last man who interested me was white, too. She said if I married, I never see her again. Our children would never know their family.

Mr. Dempsey : I can not ask for this sacrifice to Leigh if I can avoid making me operate.

Sean : It's not that simple, Mr. Dempsey. We are not sure that the transaction, even if we did a very good job, to convince the mother of Leigh you're Japanese. I refuse to impose the pain and the trauma and risk that did not get what you want.

Christian : The procedure is a bit unusual, so there would be additional charges.

Mr. Dempsey : No matter the price.

Sean : You should think about it.

Mr. Dempsey : I'm sure of myself. You've never loved a woman at the point of wanting to do everything not to lose it?

 

Sean House, in the bathroom

 

Annie : Mom, I can not find my pyramid. What thou hast done?

Julia : I'm coming, Annie, I'm a little busy right now. (She is waiting the results of a pregnancy test). Shit, shit, shit, shit.

 

In a bar

 

Man 1 : They are real.

Christian : Yes.

Man 1 : You do not even look, huh?

Christian : I have first hand knowledge.

Man 1 : You know, women of this country have no shame.

Christian : God bless America.

Man 1 : It's interesting?

Christian : I'm looking for something higher up the food chain. And you, Victor?

Victor : I stopped looking.

Christian : You're only fiancée. Monogamy does not take effect until after the wedding.

Victor : Susannah disagrees.

Christian : She will not know anything.

Man 1 : Oh, she'll know. When you pledge, no matter what you wash with, they feel infidelity on you.

Victor : I understand. You're jealous because I have what I want when I want.

Christian : You noticed that monogamy rhymes with monotony?

Victor : You're pathetic. You've never been in love.

Christian : Of course it does. It's this beautiful moment between meeting the woman of your dreams and the sight of her stretch marks.

Man 1 : Susannah you suck?

Victor : All the time.

Man 1 : Do not get used. As soon as you said:''Yes,''they say''No''.

Christian : Married women gave me some of my best blowjobs.

Man 1 : The Americans know nothing about pipes.

Victor : I'm back. Everything that is European is better, eh, Serge? The fags? The wine?

Serge : The Germans are the best.

Christian : According to international expert pipes.

Serge : Thanks to their ability to follow orders.

Christian : I'm sorry, but this poor girl died of thirst. I will pay him a drink.

Victor : You've had never tired? The shot that I-will-skip-this-night?

Christian : If I'm exhausted, finally ... Every morning.

 

Fac, Amphitheater

 

Teacher : This is not a story of peas and corn. Mendel and McClintock gave us the key to understanding how the physical, metabolic capacities and intelligence are transmitted to children by parents. Of course we're talking about a potential intrinsic that can reach some organizations and not others. I see that has worked well.

Jude : I think I know whose side I will be sitting for the exam.
 
Julia : Choose someone else.

Jude : Look, I only copy the questions on Mendel and McClintock. We can talk about at lunch? Have you ever been in Tantra?

Julia : Jude, I ...

Jude : No, it's great. They spend a film about the Kama Sutra in the room of the restaurant.

Julia : A perfect place to talk about reproduction. Listen, Jude, I am very flattered. But you're wasting your time. I will probably not even in medical school.

Jude : What will you do with your beauty and your intelligence?

Julia : I do not know. Send them to my children?

 

Operating room

 

Sean : She left him for another, apparently.

Christian : If she was as ugly, he had to pay the guy to remove it. How can we do that?

Sean : For love. Apparently he was very much in love Latonia

Christian : Latoya! Difficult to read in the arsehole.

Sean : It's a sign of commitment. Probably the way to claim that he had met a soul mate.

Christian : That we will delete his back with two layers of skin to the dermis. You and Julia, you love. I do not see your name tattooed on your buttocks. But I am not showered with one of you since college.

Sean : We talked before we married. She said I was crazy. I would have done.

Liz : I have a tattoo on her right breast. Two female symbols intertwined.

Christian : Two dykes.

Liz : I express my identity as a lesbian.

Grace : Excuse me. I have a couple waiting for an hour. They want to talk to one of you.

Sean : Go ahead. I can handle this.

Christian : Me too. C'mon now.

Grace : I need one of you. They read the brochure often enough to know it by heart.

Sean : It will not go better if you do nothing. You do not even try.

Christian : Believe me, if I did not try, she would be dead today.

 

Office of Christian

 

Woman : The car was busted. People who have seen it all had a hard time believing that I could walk.

Man : I thank God she is alive. I do not know what I would do without her.

Christian : Nothing broken?

Woman : No, just my nose.

Christian : I see.

Woman : It must be repeated, if you pardon the expression, you could do something to make it more beautiful.

Man : It could not be more beautiful.

Woman : Do not listen. It was the size of Mount St. Helena, and he was adorable.

Christian : Excuse me. Good. See this. We could remove a little here. And then ... ..

Grace : Other consequences of the accident? Nightmares? Difficulty concentrating? Terror? Insomnia?

Woman : No.

Christian : Excuse me, Dr. Santiago, I thought you asked these questions while they waited for me to finish my transaction. Listen. I'll talk to my colleague, Dr. McNamara, and we will schedule an operation. Okay?

Woman : Okay.

Christian : Something to add, Dr. Santiago?

Grace : Nothing.

Christian : Great.

Woman : Thank you, Dr. Troy. Give all the information the nurse Linda.

Linda : This way.

Torque : Thank you.

Grace : I see no problem after a serious accident. A change may be therapeutic.

Christian : Give me back service. When a patient waiting, for whatever reason, begin your consultation in your office.

Grace : And when I finished?

Christian : Stay there ...  What?

Grace : Nothing. I thought it was unfortunate that the necks are not fashionable.

 

Sean House, kitchen

 

Sean : Hi, honey. This is for you. I was joking.
 
Julia: Thank you. They are beautiful. You should not have.

Sean : What stinks like that?

Julia : Garbage. I wanted to throw, but ...

Sean : You need help? I'll set the table. Hey, but you've got an A.

Julia : A Less.

Sean : But I'm impressed.

Julia : It's just a review.

Sean : It's the teacher that you knew in college?

Julia : was a QCM, in case you think she is favoritism.

Sean : You've always been a good student. Better than me.

Julia : It was a long time ago.

Sean : But you still have potential.

Julia : You know what potential I have, Sean? None. I take my dreams to reality. One possibility that does not exist if it is not realized. The truth about the acorn is the tree. Do you remember? Philosophy in the license?

Sean : Nietzsche?

Julia : Hegel.

Sean : C.Q.F.D.

Julia : But look at us. I'm still the glans and the shaft you have become.

Sean : You want to go to medical school? It happens. You have my support financially, emotionally, whatever it takes.

Julia : I'm pregnant.

Matt : What's for dinner? It smells like what? Something is dead or what?

 

Operating room

 

Christian : You're ready to turn Charlie Brown's Pokémon?

Liz : Someone other than me is that he is immoral that a white man masquerading as a victim of American racial hierarchy?

Christian : That she continues to use big words to me.

Sean : We have to relieve pain.

Liz : That's your answer? It could change the whole world straight white.

Sean : You can modify the barrier that separates this type of what he wants. I see no harm in that.

Christian : Liz, you shave your underarms?

Liz : Sure.

Christian : In an attempt to impersonate you straight?

Liz : Go ahead. You're not far from the harassment suit.

Sean : Be a bit professional with it for once. It's too much to ask?

Christian : Who pissed in your cereal this morning?

Sean : Julia is pregnant.

Christian : Congratulations. Or is it that I can not congratulate you?

Sean : I don't know.

Christian : Julia is happy?

Sean : It's complicated. She began her course of preparation. It was to be his turn to do what she wants to do. It was what we had expected. She does not know what to think. I've never been pregnant Julia at the right time. As with Matt, you remember? What you said at the time helped us. I can not imagine my life without him.

Christian : I've just said what you wanted to hear.

Sean : So, again.

Christian : You want me to push discourages Julia to have an abortion?

Sean : Yes.

Christian : I think I can not. It was different back then. You were young. You were in love.

Sean : We're still in love.

Christian : If your gut tell you that something is wrong, it may be true.

Sean : Or not. It will give us maybe a good center of interest.

Christian : Do not take it badly, but you are not exactly Super Dad.

Sean : I'll do better this time. People change.

Christian : The faces, the ass and thighs are changing, but people? It will not be Japanese because it will look Asian. Nobody changes. It is like we are.


Office of Christian, he is actually making love has a young daughter, Grace enters.

Christian : Oh, my God!

 

Rest room

 

Christian : As a courtesy, the person who ends the rebuilt coffee maker.

Grace : Really? I thought you were someone who did that for you.

Christian : And no, unfortunately

Grace : I thought that making coffee is far more difficult to water the plants.

Christian : Jasmine is special. She has a knack for making things grow.

Grace : Post-adolescent behavior that you always before me because a woman has invaded your boys club?

Christian : If it makes you uncomfortable, you can leave. I'm sure Sean will make a very good recommendation.

Grace : I hope you take it as it should.

Christian : I can tell you that continue this sentence is wrong.

Grace : There are meetings of SA in the church of the 64th and Collins, every evening from 8:00 p.m. to 9:00 p.m.. The Sex oliques Anonymous. I speak as a professional, Christian. you have a problem.

Christian : You know how many men would give their right testicle for this?

Grace : Excessive sex reveals many intimate matters as the lack of sex. I gave you information. Make it what you want.

Christian : You might want to consider having your own orgasm from time to time to avoid living through mine.

 

Sean House, bedroom

 

Sean : Hi, is going?

Julia : Hi. Yes.

Sean : I've been thinking and I think we should keep the baby.

Julia : I too much thought.

Sean : Look, Julia. It will be good for us.

Julia : We?

Sean : Yes. That's what we need.

Julia: I don't think you know what I need. I am pleased to have resumed classes. When I pass the exam, when I'm 50?

Sean : Who's stopping you?

Julia : You work all the time. You have no idea what it's like to raise a child. The energy, patience. Everything you need to sacrifice. I do not think I can start over.

Sean : I'll stay at home. I will take as much time as necessary. There is no reason that thou become not a doctor if that's what you want.

Julia : You'll stay at home? Do not say that, if you do not think so.

Sean : I do not intend to let this opportunity pass.

 

In a bar

 

Women : 8 years of age

Christian : You know it.

Woman : I know in scotch drinkers ... ... You do not remember me, huh? Shelly Edwards. I came to see you two years ago to redo something and in exchange, I made you a little trick. We had a great time. Until I make the mistake of asking if you love me.

Christian : His eyes, chin. A great job at the jaw. Shelly Edwards, of course. Sorry not to be recognized.

Shelly : In the ruins? ... .. Think you can refresh myself? Same arrangement?

Christian : I do not think so.

Shelly : Your prices have increased?

Christian : No. My prices are the same.

Shelly : Money a. .. Changed.

Christian : It's late. I have an operation tomorrow morning.

Shelly : Do you remember my daughter? She has seventeen years. She looks like me when I was young. Not a mark, as the smooth skin of a drum. You've already had a mother and daughter together? You can have both. Two for the price of one ... .. Wait, I know what you like. I will show him.

 

At the Meeting

 

Group : the serenity to accept what I can not change, courage to change what can be, and the wisdom to know the difference.

Gina : Hello, my name is Gina.

Group : Hello, Gina.

Gina : Before you begin, if there are new here, can you raise your hand?


Gina : I too am left halfway to my first meeting. I went to blow.

Christian : It's just that I have an operation tomorrow morning.

Gina : The cow. They should wet their pants upon hearing this.

Christian : Yes. But it is often true.

Gina : What happens, usually? She met the surgeon, he does it, and it has a great excuse to leave at dawn? I burn?

Christian : We're going home and I gave him the money of the taxi.

Gina : A gentleman. That's good. How many women have you slept last year?

Christian : As you said, I am a gentleman.

Gina : So, during the last month?

Christian : I'll go count the notches on my headboard.

Gina : Last week? I bet you are looking for the woman in your life. She who is sexier, smarter, better than you.

Christian : You're talented.

Gina : When I started here, things have changed. I can not bring those that enhance the idea I have of me. I do not throw those who have the bad taste to really appreciate me. I have not had a one night stand for eight months. That's my number. If you want a sponsor, call me ... .. Hello?

Christian : You want a drink, sponsor?

 

Christian Apartment, bedroom

 

Gina : A plastic surgeon, perfect. I wanted you probably know my faults and I disgust you. Damn!

Christian : You do not disgust me. We can do something about your stretch marks.

Gina : Eight months of meetings, then I controlled my life.

Christian : Who controlled it? The anonymous obsessed flattering that you see every week to find together a solution to despair?

Gina : I'm not asking you to believe in a higher power. You already take for God.

Christian : Oh.

Gina : What is that?

Christian : The money for the taxi.

Gina : You do not care outside?

Christian : I have an operation in four hours. If I do not sleep, I could mark someone for life.

Gina : And me, you do not mark me for life? Forget it. I'm not leaving. I have too much respect for that.

Christian : That's enough. Go! It is time to get out of here in 12 steps.

Gina : You're an asshole narcissist, you know?

Christian : You want the wisdom to know the difference between what you can and can not change? This is Step 13: Everything disappears. Love, trees, stones, steel, plastic, human beings. None of us is still alive. You can cuddle you in a group and manage one day at a time or you can be happy when your body rubs against someone else's it explodes with enough pleasure to make you forget for a moment that you're that a pile of ashes in the street. That's the truth. If you are strong, you are free. If you are weak, you will be you.

Gina : You're still my number?

 

Office of Christian

 

Sean : I wanted to tell you that what you did yesterday on the cleft lip and palate was not bad.

Christian : Flattering.

Sean : Julia and I decided to keep the baby.

Christian : If this is what you want, then congratulations.

Sean : And I want to take paternity leave. At least three months. Someone will be hired.

Christian : Plastic surgeons are not acting. You can not put an ad in the newspaper:''Must know how to type 70 words per minute and make mammoplasty.''

Sean : I want it to work. Sorry for the inconvenience. I will do everything to reduce them. I wish you'd hold me, but even if it's not, I will.

Christian : Damn! Damn!

Operating room

Liz : Slim

Christian : What is the problem?

Liz : His jaw does not open enough. I do not see his vocal cords.

Christian : Take another voice

Liz : I have to intubate through optical fibers. ... Good.

Christian : This woman is like you, she told me in the nose. Thank you, nurse.

Christian : It's funny, it's like .... Scarified

Liz : She pees blood.

Christian : It should not be so much blood.

 

Clinic

 

Christian : You've already been sued for malpractice?

Grace : No, never. Why?

Christian : Of course not, it would continue as a witch for a spell that did not work.

Grace : Hello Doctor

Christian : You are there to remove tainted because you have experience, but when the real crazy happened, you did not see it.

Grace : What are you talking about?

Christian : Ellie Collins. She never had an accident.

 

Hospital room

 

Gynecology : That's the problem, right here.

Sean : I do not see anything.

Julia : I do not understand. I have not had this problem with Matt and Annie.

Gynecology : It is unknown why it happens. Your age may be a factor. You had two children.

Sean : I do not even know where to look and I am a doctor.

Gynecology : A, it is not an embryo, it is too early.

Julia : My cervix was gaping wound which.

Gynecology : There is no need to worry too much. In general, in this case, we made a hoop. I am a suture around the cervix to strengthen it so it does not expand under the weight of the baby.

Sean : Like this, it will not miscarriage

Gynecology : Yeah, and there will be no risk of premature rupture of the amniotic sac, for cons, it might give birth prematurely.

Sean : Okay. So we will do that. A strapping.
 
Gynecology : I recommend you stay in bed, however, strongly before and after the procedure, until the end.

Julia : Stay in bed?

Gynecology : Almost all the time, as a precaution. You sit down to eat, you can take a shower, toilet, but try to avoid too much walking, carrying things or having sex.

Julia : I can not stay in bed for seven months.

Gynecology : You'd be amazed at what you do when you really want something.

 

Sean House, Lounge

 

Sean : Map of takeaway, if you're hungry, and catalogs if you get bored and want to go shopping.

Julia : You encourage me to spend money?

Sean : I'm not stupid. You never buy you clothes when magnified. I almost forgot. Want. According to the forum of enforced rest is the best of the best cons boredom.

Julia : A Game Boy. You should not have, honey.

Sean : Batteries are included. Call me when needed.

Matt : I bring to eat.

Julia : Honey, you do not have to do that. It's very nice, but ...

Matt : It's the chicken and vegetables, with a ton of garlic. It's supposed to wake up your immune system.

Julia : I'm not sick. I'm pregnant.

Matt : When I asked one dad said no. I had such a sermon:''I only use a tenth of my brain.''

Julia : As they say, it is terrible to waste a brain. The brain of a son

Matt : And yours?

Julia : If a woman is excess baggage.

Matt : How can you remake such a thing?

Julia : What?

Matt : Having a baby will not you.

Julia :''How does it again''?

Matt : If you had not got pregnant with me, you'd be a doctor, today.

Julia : I have never regretted having had you, you and Annie. You understand? Nothing in the world would make me prouder. And when the baby is born ...

Matt : You're back to school? That's not what you said after my birth? After Annie?

Julia : This baby has nothing to do with you two.

Matt : But you, yes? Want to have another child? Or are you just happy to have a new reason not to do anything to get what you want?

 

Clinic, patients rest room

 

Ellie : What do you think?

Christian : It's fine, Ellie, as it is virtually nothing left in the nasal septum and the cartilage has obviously been made earlier.

Grace : We would like to talk to you before your husband does, okay?

Christian : It was not an accident, is not it? Dave is that you did it. You said it was an accident to protect it.

Ellie : No.

Grace : It will not stop if you do not want it to end. Know that he is lying when he promises he will not start.

Mr. Collins : That he will not start what?

Grace : M. Collins, visiting hours begin in 15 minutes. Can you wait outside?

Christian : Your insurance covers she maltreatment your wife?

Mr. Collins : That's what you tell them?

Christian : Useless. The inside of his nose resembles a patchwork.

Grace : Have you broken your nose?

Mr. Collins : Yes.
 
Christian : You've bought her flowers, you have redeemed.

Grace : I'm going to talk to you both. We must make a report.

Ellie : I've obligated to do so.

Grace : Ellie, battered women often believe they have sought.

Ellie : No, I forced him to break my nose. You would not have made if you had known for operations. You would have done like other doctors, and said that I retouched my pretty face. It was very good. But this is false. My nose was hideous! As a sort of monster.

Mr. Collins : She begged me to break it and say it was an accident. That way you operate it without question. I did not want but she swore she would stop after that. I like Ellie. See her suffer, to hate and I can not take it. I had to help shorten the suffering.

Ellie : You will make a report?

Mr Collins : What crime have I committed? That of too much love?

 

Fac, Amphitheater

 

Prof : It's time. Put your pencils. Take your prints to last.

Jude : It's been long since I have not seen you. Ca va?

Julia : Yes, I was a little sore but damn I did not want to miss this review.

Jude : Okay. I thought I die without you.

Julia : Stop!

Jude : That's true. I have listened throughout. That shit bother me. Why is it so tiring to be a doctor when it is so nice to play doctor? Are you okay?

Julia : You have a car?

Jude: Yes. Why?

Julia : Can you take me to the hospital?

Jude : Yes.

 

In a bar

 

Christian : This seat is taken?

Grace : It will.

Christian : You have an appointment? And he makes you wait? He must have balls.

Grace : He called. And, yes, he has balls.

Christian : I can beat him. I can offer you another drink?

Grace : It would be meaningless, Dr. Troy, as it is because of you that I drink.

Christian : Call me Christian.

Grace : It has not seen enough today?

Christian : You've been drinking how many drinks?

Grace : Apparently not enough. I see you always. Go, please.

Christian : Look, I've charged, Ellie, because I did not want to accept my own negligence. I was dumb. I ask you forgiveness.

Grace : It's a shame

Christian : What?

Grace : No witnesses. It's like seeing a UFO. It happened for real but no one will believe him.

Christian : It's all in how to tell. You thought Collins when he said he loved that Ellie had cut short his suffering?

Grace : I think he believes.

Christian : You think that was what, love?

Grace : They have a link. They show the darker side of themselves without fear of the other running away.

Christian : Because they are both crazy.

Grace : Sort of. But it is a kind of sharing that most people will never know.

Christian : It's boring, right? To seek this person?

Grace : Yes. It's absolutely exhausting.

They make love

 

Sean House, kitchen

 

Sean : I'll tell the rest of the forum forced to withdraw it from their list anti-boredom.

Julia : It was really nice.

Sean : Ronald will be disappointed.

Julia : Who?

Sean : The guy who passed the interview to replace me.

Julia : You're really considering this?

Sean : Yes, I see it really. I made you come before my career. I know you have been doing for 16 years. It's not that easy. You said it clearly.

Julia : Jeez, Sean! You think I passed the exam to have a miscarriage?

Sean : You knew the risks.

Julia : You're not alone in having lost a baby.

Sean : But I was the only one who will. You did not even call for a ride to the hospital. You asked this kid.

Julia : It was there, that's all.

Sean : The truth is that you do not love me, do not love us enough to try. It was too great a sacrifice.

Julia : I don't know where it goes. But if you think that having a child can erase our real problems, then maybe it's better that way.

Sean : You say you're relieved?

Julia : Not you, just a little? Where is it easier to live in denial and blame me?

Sean : Hello?

Operator : Dr. McNamara, I call Leigh Moriata.

Sean: Yes, pass it to me. Miss Moriata here Dr. McNamara.

Miss Moriata : Dr. McNamara, I'm calling my evening engagement.

Sean : Congratulations. Glad your mother was convinced.

Miss Moriata : She did not believe for a second.

Sean : I don't understand.

Miss Moriata: But she understood that a man ready to change his face to please her stepmother would really love me. If I invite you to the wedding, you'll come?

Sean : Sure, if I can. Thank you to call me. I am delighted for you

Kikavu ?

Au total, 24 membres ont visionné cet épisode ! Ci-dessous les derniers à l'avoir vu...

Blue24 
07.04.2019 vers 22h

wolfgirl88 
11.06.2018 vers 00h

Siobhan62 
19.10.2017 vers 21h

kazmaone 
24.09.2017 vers 00h

Ali3nBrain 
14.05.2017 vers 13h

jonathan68 
16.12.2016 vers 12h

Vu sur BetaSeries

Derniers commentaires

Avant de poster un commentaire, clique ici pour t'identifier.

Sois le premier à poster un commentaire sur cet épisode !

Contributeurs

Merci aux 2 rédacteurs qui ont contribué à la rédaction de cette fiche épisode

Ne manque pas...

Découvrez le numéro 11 de notre magazine HypnoMag avec une interview exclusive de Jaicy Elliot !
HypnoMag | Découvre le numéro 11 !

HypnoPlume 2019: Participez!
On vous attend! | Teaser YouTube

Activité récente
Actualités
Julian McMahon interviewé par Télé Loisirs

Julian McMahon interviewé par Télé Loisirs
Julian McMahon a été interviewé par Télé Loisirs.  Il s'exprime sur la série Marvel's Runaways dans...

Dylan Walsh | Whiskey Cavalier bientôt sur TF1

Dylan Walsh | Whiskey Cavalier bientôt sur TF1
L'acteur Dylan Walsh est dans la série Whiskey Cavalier, qui sera diffusée sur TF1 à partir du 29...

Julian McMahon dans la série F.B.I.

Julian McMahon dans la série F.B.I.
Julian McMahon apparaît dans la série F.B.I. créée par Craig Turk & Dick Wolf. Il apparaît en effet...

Design Nip Tuck

Design Nip Tuck
Un tout nouveau design signé Spyfafa et placé sous le soleil de Miami est en ligne ! Merci pour sa...

Julian McMahon | Swinging Safari sortira en Amérique

Julian McMahon | Swinging Safari sortira en Amérique
Le film australien Swinging Safari réalisé par Stephan Elliott est sorti il y a un peu plus d'un an,...

Newsletter

Les nouveautés des séries et de notre site une fois par mois dans ta boîte mail ?

Inscris-toi maintenant

Sondage
Téléchargement
HypnoRooms

Steed91, Hier à 08:57

Nouveau sondage concernant l'épisode 10.21 (pour son titre VF) de la série Modern Family

Steed91, Hier à 08:57

Venez nombreux, vous pouvez voter même si vous ne connaissez pas la série

stella, Hier à 13:33

Un nouveau thème attend vos votes dans les préférences. Merci aux votants

James723, Hier à 18:20

Nouveau sondage sur Malcolm, venez nombreux, merci !!!

ObikeFixx, Hier à 21:29

Hello. N'hésitez pas à venir voter pour les Nathan James et désigner le meilleur méchant de la série. Donc rdv sur le quartier The Last Ship

Viens chatter !

Change tes préférences pour afficher la barre HypnoChat sur les pages du site